vendredi 26 mai 2017

Méditation pour le Vendredi d'après l'Ascension : Jour de pénitence









LE VENDREDI D'APRÈS L'ASCENSION

Jour de pénitence


PRATIQUE

Entrez aujourd'hui dans un esprit de pénitence et de mortification ; un seul péché mortel, dit saint Jérôme, mérite des larmes éternelles. Gémissez sur vos péchés et travaillez à les expier : portez sur vous, selon le conseil de l'apôtre, la mortification de Jésus-Christ ; mortifiez votre esprit, votre cœur et votre chair, et offrez tout au Saint-Esprit, pour l'attirer en vous.


MÉDITATION

1er point. Les apôtres et la Vierge affligés d'avoir perdu, pour un temps leur aimable maître, passent dix jours entiers dans un esprit de pénitence et de mortification continuelle ; ils se privent de toutes les consolations sensibles et de toutes les douleurs de la vie. Renfermés dans le cénacle, leurs yeux ne verront rien de ce qui peut flatter la vanité ; leurs oreilles n'entendront rien de ce qui se passe dans le monde ; ils ne parleront qu'à Dieu ou que de Dieu, dont la présence intime, jointe à l'oraison continuelle et à l'espérance de recevoir bientôt le Saint-Esprit, fera toute leur joie et tout leur adoucissement. Solitude extérieure et intérieure, présence de Dieu, oraisons, soupirs ardents vers le ciel, larmes, jeûnes, privations, c'est ainsi qu'ils attirent le Saint-Esprit et vont le faire descendre du ciel. Entrez avec eux dans cette préparation de pénitence si vous voulez participer au même bonheur.

2e point. Le roi-prophète et pénitent tout ensemble, disait que l'esprit de pénitence était un sacrifice digne de Dieu et capable de l'attirer en nous : il le demandait à Dieu avec une ferveur admirable, en disant : Seigneur, vous m'arroserez avec l'hysope et je serai purifié ; vous me laverez et je serai plus blanc que la neige ; vous ne mépriserez pas un cœur contrit et humilié (Psalm, 50). Comme le prophète pénitent, purifiez votre esprit, expiez son orgueil et sa vanité par l'humilité la plus profonde ; fixez sa légèreté, sa vivacité ; retenez sa curiosité, source de la plupart de ses distractions : appliquez-le à Dieu seul par de saintes pensées, par la lecture et la prière. Pour acquérir le véritable esprit de pénitence, mortifiez votre chair, traitez-la avec dureté, comme un ennemi d'autant plus redoutable qu'il est domestique, de peur que ses délicatesses ne soient contagieuses à l'esprit et au cœur.


SENTIMENTS

Que je sens d'opposition en moi à l'esprit de pénitence et de mortification, ô mon Dieu ! mes sensualités, mes délicatesses, ma paresse, entraînent souvent mon esprit et mon cœur. Ah ! Seigneur, comment avec ces mauvais penchants, recevoir votre esprit, puisque vous ne le donnez qu'aux âmes assez généreuses pour mourir tous les jours à leurs passions et à tous les désirs perdus de leurs cœurs. Animez-moi donc d'une sainte haine de moi-même, pour combattre et pour détruire en moi tout ce qui vous déplaît ; donnez-moi le courage d'expier les péchés que j'ai commis par une rigoureuse pénitence ; anéantissez le péché, sauvez le pécheur, et rendez-moi digne de recevoir votre esprit. Associez-moi à votre divine mère et à tous les saints renfermés dans le cénacle ; préparez mon esprit comme vous avez préparé le leur à vous recevoir. Je vous offre, Seigneur, leurs mortifications, leurs désirs, leurs larmes, leurs soupirs et leurs prières.


DON DU SAINT-ESPRIT

La crainte de Dieu


La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse, dit le roi-prophète. Que ce ne soit point une crainte mercenaire mais filiale ; car il y a loin de la différence, dit saint Augustin, entre craindre Dieu, de peur qu'il ne nous châtie, et le craindre, de peur qu'il ne s'éloigne de nous. La première est une crainte servile, la seconde est une crainte chaste. Craignez Dieu, dit ce père, comme on craint de déplaire à ce qu'on aime avec le plus d'ardeur, et produisez-en des actes fréquents dans la journée ; ils vous conduiront à la sagesse, à l'esprit de pénitence et à l'amour ; par là vous engagerez le Saint-Esprit à vous honorer de sa visite.





Lire Neuvaine préparatoire à la Fête de la Pentecôte.


Reportez-vous à Litanies de Sainte Marie-Madeleine, Méditation sur la crainte de Dieu, Méditation pour le Samedi d'après l'Ascension, Méditation pour la Fête de l'Ascension, Méditation pour le Jeudi d'après l'Ascension, Méditation pour le Mercredi d'après l'Ascension, Méditation pour le Mardi d'après l'Ascension, Méditation pour le Lundi d'après l'Ascension, Méditation pour le Dimanche d'après l'Ascension, Méditation pour le Mercredi après la Pentecôte, Méditation pour le Mardi après la Pentecôte, Méditation pour le Lundi de Pentecôte, Accueillir le Saint Esprit de Dieu, Méditation pour le Jour de la Pentecôte, Jésus, Sagesse glorieuse et triomphante, Jésus glorifié veut glorifier sa Mère.