vendredi 12 mars 2021

L'abomination dans le lieu saint



À l'attention des catholiques qui nous disent, au sujet de l'imposteur assis sur le siège de Pierre : On n'aime pas ce pape, c'est un mauvais pape, mais il est pape, alors... il faut bien faire des concessions... Et qui continuent à assister aux « messes », ordinaires ou extraordinaires (termes employés par les modernistes), sous son autorité ; ce n'est pas parce que vous allez à la « messe extraordinaire », singe de la messe traditionnelle, que vous êtes dans la vérité. La messe n'est pas un spectacle. Elle est un rite bien défini par l’Église, qui ne peut être célébré par n'importe qui, ni à n'importe quelles conditions, et que chacun n'est pas libre d'aménager selon ses goûts et ses envies.
Il est temps de vous instruire. L'ignorance non combattue, encore plus si elle est volontaire, est un péché. Ayez la foi, ayez la volonté de vous sauver ! N'acceptez pas l'imposture parce que cela vous est confortable, et qu'ainsi vous n'avez pas à vous faire violence. Le Royaume des Cieux est à ceux qui se font violence.

Voici une très bonne explication de Monsieur l'Abbé Zins, Diacre mis à la porte du séminaire d'Écône par Mgr Lefebvre, avant son ordination sacerdotale, parce qu'il a refusé de reconnaître l'autorité de « Jean-Paul II ». Lien vers la vidéo.