lundi 18 septembre 2017

Méditation sur l'éternité des peines de l'Enfer








1er point. Nous devons la croire, quand même elle nous paraîtrait incompréhensible. Tout est incompréhensible ; tout est mystère dans la Religion, comme dans la nature. La plus petite portion de matière, considérée dans la multitude innombrable de ses parties, renferme un abîme de difficultés et de contradictions contre lesquelles tous les efforts de la philosophie humaine ont échoué jusqu'ici ; et si nous ne pouvons comprendre les moindres ouvrages de Dieu, comment pourrions-nous le comprendre lui-même, et mesurer exactement toute l'étendue de sa puissance et de sa justice ? Il l'a dit ; il l'a répété cent fois dans ses Écritures, que les supplices des réprouvés seront éternels : il le faut donc croire. C'est une des vérités capitales de la Religion ; et si capitale, que les Sectes séparées de l'Église Romaine n'ont osé la combattre. Les Auteurs de ces Sectes ont nié d'autres mystères ; mais celui-ci leur a paru si clairement établi dans l'Écriture qu'ils n'ont pu s'empêcher de l'admettre.


2e point.
C'est uniquement l'intérêt personnel du pécheur qui le fait douter de cette vérité. II conçoit l'éternité de la récompense, pour une action passagère ; et il ne veut pas reconnaître l'éternité des peines pour un péché d'un moment. II convient que la grandeur de Dieu est infinie ; que le sang de Jésus-Christ dont le pécheur abuse est d'un prix infini ; et il ne veut pas croire que le péché sera puni par des peines infinies dans leur durée. Qu'est ce donc qui le rend rebelle à cette vérité ? C'est qu'il voudrait être toujours pécheur et toujours heureux, ou du moins n'être malheureux que pour un temps. Mais que peut faire son intérêt contre une vérité qui vient de Dieu ? Et quand il a parlé, ne faut-il pas que l'intérêt et le raisonnement humain se taise et se soumette ?




Reportez-vous à Sermon sur l'Enfer, par M. J.-M.-B. Vianney, Du jugement et des peines des pécheurs, Personne n'est-il revenu de l'Enfer ?, Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (1/4), Litanies de Notre-Dame de Fatima, Méditation sur la justice de Dieu, Méditation sur la voie étroite, Tu es poussière et tu retourneras en poussière, Méditation sur la Foi, Méditation sur la pensée de la mort, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur la fausse sécurité des Pécheurs, Méditation sur la Pénitence différée à l'heure de la mort, Méditation sur la Préparation à la mort, Méditation sur la grièveté du Péché, Méditation sur les instructions de Jésus-Christ, Méditation sur les désirs, Méditation sur la fausse idée que les Pécheurs se forment de la miséricorde de Dieu, Méditation sur le délai de la conversion, Méditation sur l'incertitude de l'avenir, Méditation sur le bon usage du temps présent, Méditation sur l'inquiétude de l'avenir, Méditation sur l'emploi du temps, Méditation sur le souvenir des jours que l'on a passé dans l'oubli de Dieu et de ses devoirs, Méditation sur l'obligation de vivre une vie pénitente et mortifiée, Méditation sur l'oisiveté, Méditation sur l'expiation du péché, Méditation sur la réparation du péché, Méditation sur le combat de la chair contre l'esprit, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la miséricorde de Dieu, Méditation sur la pénitence du cœur, Méditation sur la promptitude et la vivacité de la vraie pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur les moyens de surmonter la faiblesse du respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur les œuvres de piété faites par respect humain, Méditation sur la piété extérieure, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur les moyens d'acquérir la connaissance de nos devoirs, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, et Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel.