dimanche 5 mars 2017

Le Christ triomphant des tentations





Le peuple d'Israël avait été conduit au désert par une colonne de feu, image de l'Esprit de Dieu ; durant quarante ans, il y avait été tenté : tenté de se nourrir à sa guise, tenté d'exiger des signes visibles, tenté d'adorer le veau d'or. — En triomphant des tentations auxquelles l'ancien Israël avait succombé, le Christ se révèle l'Israël authentique. C'est au désert que Jésus accomplit l'Exode et qu'il annonce l'exode définitif de sa mort où il triomphera pour toujours du tentateur. — Les Anges consolateurs de l'Agonie et les Anges triomphants de la Résurrection viennent nous réconforter dès le début du Carême.


Lecture du Saint Évangile en Saint Matthieu, Chapitre IV (v. 1-11).

Après son baptême, Jésus fut poussé par l'Esprit Saint dans le désert pour y être tenté par le démon. Quand il eut jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. C'est alors que le tentateur s'approcha de lui et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, commande à ces pierres de se changer en pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
Le démon le transporta ensuite dans la ville sainte et le déposa sur la corniche du Temple : « Si tu es le Fils de Dieu, dit-il, jette-toi dans le vide ! N'est-il pas écrit : Dieu t'a confié à ses Anges, et leurs mains te soutiendront, de peur que ton pied ne heurte le rocher ? » Jésus répliqua : « Il est écrit aussi : Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu. »
De nouveau le démon l'emporta sur un sommet très élevé, et découvrit à ses yeux tous les royaumes du monde et leur magnificence : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer. » Alors, Jésus dit : « Arrière : Satan ; il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et lui seul que tu serviras. »
Enfin le démon le laissa, et des Anges s'approchèrent pour le servir.


Tiré d'un Missel quotidien des Fidèles - R.P. Feder, de 1958
.



Pratique : Nous voyons ici que le démon se sert des Écritures Saintes pour mener l'homme à se perdre. Afin de ne pas laisser place à l'interprétation personnelle comme le font les protestants, les fidèles catholiques se doivent d'étudier le catéchisme de l'Église catholique romaine et de se référer aux interprétations des Pères de l'Église. — Priez également votre Ange gardien de vous aider à rester persévérant jusqu'à la fin du Carême, car c'est lorsque le corps est fatigué par les pénitences que le démon vient attaquer le plus l'âme. Ainsi, c'est sans doute à la fin de ces quarante jours de Carême que vous entrerez dans le plus fort du combat spirituel.






Reportez-vous à Jésus crucifié est le Livre des Élus, Méditation sur le Carême : Jésus ayant jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim ensuite, L'Année liturgique avec Dom Guéranger : Le Troisième Dimanche de Carême, Méditation pour le premier dimanche de Carême, Méditation pour le Samedi après les Cendres, Méditation pour le Mercredi Saint, Méditation pour le Vendredi de la Passion, Méditation pour le Jeudi de la Passion, Litanies de la Passion, Méditation pour le mercredi de la première semaine de Carême, Méditation pour le jeudi de la première semaine de Carême, Méditation pour le vendredi de la première semaine de Carême, Méditation pour le jeudi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le quatrième Dimanche de Carême, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, et L'institution du Carême et la manière dont les premiers chrétiens le passaient.


Écoutez ce sermon pour le premier Dimanche de Carême.