mercredi 20 mars 2019

Instruction sur le Carême



Extrait de "L'Esprit de l’Église dans le cours de l'année Chrétienne" :


Jésus-Christ a été conduit par l'Esprit Saint dans le désert. En toutes choses le Saint-Esprit, qui était en lui, le conduisait ; mais il a voulu que cette circonstance fut spécialement marquée, quand il est entré dans la solitude, d'y jeûner, d'y faire pénitence, d'y être tenté, pour nous faire comprendre que lorsqu'il s'agit de nous séparer du monde, et de nous donner tout de bon à la pratique des bonnes œuvres, nous avons un besoin particulier du secours et de la conduite de l'Esprit de Dieu.

Le temps du Carême est donc un temps de solitude, de séparation, de privation, de silence, de recueillement, de prières, de mortification, d'expiation des fautes passées, de méditation de la Loi de Dieu, de combats contre soi-même, de victoires sur le monde, et sur tous les autres ennemis du salut.

Il faut entrer avec Jésus-Christ dans la retraite, en retranchant les visites, qui ne sont pas absolument nécessaires, donnant plus de temps à l'Oraison et aux saintes lectures, à entendre avec plus de piété la parole de Dieu. Que peut-il nous arriver de plus heureux, que de tenir compagnie à Jésus-Christ, lorsqu'il se sépare de tout pour l'amour de nous, et que seul, avec son Père, il s'occupe de la grande affaire de notre réconciliation ?

Le jeûne doit être observé aussi exactement qu'il est possible, lorsqu'on n'en est pas légitimement dispensé ; mais il faut joindre au jeune corporel le jeûne intérieur et spirituel, sans lequel l'autre n'est pas d'une grande utilité pour nous et d'un grand mérite devant Dieu.

Le jeûne spirituel et intérieur consiste principalement en trois choses.
1°. Dans le renoncement à tout péché.
2°. Dans l'abstinence non seulement de ce qui est criminel en tout temps, comme sont les spectacles et les divertissements profanes ; mais dans l'abstinence des jeux même innocents, de promenades agréables, et des conversations enjouées, ou purement inutiles et de curiosité.
3°. Dans la faim et la soif de la justice, par l'application à faire le plus de bonnes œuvres et d'Aumônes qu'on pourra, et dans le désir de marcher en présence de Dieu, et de se conserver dans une grande union avec lui.

Ceux mêmes qui sont exempts par de bonnes raisons du jeûne corporel, ne le sont pas du jeûne intérieur et spirituel, et doivent même suppléer à l'un par l'autre.



Reportez-vous à Méditation sur le Carême : Jésus ayant jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim ensuite, Hymne du Carême, Moyens pour persévérer dans la sobriété et dans l'abstinence, De la nourriture du corps, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Instruction sur le Dimanche des Rameaux, Méditation pour le premier dimanche de Carême, Méditation pour le Lundi de la première semaine de Carême, Méditation pour le Mardi de la première semaine de Carême, Méditation pour le mercredi de la première semaine de Carême, Méditation pour le jeudi de la première semaine de Carême, Méditation pour le vendredi de la première semaine de Carême, Méditation pour le Samedi de la Première semaine de Carême, Méditation pour le Lundi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le mardi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le Mercredi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le jeudi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le vendredi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le samedi de la deuxième semaine de Carême, Méditation pour le troisième Dimanche de Carême, L'Année liturgique avec Dom Guéranger : Le Troisième Dimanche de Carême, Méditation pour le Lundi de la Troisième semaine de Carême, Méditation pour le Mardi de la troisième semaine de Carême, Méditation pour le Mercredi de la troisième semaine de Carême, Méditation pour le vendredi de la troisième semaine de Carême, Méditation pour le quatrième Dimanche de Carême, Méditation pour le vendredi de la quatrième semaine de Carême, Méditation sur les souffrances de Notre-Seigneur Jésus-Christ au Jardin des Olives, Méditation sur la trahison de Judas, Méditation sur les souffrances de Notre-Seigneur Jésus-Christ : Jésus devant Caïphe y reçoit un soufflet, Jésus-Christ exposé dans le prétoire aux dérisions et aux insultes des serviteurs du grand Prêtre, Jésus-Christ flagellé, Méditation pour le Lundi Saint, Méditation pour le Mardi Saint, Méditation pour le Mercredi Saint, Méditation pour le Jeudi Saint, Méditation pour le Vendredi Saint, Méditation pour le Samedi Saint, La Passion corporelle de Jésus expliquée par un chirurgien, Méditation pour le Dimanche des Rameaux, Méditation pour le lundi de la Passion, Méditation pour le mardi de la Passion, Méditation pour le mercredi de la Passion, Méditation pour le Jeudi de la Passion, Méditation pour le vendredi de la Passion, Méditation pour le samedi de la Passion, Réflexion sur la flagellation de Notre-Seigneur Jésus-christ, Méditation pour le Samedi après les Cendres, Litanies de la Passion, L'institution du Carême et la manière dont les premiers chrétiens le passaient. Méditation sur la Loi du jeûne, Sœur Benigna, petite secrétaire de l'amour de Dieu : Défi pour le Carême (9/9), et Pour éviter le purgatoire endurons nos afflictions en esprit de pénitence.