mercredi 1 janvier 2020

Méditation sur la Circoncision



Extrait de "L'Esprit de l’Église dans le cours de l'année Chrétienne" :




Les huit jours après lesquels l'Enfant devait être circonci, étant arrivés, il fut nommé JÉSUS. (Luc, I)

1er Point. Il ne vous suffit pas, ô divin Enfant ! d'avoir souffert les humiliations de la Crèche, et les rigueurs de la saison ; il ne suffit pas à votre amour d'avoir répandu des larmes, vous voulez répandre votre Sang ; et à peine ce précieux Sang est-il dans vos veines, que vous vous empressez à le verser pour nous. Vous voulez être traité comme un criminel, vous, qui êtes la Sainteté par Essence, et la source de l'innocence. Ah ! que n'ai-je pour vous un amour qui eût quelque ressemblance et quelque proportion avec celui que vous me faites paraître dans ce Mystère ; un amour efficace, qui ne s'en tint pas à de faibles et simples idées, ni à des paroles vides et sans effet ; un amour généreux qui se manifeste par les témoignages les plus forts, et qui ne pût être content que par le sacrifice de tout moi-même ; un amour insatiable de souffrances et d'humiliations ! Hélas ! ces humiliations et ces souffrances me sont dues par toutes sortes de raisons, et elles devaient être à jamais éloignées de votre divine Humanité. C'est au pécheur à souffrir, et à l'innocent à être heureux ; cependant l'Innocent souffre aujourd'hui la peine, et le pécheur ne veut rien souffrir. Désormais, mon Dieu, pour me faire honte de mes impatiences, de ma délicatesse et de mon orgueil, je me dirai souvent à moi-même cette parole de votre Apôtre : Lâche que je suis, je n'ai pas encore résisté jusqu'à répandre mon sang, en combattant contre le péché.

2e Point. Il est temps de nous déterminer à exercer sur nous-mêmes la circoncision du cœur. La voix de la Tourterelle a été entendue sur notre terre, les cris de l'Enfant-Dieu, souffrant sous le Couteau de la Circoncision, ont retenti à nos oreilles, le temps de tout retrancher est arrivé. Éclairez-moi, fortifiez-moi, ô mon Dieu ! pour me faire connaître et entreprendre tous les retranchements salutaires que vous demandez de moi. Retranchements dans mes biens, dans mes meubles, dans mes festins, dans mes repas, dans mes ajustements, pour la charité et pour l'aumône ; retranchements dans mes sens, dans mes passions, dans mes plaisirs, dans mon humeur, pour la mortification et pour la pénitence ; retranchements dans mon cœur pour atteindre à la pureté et à la fidélité de l'amour que je vous dois ; retranchements de mon esprit dans ma curiosité, dans mes amusements, dans mes dissipations, pour me recueillir en vous. Vous prenez aujourd'hui le très-saint Nom de JÉSUS, et vous ne le prenez pas en vain. Vous montrez par les effets que vous êtes digne de le porter. Rendez-moi digne, Seigneur, de le prononcer, de le respecter, de l'adorer, de l'invoquer avec confiance, et encore plus d'imiter ce que vous avez fait pour en remplir la signification. Ma vie s'avance, ô mon Dieu ! Je commence une nouvelle année, avec l'incertitude d'en voir la fin. Il est temps de penser à moi, et d'être tout à vous. Je vous demande la grâce d'y être efficacement, sans retard et sans réserve.


Reportez-vous à Instruction sur la CirconcisionLe premier jour de l'année avec le Père AvrillonDévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 9e Méditation : Gloire à Dieu au plus haut des Cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 7e Méditation : Tout à coup l'Ange du Seigneur parut auprès d'eux, Salutation à Marie et à Jésus naissantSur la vaine curiositéLitanies du Saint Enfant-Jésus, Méditation pour la Fête de Noël : Vous trouverez un Enfant enveloppé de langes, et couché dans une Crèche, Instruction sur la Fête de Noël, Pratique de la Dévotion à l'enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 1re Méditation : Marie s'étant rendue avec Joseph à Bethléem, le temps de son divin enfantement arriva, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 2e Méditation : Je vous annonce un grand sujet de Joie, il vous est né aujourd'hui un Sauveur, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 3e Méditation : Marie mit au monde son fils premier-né, et l'enveloppa de langes, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 4e Méditation : Marie, après avoir enveloppé de langes le saint Enfant, le coucha dans la crèche, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 5e Méditation : Voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un enfant enveloppé de langes et couché dans une crèche, Dévotion à la Sainte Enfance de Notre-Seigneur Jésus-Christ, 6e Méditation : Il y avait là aux environs des bergers qui veillaient et se relevaient les uns les autres pendant la nuit, pour la garde de leurs troupeaux, Litanies du Saint Enfant-Jésus, Dévotion au Saint Enfant-Jésus : Prière d'amour et Consécration, Méditation sur la Nativité, Méditation sur l’Épiphanie : Les Mages confessent Jésus-Christ devant les hommes, Méditation sur l’Épiphanie : Les Mages à Jérusalem, Méditation pour l’Épiphanie : La vocation des mages prédite et figurée, notre vocation à la foi de Jésus-Christ, Méditation sur l’Épiphanie : Les Rois-Mages, Remerciement, offrande et prière au Verbe de Dieu incarné, pour l'Octave de l'Épiphanie, et Méditation sur l’Épiphanie.