samedi 29 février 2020

Réponse à quelques doutes touchant la Pénitence, par le R.-P. Jean-Joseph Surin


Extrait du CATÉCHISME SPIRITUEL DE LA PERFECTION CHRÉTIENNE, TOME I, Composé par le R. P. J. J. SURIN, de la Compagnie de Jésus :




Réponse à quelques doutes touchant la Pénitence



Quelle est la pénitence la plus utile ?

Il paraît que le jeûne et l'usage de la discipline, sont de toutes les mortifications extérieures celles qui contribuent le plus à l'avancement spirituel. Comme on peut se rendre maître d'une place, ou en y allant par tranchées, ou en y donnant l'assaut ; il y a aussi deux manières de vaincre les ennemis du salut, ou en les détruisant peu à peu, et c'est ce qui se fait par le jeûne, ou en les attaquant brusquement et de vive force ; ce qui convient à l'usage de la discipline.


Quelles règles doit-on garder dans la pratique du jeûne ?

Il n'y en a point d'autres que celles de la discrétion. Comme tous les vices sont entretenus par la sensualité, il faut en venir à mater le corps, en lui retranchant de sa nourriture autant qu'on peut, sans perdre les forces nécessaires pour s'acquitter de ses devoirs. Il est constant par l'expérience de tous les Saints qui nous ont précédés, qu'il n'est pas de meilleur moyen que l'abstinence pour avancer en esprit, et pour gagner de plus en plus sur ses passions et sur ses vices.


L'usage de la discipline doit-il être bien fréquent ?

Il n'est pas aisé de le déterminer ; cependant on peut dire en général qu'en user une fois la semaine, c'est peu ; que deux fois, est quelque chose ; et que trois, peut s'appeler ferveur. Les personnes véritablement spirituelles, qui vont à grands pas à la perfection, en usent tous les jours. Mais en ceci, comme en tout le reste, il ne faut rien entreprendre au-dessus de ses forces, et sans avoir pris conseil d'un sage directeur.


Quels fruits tire-t-on de l'usage de la discipline ?

Il en produit trois excellents. 1. Il procure à l'âme une joie spirituelle qui l'empêche de se laisser abattre par la tristesse, et il éloigne les tentations du Démon. 2. Il obtient aisément de la miséricorde de Dieu de très-grandes grâces. 3. C'est un remède efficace contre toutes sortes de défauts y l'humiliation où l'on se réduit volontairement, en se châtiant soi-même, étant un moyen infaillible pour se corriger bientôt, à moins que Dieu, pour des vues particulières avantageuses à l'homme, ne diffère l'entier amendement qu'on désire.


Peut-on mener une vie pénitence, sans pratiquer des austérités corporelles ?

On le peut, quand on a des infirmités considérables, qui suppléent aux exercices de la pénitence. Mais si malgré les infirmités on peut châtier le corps par des austérités volontaires, c'est lâcheté que de ne pas le faire. Notre Seigneur fit un jour connaître à sainte Thérèse, qu'une certaine personne était sujette à beaucoup de maladies, parce qu'elle s'épargnait un peu trop dans la pratique de la mortification. Il est certain qu'une vie dure et austère contribue à la santé et à la vigueur du corps ; et nous voyons de grands pénitents ne faire aucune attention à plusieurs petits maux, dont les hommes qui ménagent trop leur santé, se trouvent notablement incommodés.


Par quels motifs doit-on pratiquer la pénitence ?

Outre ceux que nous avons désignés, qui sont d'expier ses péchés, d'impétrer les grâces du Ciel, et d'exterminer ses vices ; on peut aussi pratiquer la pénitence par amour ; car ceux qui aiment Dieu, sont portés à mépriser leur corps et à le haïr, jusqu'à ne pouvoir s'empêcher de le maltraiter. Sainte Thérèse dit, qu'elle était quelquefois saisie de certains transports d'amour, qu'elle ne pouvait satisfaire qu'en châtiant rudement son corps, et que ces transports de l'amour divin étaient assez puissants pour rendre son corps insensible à tout ce qu'elle lui faisait souffrir.


Si les pénitences sont si nécessaires pour arriver à la perfection, que doit-on penser des Ordres Religieux qui ne sont point établis sur les austérités ?

S'il y a des Religions où les pénitences corporelles ne sont point ordonnées, c'est parce qu'on y supplée d'ailleurs par les grands travaux qu'on s'engage à souffrir pour le salut des âmes. Et s'il y a dans ces Religions des particuliers qui ne subissant pas ces travaux, n'y suppléent pas par la pénitence, on doit croire qu'ils négligent fort leur perfection, ou avouer que tous les Saints dont nous avons connaissance, se sont trompés, lorsqu'ils ont témoigné tant d'estime et tant d'ardeur pour les austérités du corps.


Reportez-vous à Moyens pour persévérer dans la sobriété et dans l'abstinence, Réponse à quelques doutes touchant l'Oraison, par le R.P. Jean-Joseph Surin, Hymne du Carême, Instruction sur le Carême, Méditation sur le Carême : Jésus ayant jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim ensuite, L'institution du Carême et la manière dont les premiers chrétiens le passaient, De la nourriture du corps, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Méditation sur le véritable jeûne, Méditation sur la Loi du jeûne, Prière pour demander la victoire sur ses passions, Méditation sur la promptitude et la vivacité de la vraie pénitence, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la sincérité de la pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur la réparation du péché, Méditation sur l'expiation du péché, Méditation sur la pénitence du cœur, Méditation sur l'obligation de mener une vie pénitente et mortifiée, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Catéchisme spirituel de la Perfection Chrétienne, par le R.P. Jean-Joseph Surin (1), Catéchisme spirituel de la Perfection Chrétienne, par le R.P. Jean-Joseph Surin (2), De la Pénitence et de l'Oraison, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des moyens extérieurs qui aident à acquérir la perfection, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des moyens intérieurs qui aident à la perfection, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la conduite des âmes, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'heureux état d'une âme qui a établi sa perfection et sa félicité dans l'acquiescement au bon plaisir de Dieu, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'amour parfait, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des qualités qui sont propres dans la voie extraordinaire, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'Oraison qui convient à la voie extraordinaire, et Avis nécessaires à ceux qui sont dans cette voie, par le R.-P Jean-Joseph Surin, De la voie surnaturelle ou extraordinaire, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'Oraison et de la Contemplation, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la contemplation, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'avancement de l'âme et des principaux moyens qui peuvent le procurer, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la vie parfaite, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Du bon Directeur, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Instruction pour les personnes qui entrent dans la voie d'Oraison, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Que les âmes lâches fassent tous leurs efforts pour acquérir la bonne volonté qui leur manque, Simple et courte méthode d'oraison mentale, De l'Oraison, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Pour bien faire l'oraison et pour en tirer le fruit qu'on a lieu d'en attendre, Du Recueillement, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Du vrai Religieux, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Ce qui s'est observé dans un Ordre Religieux durant le premier siècle depuis son établissement, doit être regardé comme meilleur que tout ce qu'on peut inventer dans la suite, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la vie mixte, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des amitiés, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la conversation, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des Vertus, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'étude des Lettres, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Réflexions sur la nature et les forces des Démons, et sur l'économie du Royaume des ténèbres, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des exercices de piété, par le R.-P. Jean-Joseph Surin : Quels sont les devoirs de piété dont il faut s'acquitter envers les Saints ?, Des exercices de piété, par le R.-P. Jean-Joseph Surin : Quels exercices de piété prescrivez-vous à l'honneur des Anges ?, Des exercices de piété, par le R.-P. Jean-Joseph Surin : Comment faut-il s'occuper des souffrances de Jésus-Christ ?, Des exercices de piété, par le R.-P. Jean-Joseph Surin : Comment faut-il s'exercer en ce qui regarde la Doctrine de Jésus-Christ ?, De la vie intérieure, et de la familiarité avec Jésus-Christ, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Jésus condamné à mort, Pilate lave ses mains, De la Mortification, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'amour du Père Surin pour la pauvreté, dans l'union avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, De la présence de Dieu, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'homme intérieur, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Du renouvellement de l'esprit, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'activité naturelle, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Prière pour demander la grâce de connaître et d'accomplir la volonté de Dieu, Seigneur, que vous plaît-il que je fasse ?, Des Habits, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la vie illuminative, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la réformation de la mémoire, par Le R.-P. Jean-Joseph Surin, De quelques moyens de bien faire l'oraison mentale, Degrés des vertus qu'on se propose d'acquérir, Combien sont mal fondées les plaintes de ceux qui se disent incapables de méditer, En quoi consiste l'exercice de la présence de Dieu, Les voies du salut, De l'amour du Père Surin pour l'humilité, dans l'union avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, De l'amour étonnant du Père Surin pour l'abjection, dans l'union avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, De l'amour admirable du Père Surin pour les souffrances, dans l'union avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, De l'imagination de l'homme, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la réformation de l'entendement, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la réformation de la colère, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la vie Purgative, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, En quoi consiste la perfection chrétienne : pour l'acquérir il faut combattre, et pour sortir victorieux de ce combat, quatre choses sont nécessaires, De la sècheresse dans l'oraison, Du devoir des Veuves, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Ce qu'est l'oraison mentale, par le R.P. D. Laurent Scupoli, Clerc Régulier Théatin, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, De la Réduction des Hérétiques, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De la réformation de l'Amour, de la Haine, du Désir et de l'Aversion, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, De quelques moyens de bien faire l'oraison mentale, Pour la direction et la progression spirituelles : Quel chrétien êtes-vous ?, Le souvenir de nos péchés est un moyen propre pour nous aider à supporter avec résignation, toutes les afflictions que Dieu nous envoie, Avis pour la lecture spirituelle, Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (1/4), Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (2/4), Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (3/4), et Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (4/4).