jeudi 16 avril 2015

Combattre ses phobies pour combattre le Démon


Esprit SaintLa peur est l'ennemi de la Foi, car elle est fortement liée au doute. Elle offense l'Esprit-Saint. La Foi est l'arme pour combattre le Démon. Donc, combattre ses peurs, c'est combattre le Diable.

Les démons prennent plaisir à vous inspirer toutes les peurs possibles et inimaginables. Chassez-les !

Car ce n'est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de maîtrise de soi. (2 Tm 1, 7)


« J'avais la phobie des cafards. Les démons utilisaient mes peurs. Il y avait des cafards partout où j'allais. C'était une horreur à vivre. Quand j'ai compris en analysant la situation que je devais affronter ma phobie et la vaincre, le démon a perdu de l'emprise. Il était furax. Aujourd'hui, je trouve les cafards toujours dégueulasses, mais je n'ai plus peur. C'est en et par Jésus que j'ai trouvé comment anéantir ma phobie. »



Aussitôt Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules. Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C'est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c'est moi ; n'ayez pas peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c'est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. » Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! » (Mt,14, 22-33)



Confiez toutes vos angoisses à Notre Seigneur Jésus-Christ ! Il vous donnera la volonté et la force de combattre.


Je vous laisse la paix, c'est ma paix que je vous donne ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble ni ne s'effraie. (Jn 14, 27)



Psaume 33

Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !
Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.
Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.
L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge !
Saints du Seigneur, adorez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien.
Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ?
Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides.
Évite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la.
Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.
Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du cœur brisé, il sauve l'esprit abattu.
Malheur sur malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé.
Le mal tuera les méchants ; ils seront châtiés d'avoir haï le juste.
Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.









Lire "Confiance en la Divine Providence" du Père Jean-Baptiste Saint-Jure, "La providence et la confiance en Dieu" de Réginald Garrigou-Lagrange, "Traité sur la confiance en Dieu pour mettre une âme en repos et en état de recevoir toutes sortes d'afflictions avec beaucoup de plaisir et de profit" du R.P. Nicolas Du Sault.