lundi 30 septembre 2019

Méditation pour le 30 Septembre, en l'honneur des Saints Anges Gardiens





30 Septembre




MÉDITATION EN L'HONNEUR DES SAINTS ANGES GARDIENS


PRÉLUDE. Représentez-vous l'Ange Gardien assistant l'homme au lit de la mort ; priez le vôtre qu'il vous obtienne un saint passage de cette vie à une meilleure.

I. Point. Considérez que notre saint Ange Gardien nous assiste aussi particulièrement à la mort pour nous la rendre douce, sainte et précieuse ; il nous la rend douce et aimable, en nous consolant dans les peines et les frayeurs qui l'accompagnent, soit par sa présence sensible, soit par un secours invisible ; en nous animant par l'espérance du ciel, il la rend sainte et précieuse, en nous procurant la faveur de Dieu, et en nous inspirant les sentiments de contrition et d'amour qui sont nécessaires pour nous préparer à bien mourir. Ce fidèle Gardien fait l'office de médiateur entre Dieu et l'âme ; il offre des vœux d'une part, et rapporte des faveurs : il excite l'âme, il apaise Dieu et le rend favorable. Il s'y porte par le respect et l'amour qu'il a pour Jésus-Christ, qui a pris la forme de serviteur pour travailler à notre salut. Il ne faut pas s'étonner si les Anges nous servent, non-seulement avec condescendance, mais encore avec plaisir, en considération de ce que Dieu a fait pour nous ; et ils nous aiment parce que Jésus-Christ nous a aimés. Mais d'où peut venir que nous soyons si peu reconnaissants pour tant de bienfaits, et que nous leur rendions si peu d'honneur ! Ô charitable Guide, qui procurez mon salut avec tant de zèle et d'amour, je vous écouterai avec docilité et je vous serai reconnaissant pendant toute l'éternité.

2. Point. Considérez que notre cher Tutélaire ne se contente pas de nous avoir assistés au lit de la mort, il nous accompagne encore après la mort, pour accomplir, par ce dernier office, la commission qu'il a reçue de nous garder dans toutes nos voies. En sortant de ce monde, il ne reste à l'âme que l'une de ces trois voies : celle du paradis, celle du purgatoire et celle de l'enfer. Pour celle de l'enfer, l'Ange Gardien n'a rien omis de ce qui pouvait en détourner l'âme ; si elle s'y précipite, c'est pour ne lui avoir pas obéi. Quant au purgatoire, si la justice divine la condamne à expier ses fautes passées dans ces flammes, il se charge de la conduire dans cette prison ; il fait ce qu'il peut pour en abréger le temps, et en adoucir la rigueur par ses visites. Mais sa grande joie est de la conduire au ciel, pour la rendre participante de son bonheur éternel. Ô quel contentement reçoit l'Ange Gardien d'une âme fidèle qui a suivi ses avertissements, qui a vécu dans l'innocence, qui a cherché en toutes choses le bon plaisir de Dieu, et qui a fini heureusement sa course sous la conduite de son conducteur, lorsqu'il la voit arriver au port de la béatitude éternelle ! Ô quelle joie en ressent cette âme fidèle, quel sentiment de reconnaissance n'éprouve-t-elle pas pour son aimable protecteur ! Ô mon âme ! que pouvons-nous faire pour reconnaître dignement toutes les faveurs que mous recevons sans cesse de notre saint conducteur ! Ange Gardien, si je ne puis les reconnaître d'une manière qui réponde à vos mérites pendant le cours de ma vie, j'espère au moins que dans le ciel, prosterné à vos pieds, je vous rendrai mes humbles actions de grâces ; en attendant, j'écouterai votre voix, je vous suivrai partout, jusque dans l'éternelle gloire où nous chanterons ensemble les louanges divines pendant toute l'éternité.


PRATIQUE

Honorer les saints Anges Gardiens de tous les hommes, mais en particulier des infidèles et des mauvais chrétiens.

Oraison jaculatoire. Ô mon cher Ange ! ô l'ami de mon cœur ! assistez-moi, et tous les hommes maintenant et à l'heure de notre mort.


HISTOIRE

Nous lisons dans les ouvrages de saint Anselme, qu'un religieux de son monastère, étant à la mort, fut accusé par trois fois par le diable : Premièrement, le religieux ayant reçu le baptême à l'âge de raison, le diable lui mit en mémoire plusieurs péchés qu'il avait commis avant le baptême ; et comme le religieux ne sut que répondre, et était prêt à se laisser aller au désespoir, son Ange Gardien répondit, que tous ses péchés précédents lui étaient pardonnés au baptême. Ensuite le diable lui proposa plusieurs péchés qu'il avait commis depuis le baptême, et l'Ange répondit encore, que tout lui était pardonné par la profession de la religion, et que toute sa confiance était en la divine miséricorde. L'ennemi lui opposa enfin que, depuis sa profession, il avait fait plusieurs offenses et commis de grièves négligences, à quoi le religieux ne sut encore rien répondre ; mais l'Ange repartit, que toutes ses offenses lui étaient remises par les bonnes œuvres de la religion, faites par obéissance ; et que s'il y avait encore quelque chose à payer, la douleur de la maladie, soufferte avec patience et unie aux mérites de Jésus-Christ, avait tout acquitté. Le diable disparut tout confus, et le religieux rendit l'esprit dans une douce espérance de la divine miséricorde.


Pour clôture, faites aujourd'hui la consécration aux saints Anges.



(Extrait de Le Mois Angélique ou le Mois de Septembre à l'usage des âmes dévotes et religieuses)



Reportez-vous à Des exercices de piété, par le R.-P. Jean-Joseph Surin : Quels exercices de piété prescrivez-vous à l'honneur des Anges ?Sermon du Saint Curé d'Ars pour la Fête des Saints Anges Gardiens : Les anges de ces petits enfants voient sans cesse la face de mon Père céleste, Saint Raphaël, Modèle de l'Ange gardien préposé à la garde de chaque homme, Méditation pour le 29 Septembre, Fête de Saint Michel Archange, Méditation pour le 28 Septembre, en l'honneur de Saint Michel Archange, Méditation pour le 27 Septembre, en l'honneur de saint Michel Archange, Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon, Neuvaine à Saint Michel, Litanie de Saint Michel Archange, Puissance de Saint Michel au jugement dernier, Chapelet à Saint Michel Archange, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, Méditation pour le 26 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 25 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 24 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 23 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 22 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 21 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 20 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 19 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 18 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 17 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 16 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 15 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 14 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 13 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 12 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 11 Septembre, en l'honneur des Archanges, Méditation pour le 10 Septembre, en l'honneur des Principautés, Méditation pour le 9 Septembre, en l'honneur des Puissances, Méditation pour le 8 Septembre, en l'honneur des Vertus, Méditation pour le 7 Septembre, en l'honneur des Dominations, Méditation pour le 6 Septembre, en l'honneur des Trônes, Méditation pour le 5 Septembre, en l'honneur des Chérubins, Méditation pour le 4 Septembre, en l'honneur des Séraphins, Méditation pour le 3 Septembre, Saint Raphaël conduisant le jeune Tobie, Méditation pour le 2 septembre, Sur les Saints Anges Gardiens, Méditation pour le 1er septembre, Les Saints Anges Gardiens, Consécration à tous les Saints Anges, Du grand Amour du Père Surin pour les Saints Anges, dans l'union avec notre Seigneur Jésus-Christ, Prières à tous les Saints Anges, Oraison aux neuf Chœurs des saints Anges, Travailler à la conversion des âmes et à leur soulagement dans les flammes du Purgatoire, en l'honneur des saints Anges, Pratiquer quelque vertu, ou s'abstenir de quelque vice en l'honneur des Saints Anges, Avoir une grande confiance en la protection des saints Anges, et recourir à eux en tous ses besoins corporels et spirituels, Autres pratiques pour honorer plus spécialement les saints Anges, et célébrer les fêtes avec tous les respects possibles, Faire des neuvaines en l'honneur des neuf Chœurs des Anges, Chapelet en l'honneur du Saint Ange Gardien, Chapelet du Saint Ange gardien, Converser intérieurement avec les saints Anges, Avoir une grande dévotion à saint Michel, à saint Gabriel, à saint Raphaël, et aux autres quatre Anges qui sont auprès du trône de Dieu, Méditation pour la Fête de Saint Raphaël Archange, Méditation pour la Fête de Saint Michel et de tous les saints Anges, Méditation pour la Fête des Saints Anges Gardiens, Jésus crucifié est le Livre des Élus, La réalité des apparitions angéliques, Avoir une dévotion singulière aux Anges, Archanges et Principautés, Honorer principalement les Puissances, les Vertus et les Dominations, Avoir de profonds respects, et des amours extraordinaires pour les Trônes, les Chérubins et les Séraphins, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Litanies de l'Ange Gardien, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Discernement des esprits : ce qu'on entend par esprits, combien on en compte et comment ils se forment, Tous les hommes sont assistés des Saints Anges, Les Saints Anges nous assistent dans les choses temporelles, Les perfections admirables de ces sublimes intelligences, Les Saints Anges font tout ce qui peut se faire pour le bien des hommes, Litanie aux Saints Anges Gardiens, Discernement des esprits, Les Anges, princes et gouverneurs de la grande cité du bien, Neuvaine à l'Archange Raphaël, Litanie de Saint Gabriel Archange et Litanie de Saint Raphaël Archange.














dimanche 29 septembre 2019

Méditation pour le 29 Septembre, Fête de Saint Michel Archange





29 Septembre


FÊTE DE SAINT MICHEL ARCHANGE




MÉDITATION EN L'HONNEUR DU SAINT ARCHANGE


PRÉLUDE. Mettez-vous devant les yeux saint Michel présentant les âmes à Dieu, au sortir de leur corps ; priez cet Esprit céleste qu'il vous défende contre les accusations malignes de l'esprit des ténèbres.

1. Point. Considérez que l'Église, distinguant par un culte particulier saint Michel de tous les Esprits célestes, comme le chef de la milice des cieux, et le protecteur spécial des fidèles, il est juste que nous ayons pour lui une dévotion singulière et un culte particulier. Il est le chef des Anges, sa fidélité dans la révolte des anges rebelles lui a mérité la faveur du Tout-Puissant. Tandis que Lucifer, cet ange du premier ordre, est devenu par son orgueil le chef des démons, le plus grand ennemi du salut des hommes et le plus insigne des malheureux, saint Michel au contraire est devenu le protecteur singulier des élus de Dieu, son favori et le patron des âmes fidèles ; c'est lui qui préside, pour ainsi dire, au moment décisif de notre éternité ; il introduit les âmes au divin tribunal, pour qu'elles y reçoivent du souverain Juge l'arrêt de leur sort éternel et leur sentence définitive. Ô mon Dieu, que de motifs de dévotion envers ce favori du Très-Haut ! rendons-nous favorable un prince qui a tant de crédit auprès de Dieu, et qui s'intéresse si fort à notre salut. Ô Prince de la milice céleste ! accourez, venez nous aider en nos nécessités, nous affranchissant de tous les dangers du corps et de l'âme que les malheureux démons nous suscitent.

2. Point. Considérez quels doivent être les sentiments dans une âme que saint Michel reçoit au sortir de son corps, lorsqu'elle pense à l'indifférence, au peu de dévotion et à l'oubli qu'elle a eu pour ce Prince du ciel, à qui elle se voit confiée au sortir de ce monde ? Mais quelle consolation, quelle confiance alors pour ceux qui lui ont été dévots ! La véritable dévotion envers le saint Archange, c'est d'imiter son humilité, sa fidélité, sa religion. Si Dieu a puni si sévèrement l'orgueil et la désobéissance des Anges dans le ciel, épargnera-t-il l'homme coupable ? Considérez la fidélité et la soumission de saint Michel, son zèle à soutenir les intérêts de Dieu, et le bonheur qui a suivi sa victoire. Imitons sa soumission, obéissons à Dieu, combattons pour sa gloire, et nous aurons part à son bonheur. Disons souvent avec saint Michel : Quis ut Deus ? Y a-t-il quelqu'un qui puisse être mis en occurrence avec Dieu ? Non, ô mon Seigneur ! je suis résolu, dès ce moment, à m'attacher à vous et à imiter le saint Archange dans les vertus dont il m'a donné l'exemple. Ô bienheureux Esprit ! céleste intelligence, Prince du Très-Haut, regardez-nous charitablement et favorablement maintenant et à notre dernière agonie, nous soulageant par votre assistance.


PRATIQUE

Honorer particulièrement saint Michel Archange, l'Ange Gardien de notre saint Père le Pape.

Oraison jaculatoire. Saint Michel Archange, défendez-nous aujourd'hui, et tous les jours de notre vie, mais surtout à l'heure de la mort !


HISTOIRE

L'église de saint Michel étant bâtie miraculeusement au mont Gargan, les Néapolitains, encore païens, levèrent une grande armée contre les Sipontins et les Bénéventains chrétiens : ceux-ci, suivant le conseil de l'évêque, demandèrent une trêve de trois jours, afin de vaquer au jeûne et à la prière. Or, la troisième nuit, saint Michel apparut à l'évêque, lui annonçant que sa prière était exaucée, et lui promit la victoire contre les ennemis, tout en lui commandant de leur faire tête. Les chrétiens, se confiant en l'aide de Dieu et assurés de la protection de saint Michel, résistèrent si vaillamment à leurs ennemis, que les Néapolitains furent mis en déroute ; six cents en furent tués et les autres contraints de se retirer précipitamment à Naples ; car outre qu'ils étaient vivement poursuivis par leurs ennemis, le mont Gargan tremblait horriblement, et plusieurs dards flamboyants furent tirés par saint Michel au milieu des ténèbres. Le lendemain de la bataille, les chrétiens allant remercier le Seigneur de la victoire qu'ils avaient remportée, aperçurent auprès de la porte septentrionale du temple de saint Michel, les traces d'un homme empreintes dans le marbre en signe de l'assistance de saint Michel. Ceux des ennemis qui n'avaient pas été tués, ayant senti la puissance du saint Archange, quittèrent leur idolâtrie et se firent chrétiens.


(Extrait de Le Mois Angélique ou le Mois de Septembre à l'usage des âmes dévotes et religieuses)



Reportez-vous à Méditation pour le 28 Septembre, en l'honneur de Saint Michel Archange, Méditation pour le 27 Septembre, en l'honneur de saint Michel Archange, Discours aux jeunes époux, du 8 mai 1940, du Pape Pie XII, sur l'Archange Saint Michel, Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon, Neuvaine à Saint Michel, Litanie de Saint Michel Archange, Puissance de Saint Michel au jugement dernier, Chapelet à Saint Michel Archange, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, Méditation pour le 26 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 25 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 24 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 23 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 22 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 21 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 20 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 19 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 18 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 17 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 16 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 15 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 14 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 13 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 12 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 11 Septembre, en l'honneur des Archanges, Méditation pour le 10 Septembre, en l'honneur des Principautés, Méditation pour le 9 Septembre, en l'honneur des Puissances, Méditation pour le 8 Septembre, en l'honneur des Vertus, Méditation pour le 7 Septembre, en l'honneur des Dominations, Méditation pour le 6 Septembre, en l'honneur des Trônes, Méditation pour le 5 Septembre, en l'honneur des Chérubins, Méditation pour le 4 Septembre, en l'honneur des Séraphins, Méditation pour le 3 Septembre, Saint Raphaël conduisant le jeune Tobie, Méditation pour le 2 septembre, Sur les Saints Anges Gardiens, Méditation pour le 1er septembre, Les Saints Anges Gardiens, Consécration à tous les Saints Anges, Du grand Amour du Père Surin pour les Saints Anges, dans l'union avec notre Seigneur Jésus-Christ, Prières à tous les Saints Anges, Oraison aux neuf Chœurs des saints Anges, Travailler à la conversion des âmes et à leur soulagement dans les flammes du Purgatoire, en l'honneur des saints Anges, Pratiquer quelque vertu, ou s'abstenir de quelque vice en l'honneur des Saints Anges, Avoir une grande confiance en la protection des saints Anges, et recourir à eux en tous ses besoins corporels et spirituels, Autres pratiques pour honorer plus spécialement les saints Anges, et célébrer les fêtes avec tous les respects possibles, Faire des neuvaines en l'honneur des neuf Chœurs des Anges, Chapelet en l'honneur du Saint Ange Gardien, Chapelet du Saint Ange gardien, Converser intérieurement avec les saints Anges, Avoir une grande dévotion à saint Michel, à saint Gabriel, à saint Raphaël, et aux autres quatre Anges qui sont auprès du trône de Dieu, Méditation pour la Fête de Saint Raphaël Archange, Méditation pour la Fête de Saint Michel et de tous les saints Anges, Méditation pour la Fête des Saints Anges Gardiens, Jésus crucifié est le Livre des Élus, La réalité des apparitions angéliques, Avoir une dévotion singulière aux Anges, Archanges et Principautés, Honorer principalement les Puissances, les Vertus et les Dominations, Avoir de profonds respects, et des amours extraordinaires pour les Trônes, les Chérubins et les Séraphins, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Litanies de l'Ange Gardien, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Discernement des esprits : ce qu'on entend par esprits, combien on en compte et comment ils se forment, Tous les hommes sont assistés des Saints Anges, Les Saints Anges nous assistent dans les choses temporelles, Les perfections admirables de ces sublimes intelligences, Les Saints Anges font tout ce qui peut se faire pour le bien des hommes, Litanie aux Saints Anges Gardiens, Discernement des esprits, Les Anges, princes et gouverneurs de la grande cité du bien, Neuvaine à l'Archange Raphaël, Litanie de Saint Gabriel Archange et Litanie de Saint Raphaël Archange.

















Méditation pour le seizième Dimanche d'après la Pentecôte : Que c'est une chose dangereuse que de résister au Saint-Esprit



Extrait de "La Couronne de l'année chrétienne et méditations sur les principales et plus importantes vérités de l’Évangile de Jésus-Christ" :




Jésus étant allé diner chez un des principaux Pharisiens en un jour de Sabath : on observait toutes ses actions et ses paroles. (En S. Luc, chap. 14)


1. Considérez combien grande était la perversité des Pharisiens, quoiqu'ils connussent bien par les Écritures, que Jésus-Christ était le vrai Messie ; néanmoins à cause qu'il reprenait leurs péchés, et qu'il enseignait une doctrine toute sainte et toute contraire à leurs pernicieuses maximes, ils ne voulaient point le reconnaître pour ce qu'il était ; ils lui tendaient incessamment des embûches ; et cherchaient toutes les occasions de lui contredire, et de s'opposer à tout ce qu'il faisait pour leur propre salut.
Ô que c'est une chose dangereuse que de résister au Saint-Esprit, et de ne vouloir pas ouvrir les yeux pour connaître la vérité qu'il nous présente ! ou bien fermer son cœur, pour ne point consentir aux mouvements de sa grâce : c'est-là une des plus évidentes marques de réprobation.
Priez donc ce divin Esprit, qu'il vous préserve de tomber dans un état si malheureux : offrez-lui votre cœur, afin qu'il s'en rende le Maître, qu'il le touche, qu'il le trouble, et qu'il le porte à tout ce qu'il lui plaira.

2. Considérez que bien que Notre-Seigneur connût très bien la mauvaise intention de ce Prince des Pharisiens, qui l'invitait à venir manger en sa maison, il ne laissa pas pourtant d'y aller ; non tant pour prendre la nourriture nécessaire à son corps, que pour exercer sa charité, même envers ceux qui le haïssaient et qui lui portaient envie ; rendant ainsi le bien pour le mal, et faisant ressentir les effets de sa bonté à ceux qui ne cherchaient qu'à lui nuire.
Voilà ce que ce divin Sauveur a toujours fait durant qu'il a été sur la terre, et ce qu'il continue encore de faire dans l'état de sa gloire, prévenant de ses grâces, et comblant de ses bienfaits les plus ingrats, les plus méchants et les plus grands pécheurs.
Louez et bénissez cette bonté infinie, qui nonobstant toute la malice des hommes, ne laisse pas de se communiquer incessamment, même à ceux qui en sont les plus indignes. Proposez-vous de l'imiter autant que vous le pourrez avec sa grâce, et d'avoir un cœur plein de charité généralement pour tous, et même pour ceux qui vous seraient les plus contraires.

3. Considérez de quelle façon Notre-Seigneur se comporte à la table de ce Pharisien, avec quelle modestie et sobriété il mange, de quels discours il entretient la compagnie : et prenez une nouvelle résolution de vous conformer à ce divin Sauveur en tout ce que vous faites, mais particulièrement lorsque vous prenez votre réfection : afin que vous vous comportiez en cette action, comme doit faire un Chrétien qui aspire au Ciel et qui dès cette vie mange le pain des Anges, et nourrit son âme d'une viande toute divine.
Imitez aussi ce divin Sauveur dans la conversation, prenant garde avec quelles personnes vous êtes, ce que vous dites, et en quelle manière vous vous y comportez ; afin que toutes vos actions et paroles puissent servir à votre prochain d'un sujet d'édification.



Reportez-vous à Méditation pour le dix-septième Dimanche d'après la Pentecôte : Faites un bon usage de tous les moyens extérieurs ou intérieurs que Dieu voudra vous donner pour votre avancement à la vertu, Méditation pour le Samedi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Voyez de quel esprit vous êtes incité et poussé, quand vous entendez quelque chose d'extraordinaire et de grand que Dieu opère en ses véritables serviteurs, Méditation pour le Vendredi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Prenez garde que votre cœur ne se laisse aller à un certain état d'endurcissement, Méditation pour le Jeudi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Jésus s'approcha du cercueil, et le toucha, et aussitôt ceux qui le portaient s'arrêtèrent, Méditation pour le Mercredi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : La parfaite charité n'attend pas qu'on la recherche, Méditation pour le Mardi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Il n'y a que la vertu qui n'est point mise en oubli, Méditation pour le Lundi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Souvenez-vous qu’il faut mourir, Méditation pour le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Voici que l'on portait à la sépulture le corps d'un défunt, et Méditation pour le quatorzième Dimanche d'après la Pentecôte : Choisissez aujourd'hui quel Maître vous voulez servir.














samedi 28 septembre 2019

Méditation pour le 28 Septembre, en l'honneur de saint Michel Archange






28 Septembre




MÉDITATION EN L'HONNEUR DE SAINT MICHEL ARCHANGE


PRÉLUDE. Représentez-vous le saint Archange qui précipite Lucifer dans l'abîme par ces paroles : Qui est comme Dieu ? Priez ce Prince de la milice céleste qu'il obtienne pour vous la grâce de comprendre l'efficacité et la force de ces paroles.

1.Point. Considérez que saint Michel est appelé le Prince de la milice céleste, parce qu'il remporte la victoire sur Lucifer, cet ange rebelle, qui, enivré de sa propre excellence, avait inspiré son orgueil aux autres anges dont il attira la troisième partie dans son apostasie. Considérez combien fut efficace cette parole : Quis ut Deus ? Cette parole sera toujours formidable au démon ; tâchons d'en bien pénétrer le sens, et disons-nous souvent à nous-mêmes dans les combats intérieurs que nous livrent nos ennemis, le diable, le monde et la chair : Qui est comme Dieu ? qui seul mérite nos hommages, et qui exige notre fidélité ; méditez attentivement la justice redoutable et épouvantable sur les démons ! Hé quoi ! ces créatures si nobles, si chéries de Dieu, pour un seul péché d'orgueil, pour un péché qui ne dura qu'un moment, ont été condamnées et livrées à des flammes éternelles !... Nul moyen de faire pénitence ! nulle ressource en la miséricorde de Dieu ! nul espoir d'être jamais délivrées ni soulagées dans leurs tourments !... Ô miséricorde du Seigneur qui empêchez que nous ne soyons consumés et mille fois abîmés dans les flammes vengeresses, soyez louée à jamais ! ô saint Michel ! Prince glorieux qui, par la puissance du Très-Haut, avez banni l'orgueil du ciel, bannissez-le de nos cœurs ; bannissez-en l'amour propre, pour y faire régner l'amour de Dieu.

2. Point. Considérez que ce fut saint Michel, à la tête de tous, qui, le premier entre les Séraphins, s'attacha à Dieu, qui lui rapporta toute la gloire de l'être et des perfections qu'il avait reçus de lui. Les anges apostats au contraire se détournèrent de Dieu par une détermination inflexible et furent changés en esprits de ténèbres, tandis que les Anges fidèles se consacrèrent à Dieu en se donnant à lui par une volonté également invariable et libre, et furent confirmés en grâce pour toute l'éternité. Ô bienheureux Esprits ! faites-nous imiter votre prompte et parfaite fidélité, votre immuable attachement au bien souverain, seul immuable et éternel.


PRATIQUE

Invoquer saint Michel pour la paix de l'Église, et la concorde entre le clergé.

Oraison jaculatoire. Ange du Seigneur, Prince de l'armée céleste, aidez-nous à célébrer la gloire du Tout-Puissant !


HISTOIRE

La plus célèbre apparition de saint Michel est celle qui fut faite au mont Gargan, aujourd'hui mont Saint-Ange, dans la province appelée Capitanate, au royaume de Naples : ce fait miraculeux a eu tant d'éclat, que l'Église, pour en conserver la mémoire et pour renouveler de temps en temps la dévotion des fidèles envers son illustre et puissant protecteur, en a institué une fête qu'elle a fixée au huit mai. Voici comme ce fait est rapporté :
Vers la fin du cinquième siècle, sous le Pape S. Gélase, un berger, qui faisait paître ses troupeaux sur le haut du mont Gargan, voulant faire sortir d'une caverne un jeune Taureau, qui s'était écarté, tira sur lui une flèche, laquelle ne fut pas plus tôt arrivée près de l'antre, qu'elle se tourna miraculeusement contre celui qui l'avait tirée, et revenant avec la même impétuosité qu'elle avait été décochée, blessa le berger. Un fait si merveilleux étonna tous ceux qui en avaient été les témoins, et se répandit bientôt dans la ville de Siponte, qui est au pied de la montagne appelée aujourd'hui Maufre-Donia. L'évêque, en ayant été informé, ne douta point que ce miracle ne renfermât du mystère, et pour connaître ce que Dieu voulait manifester par là, il ordonna un jeûne de trois jours dans tout le diocèse, exhortant les fidèles à joindre au jeûne la prière, et à demander instamment au Seigneur qu'il lui plût de leur apprendre ses volontés. Le saint prélat fut exaucé, saint Michel lui apparut au bout de trois jours, et lui déclara que Dieu voulait que l'Ange Tutélaire de l'Église fût singulièrement honoré dans le lieu où venait d'arriver le miracle, afin de ranimer la dévotion et la confiance des fidèles, et de leur faire sentir plus particulièrement les doux effets de sa puissante protection.
L'évêque, pénétré des plus vifs sentiments de piété et de reconnaissance, assembla le clergé et le peuple, et leur ayant exposé sa vision, alla processionnellement avec eux au lieu où s'était fait le miracle. On y trouva une caverne spacieuse en forme de temple dans le roc, la voûte naturelle fort exhaussée, et sur l'entrée une ouverture propre à l'éclairer suffisamment. On n'eut besoin que d'y dresser un autel pour y offrir le divin sacrifice, après que l'évêque en eut fait la consécration. Jamais dédicace d'église ne se fit avec plus de solennité, ni avec plus de dévotion ; tous les peuples voisins s'y rendirent en foule de tous côtés; la fête dura plusieurs jours. La nouvelle église, enrichie d'offrandes et de dons précieux, ne désemplit point durant quelque temps; on y chantait les louanges du Seigneur, on y célébrait l'office divin avec beaucoup de piété en l'honneur du patron titulaire de l'église ; et la dévotion à l'Archange saint Michel augmenta tous les jours parmi les fidèles depuis ce temps-là.
Le Seigneur ne tarda pas de faire connaître combien la dévotion de ces peuples lui était agréable; un nombre prodigieux de miracles autorisa bientôt un culte si religieux; l'oratoire du mont Gargan devint l'objet d'un grand nombre de pieux pèlerinages; les grâces qu'on y recevait, par l'intercession de saint Michel, augmentèrent pendant longtemps ce concours de toutes les nations ; et l'on regarda comme un lieu saint la grotte où était arrivée la merveille.



(Extrait de Le Mois Angélique ou le Mois de Septembre à l'usage des âmes dévotes et religieuses)



Reportez-vous à Méditation pour le 29 Septembre, Fête de Saint Michel Archange, Méditation pour le 27 Septembre, en l'honneur de saint Michel Archange, Discours aux jeunes époux, du 8 mai 1940, du Pape Pie XII, sur l'Archange Saint Michel, Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon, Neuvaine à Saint Michel, Litanie de Saint Michel Archange, Puissance de Saint Michel au jugement dernier, Chapelet à Saint Michel Archange, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, Méditation pour le 26 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 25 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 24 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 23 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 22 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 21 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 20 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 19 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 18 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 17 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 16 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 15 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 14 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 13 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 12 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 11 Septembre, en l'honneur des Archanges, Méditation pour le 10 Septembre, en l'honneur des Principautés, Méditation pour le 9 Septembre, en l'honneur des Puissances, Méditation pour le 8 Septembre, en l'honneur des Vertus, Méditation pour le 7 Septembre, en l'honneur des Dominations, Méditation pour le 6 Septembre, en l'honneur des Trônes, Méditation pour le 5 Septembre, en l'honneur des Chérubins, Méditation pour le 4 Septembre, en l'honneur des Séraphins, Méditation pour le 3 Septembre, Saint Raphaël conduisant le jeune Tobie, Méditation pour le 2 septembre, Sur les Saints Anges Gardiens, Méditation pour le 1er septembre, Les Saints Anges Gardiens, Consécration à tous les Saints Anges, Du grand Amour du Père Surin pour les Saints Anges, dans l'union avec notre Seigneur Jésus-Christ, Prières à tous les Saints Anges, Oraison aux neuf Chœurs des saints Anges, Travailler à la conversion des âmes et à leur soulagement dans les flammes du Purgatoire, en l'honneur des saints Anges, Pratiquer quelque vertu, ou s'abstenir de quelque vice en l'honneur des Saints Anges, Avoir une grande confiance en la protection des saints Anges, et recourir à eux en tous ses besoins corporels et spirituels, Autres pratiques pour honorer plus spécialement les saints Anges, et célébrer les fêtes avec tous les respects possibles, Faire des neuvaines en l'honneur des neuf Chœurs des Anges, Chapelet en l'honneur du Saint Ange Gardien, Chapelet du Saint Ange gardien, Converser intérieurement avec les saints Anges, Avoir une grande dévotion à saint Michel, à saint Gabriel, à saint Raphaël, et aux autres quatre Anges qui sont auprès du trône de Dieu, Méditation pour la Fête de Saint Raphaël Archange, Méditation pour la Fête de Saint Michel et de tous les saints Anges, Méditation pour la Fête des Saints Anges Gardiens, Jésus crucifié est le Livre des Élus, La réalité des apparitions angéliques, Avoir une dévotion singulière aux Anges, Archanges et Principautés, Honorer principalement les Puissances, les Vertus et les Dominations, Avoir de profonds respects, et des amours extraordinaires pour les Trônes, les Chérubins et les Séraphins, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Litanies de l'Ange Gardien, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Discernement des esprits : ce qu'on entend par esprits, combien on en compte et comment ils se forment, Tous les hommes sont assistés des Saints Anges, Les Saints Anges nous assistent dans les choses temporelles, Les perfections admirables de ces sublimes intelligences, Les Saints Anges font tout ce qui peut se faire pour le bien des hommes, Litanie aux Saints Anges Gardiens, Discernement des esprits, Les Anges, princes et gouverneurs de la grande cité du bien, Neuvaine à l'Archange Raphaël, Litanie de Saint Gabriel Archange et Litanie de Saint Raphaël Archange.















Méditation pour le Samedi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Voyez de quel esprit vous êtes incité et poussé, quand vous entendez quelque chose d'extraordinaire et de grand que Dieu opère en ses véritables serviteurs



Extrait de "La Couronne de l'année chrétienne et méditations sur les principales et plus importantes vérités de l’Évangile de Jésus-Christ" :





Tous ceux qui étaient présents à ce miracle furent saisis de crainte, et glorifièrent Dieu, en disant, un grand Prophète a paru parmi nous, et Dieu a visité son peuple. (En S. Luc, chap. 7)


1. Considérez que tous ceux qui étaient présents à la résurrection de ce jeune homme, furent saisis de crainte voyant un tel effet de la puissance de Jésus-Christ et par ce moyen reconnaissant en lui quelque chose de divin : si donc ce peuple qui n'avait encore qu'une foi imparfaite, fut touché d'un tel sentiment, combien à plus forte raison vous qui reconnaissez par la lumière de la Foi ce même Jésus-Christ pour votre Sauveur et pour votre Dieu, devez-vous concevoir une crainte respectueuse, quand vous vous trouvez en sa présence dans l'Église ?
Hélas ! les Séraphins n'assistent qu'avec tremblement devant le trône de sa divine Majesté, et un ver de terre ne sera touché d'aucun sentiment de respect ni de crainte devant cette même Majesté.

2. Considérez les différentes dispositions qui se trouvaient entre les Pharisiens et le simple peuple ; car les Pharisiens tâchaient toujours d'interpréter en mauvaise part, et de calomnier les miracles de Jésus-Christ ou bien quand ils étaient si grands et si évidents qu'ils n'y pouvaient rien trouver à redire, ils en concevaient une nouvelle envie, et une plus grande haine contre lui comme ils firent en la résurrection de Lazare ; au contraire le simple peuple voyant ses miracles glorifiait Dieu, donnait des louanges à Jésus-Christ et le reconnaissait pour le véritable Messie.
Voyez de quel esprit vous êtes incité et poussé, quand vous entendez quelque chose d'extraordinaire et de grand que Dieu opère en ses véritables serviteurs : ne ressentez-vous point quelque mouvement d'envie ou de jalousie ? ne blâmez-vous point témérairement ce que vous ne comprenez pas ?
Demandez donc à votre divin Sauveur qu'il vous donne un esprit simple et droit : qui soit animé de cette charité ; qui porte toujours à croire toutes les choses bonnes autant que la prudence chrétienne le peut permettre.

3. Considérez que ce bon peuple ne reconnaissant encore Jésus-Christ que pour un grand Prophète, s'estimait néanmoins heureux de ce qu'il était de leur nation et de ce qu'il demeurait parmi eux ; croyant que pas sa vertu et par ses prières, ils pourraient obtenir beaucoup de faveurs du Ciel. Et vous qui le connaissez, non pas pour un simple Prophète, mais pour le Seigneur et pour le Dieu des Prophètes : combien avez-vous plus de sujet de tenir à grand bonheur et à grande gloire, non seulement de ce que ce divin Sauveur demeure avec vous, mais aussi de ce qu'il se donne à vous et que vous le possédez en vous-même, soit par la charité, soit par la participation du très-saint Sacrement de l'Eucharistie ?
Prenez donc garde que vous ne fassiez rien qui vous rende indigne d'une telle grâce, et suppliez la très-sainte Mère de ce très-débonnaire Seigneur, laquelle l'a possédé sur la terre, et comme son Fils, et comme son Dieu, qu'elle vous obtienne par ses intercessions, la grâce de bien conserver, et de faire un bon usage d'une possession si précieuse et si désirable.



Reportez-vous à Méditation pour le seizième Dimanche d'après la Pentecôte : Que c'est une chose dangereuse que de résister au Saint-Esprit, Méditation pour le Vendredi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Prenez garde que votre cœur ne se laisse aller à un certain état d'endurcissement, Méditation pour le Jeudi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Jésus s'approcha du cercueil, et le toucha, et aussitôt ceux qui le portaient s'arrêtèrent, Méditation pour le Mercredi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : La parfaite charité n'attend pas qu'on la recherche, Méditation pour le Mardi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Il n'y a que la vertu qui n'est point mise en oubli, Méditation pour le Lundi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Souvenez-vous qu’il faut mourir, La mort est ordinairement conforme à la vie : L'exemple de deux Curés, La précieuse mort de Saint Philippe Benizi, Exercice pour la bonne mort, Méditation sur le Jugement de Dieu, Méditation sur la pensée de la mort, Tu es poussière et tu retourneras en poussière, Méditation sur la crainte de la mort, Méditation pour le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Voici que l'on portait à la sépulture le corps d'un défunt, Enseignement de l'Église sur le Purgatoire (Méditation pour le 31 octobre) et Méditation pour le quatorzième Dimanche d'après la Pentecôte : Choisissez aujourd'hui quel Maître vous voulez servir.














vendredi 27 septembre 2019

Méditation pour le 27 Septembre, en l'honneur de saint Michel Archange




27 Septembre




MÉDITATION EN L'HONNEUR DE SAINT MICHEL ARCHANGE


PRÉLUDE. Représentez-vous ce qui se passa dans le ciel, lorsque saint Michel et ses Anges combattirent contre le dragon ; priez ce saint Archange de vous obtenir la victoire sur les ennemis de votre salut.

1. Point. Considérez, qu'au commencement des temps Dieu créa un nombre presque infini de purs Esprits ; et comme ils furent les chefs-d'œuvre de ses mains, il les enrichit et les orna de tous les dons de la grâce et de la nature. Saint Michel en fut constitué le chef, et reçut par conséquent de Dieu des grâces spéciales, telles qu'elles convenaient au prince de sa milice, et à celui de qui les bons Anges devaient recevoir le mouvement comme les soldats de leur général. Cette multitude innombrable d'Anges avait été créée dans le ciel, c'est-à-dire, dans le palais du Roi des rois, pour en être éternellement les courtisans : ils ne devaient que reconnaître leur dépendance à l'égard de leur Créateur et souverain Maître ; pour être établis dans une immuable félicité, il ne fallait qu'un acte de soumission aux décrets de l'Éternel qui voulut qu'ils adorassent le Fils de Dieu uni à notre chair dans la suite des temps, selon qu'il est dit dans le Prophète royal, que tous les Anges de Dieu l'adorent. Lucifer, que l'Écriture appelle le prince de l'orgueil, refusa d'obéir et entraîna un grand nombre d'Anges dans sa révolte : l'orgueil les perdit. Saint Michel au contraire rendit l'hommage que le Seigneur exigeait, et le fit rendre de même par la plus grande partie des Anges qui suivirent son exemple. Ce fut alors qu'il se fit un combat dans le ciel dont saint Michel remporta la victoire, s'écriant avec un zèle animé : Qui est comme Dieu ? et au même instant les mauvais anges furent précipités dans l'enfer. Réjouissons-nous avec saint Michel de cette glorieuse victoire, et prions ce Prince de la milice céleste qu'il nous soutienne dans les combats que les ennemis de notre salut nous livrent, et qu'il nous rende toujours fidèles à la grâce de Dieu.

2. Point. Considérez que c'était pour la cause de l'Homme-Dieu que saint Michel a combattu ; il s'agissait de rendre au Verbe Éternel les honneurs suprêmes dans l'état de son Incarnation. Lucifer, ébloui de l'éclat de ses perfections, le méconnut dans ses abaissements, et refusa de l'adorer. Saint Michel l'adora, et le reconnut aussi grand sous le voile obscur de son humanité, que sur le trône et dans les splendeurs de sa gloire ; il fut suivi d'un nombre infini d'Anges fidèles, qui rendirent par avance à ce Dieu-Homme, les hommages qu'ils lui ont rendus au jour de sa naissance temporelle. Tout le ciel retentit alors de chants d'allégresse pour célébrer la victoire signalée que venait de remporter le saint Archange. Mais avec quelles armes la remporta-t-il ? ce fut par l'humilité, et par une sincère reconnaissance de la dépendance infinie qu'il avait de son Créateur, qui l'avait tiré du néant, qui était le principe de son être, et à qui il reconnaissait devoir rapporter, comme à sa dernière fin, tout ce qu'il était. Supplions le glorieux Archange de nous graver bien avant dans le cœur que sans humilité il est impossible d'entrer dans la gloire.


PRATIQUE

Honorer particulièrement saint Michel, et se mettre sous sa protection spéciale.

Oraison jaculatoire. Ô Prince de la milice céleste ! obtenez-nous la force et le courage de vaincre nos ennemis invisibles.


HISTOIRE

Il y a trois apparitions particulières de l'Archange saint Michel qui ont été constatées dans l'Église avec la plus grande célébrité : la première est l'apparition à Chones, en Phrygie, et elle semble être la plus célèbre de celles qui ont été connues des Orientaux ; saint Michel se fit voir sous une figure humaine à un homme de Laodicée, qui avait une fille muette, laquelle recouvra la parole sur-le-champ. Ce miracle convertit le père et la fille, et fut suivi de la construction d'un magnifique temple en l'honneur de saint Michel ; et pour consacrer la mémoire d'un miracle si éclatant, on établit une fête particulière par toute l'église d'Orient en l'honneur de ce Prince de la milice céleste : elle fut fixée au 6 de septembre. La ville de Chones s'appelait anciennement Colosse, si connue par la lettre que saint Paul écrivit à ses habitants.



(Extrait de Le Mois Angélique ou le Mois de Septembre à l'usage des âmes dévotes et religieuses)



Reportez-vous à Méditation pour le 28 Septembre, en l'honneur de saint Michel Archange, Méditation pour le 29 Septembre, Fête de Saint Michel Archange, Discours aux jeunes époux, du 8 mai 1940, du Pape Pie XII, sur l'Archange Saint Michel, Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon, Neuvaine à Saint Michel, Litanie de Saint Michel Archange, Puissance de Saint Michel au jugement dernier, Chapelet à Saint Michel Archange, Méditation pour le 26 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 25 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 24 Septembre, en l'honneur des saints Anges, Méditation pour le 23 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 22 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 21 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 20 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 19 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 18 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 17 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 16 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 15 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 14 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 13 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 12 Septembre, en l'honneur des Saints Anges, Méditation pour le 11 Septembre, en l'honneur des Archanges, Méditation pour le 10 Septembre, en l'honneur des Principautés, Méditation pour le 9 Septembre, en l'honneur des Puissances, Méditation pour le 8 Septembre, en l'honneur des Vertus, Méditation pour le 7 Septembre, en l'honneur des Dominations, Méditation pour le 6 Septembre, en l'honneur des Trônes, Méditation pour le 5 Septembre, en l'honneur des Chérubins, Méditation pour le 4 Septembre, en l'honneur des Séraphins, Méditation pour le 3 Septembre, Saint Raphaël conduisant le jeune Tobie, Méditation pour le 2 septembre, Sur les Saints Anges Gardiens, Méditation pour le 1er septembre, Les Saints Anges Gardiens, Consécration à tous les Saints Anges, Du grand Amour du Père Surin pour les Saints Anges, dans l'union avec notre Seigneur Jésus-Christ, Prières à tous les Saints Anges, Oraison aux neuf Chœurs des saints Anges, Travailler à la conversion des âmes et à leur soulagement dans les flammes du Purgatoire, en l'honneur des saints Anges, Pratiquer quelque vertu, ou s'abstenir de quelque vice en l'honneur des Saints Anges, Avoir une grande confiance en la protection des saints Anges, et recourir à eux en tous ses besoins corporels et spirituels, Autres pratiques pour honorer plus spécialement les saints Anges, et célébrer les fêtes avec tous les respects possibles, Faire des neuvaines en l'honneur des neuf Chœurs des Anges, Chapelet en l'honneur du Saint Ange Gardien, Chapelet du Saint Ange gardien, Converser intérieurement avec les saints Anges, Avoir une grande dévotion à saint Michel, à saint Gabriel, à saint Raphaël, et aux autres quatre Anges qui sont auprès du trône de Dieu, Méditation pour la Fête de Saint Raphaël Archange, Méditation pour la Fête de Saint Michel et de tous les saints Anges, Méditation pour la Fête des Saints Anges Gardiens, Jésus crucifié est le Livre des Élus, La réalité des apparitions angéliques, Avoir une dévotion singulière aux Anges, Archanges et Principautés, Honorer principalement les Puissances, les Vertus et les Dominations, Avoir de profonds respects, et des amours extraordinaires pour les Trônes, les Chérubins et les Séraphins, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Litanies de l'Ange Gardien, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Discernement des esprits : ce qu'on entend par esprits, combien on en compte et comment ils se forment, Tous les hommes sont assistés des Saints Anges, Les Saints Anges nous assistent dans les choses temporelles, Les perfections admirables de ces sublimes intelligences, Les Saints Anges font tout ce qui peut se faire pour le bien des hommes, Litanie aux Saints Anges Gardiens, Discernement des esprits, Les Anges, princes et gouverneurs de la grande cité du bien, Neuvaine à l'Archange Raphaël, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, Litanie de Saint Gabriel Archange et Litanie de Saint Raphaël Archange.
















Méditation pour le Vendredi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Prenez garde que votre cœur ne se laisse aller à un certain état d'endurcissement



Extrait de "La Couronne de l'année chrétienne et méditations sur les principales et plus importantes vérités de l’Évangile de Jésus-Christ" :





Jésus adressant sa parole au défunt, lui dit : Jeune homme, je vous commande de vous lever et aussitôt il se leva, et commença à parler et Jésus le rendit à sa mère. (En S. Luc, Chap. 7)


1. Considérez la force et la vertu admirable de la voix de Jésus-Christ laquelle se fait entendre même par les morts, l'âme de ce jeune homme mort était dans les limbes, et cependant elle ne laisse pas d'entendre Jésus-Christ qui lui parle, et au même instant, elle obéit à cette sacrée voix en retournant dans son corps.
Ô combien de fois ce divin Sauveur a-t-il parlé à votre cœur par ses inspirations ? lorsque vous n'avez pas fait semblant de l'entendre, vous êtes toujours demeuré gisant dans le cercueil de vos imperfections et de vos vicieuses inclinations : Si donc aujourd'hui (comme dit le Prophète) vous entendez la voix du Seigneur, prenez garde que votre cœur ne se laisse aller à un certain état d'endurcissement ; mais plutôt tenez ce cœur toujours prêt et disposé à écouter cette divine voix, et à lui obéir.

2. Considérez qu'aussitôt que Jésus-Christ eut rendu la vie à ce jeune homme, il se leva de son cercueil ; et commença de parler ; et il est à croire que les premières paroles qu'il proféra furent des paroles de louanges et des actions de grâces envers celui qui l'avait tiré de cet état de mort où il était, et qui lui avait rendu une nouvelle vie.
Voilà ce que vous devez faire, après avoir été, non une, mais plusieurs fois délivré de la mort du péché, par la grâce de Jésus-Christ, il faut coopérer à cette grâce, et faire quelque effort sur vous pour vous lever, et pour quitter le cercueil de vos imperfections et de vos mauvaises habitudes, et ne pas oublier à remercier ce charitable Libérateur, et à lui témoigner votre reconnaissance en toutes les manières que vous saurez lui être agréables.

3. Considérez que Notre-Seigneur ne retint pas avec lui ce jeune homme pour le suivre et pour en tirer quelque service ; mais il le rendit à sa mère, pour lui donner une entière consolation, et faire connaître qu'il n'employait sa puissance à faire des miracles que pour le bien des autres, et non pour aucun avantage particulier qui lui en revint.
C'est là une marque de la vraie charité, d'oublier ses intérêts et ses commodités pour regarder les seuls intérêts de la gloire de Dieu, et du vrai bien de notre prochain : Voyez donc si vous êtes animé de l'esprit de cette charité que vous pratiquez, vous ne vous cherchez point vous-même : demandez à Notre-Seigneur Jésus-Christ qu'il lui plaise vous donner cette vraie charité qui ne cherche point ses intérêts, et qui ne prétend autre chose en tout ce qu'elle fait, que la plus grande gloire de Dieu, et le vrai bien du prochain.



Reportez-vous à Si je n'ai pas la Charité, je n'ai rien, Méditation pour le Samedi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Voyez de quel esprit vous êtes incité et poussé, quand vous entendez quelque chose d'extraordinaire et de grand que Dieu opère en ses véritables serviteurs, Méditation pour le Jeudi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Jésus s'approcha du cercueil, et le toucha, et aussitôt ceux qui le portaient s'arrêtèrent, Méditation pour le Mercredi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : La parfaite charité n'attend pas qu'on la recherche, Méditation pour le Mardi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Il n'y a que la vertu qui n'est point mise en oubli, Méditation pour le Lundi suivant le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Souvenez-vous qu’il faut mourir, La mort est ordinairement conforme à la vie : L'exemple de deux Curés, La précieuse mort de Saint Philippe Benizi, Exercice pour la bonne mort, Méditation sur le Jugement de Dieu, Méditation sur la pensée de la mort, Tu es poussière et tu retourneras en poussière, Méditation sur la crainte de la mort, Méditation pour le quinzième Dimanche d'après la Pentecôte : Voici que l'on portait à la sépulture le corps d'un défunt, Enseignement de l'Église sur le Purgatoire (Méditation pour le 31 octobre) et Méditation pour le quatorzième Dimanche d'après la Pentecôte : Choisissez aujourd'hui quel Maître vous voulez servir.