lundi 30 mars 2015

Soutane et Messe en latin - Témoignages

Messe tridentine, Messe en latin
« Après ma confirmation, à l'âge de 14 ans, le monde m'a entraîné dès le lendemain de ce sacrement bien loin de l'église. Mes parents et une école Catholique non pratiquants, ainsi que quelques années universitaires m'ont conduit à me détourner de Notre Seigneur Jésus-Christ. Mais après plus de 20 ans d'errance, notre Seigneur Jésus-Christ est venu me chercher en me donnant la grâce de pouvoir entrevoir une lumière au milieu des ténèbres qui m'entouraient.
Notre Seigneur Jésus-Christ m'a conduit dans une église. C'était la première étape et elle ne fut pas de tout repos. Car le démon est à l'œuvre et ne veut pas perdre une âme qu'il a facilement gagnée avec la complicité du monde.
Lorsque je suis entré dans l'Église, j'ai découvert qu'il y avait des rivalités entre paroisses, entre communautés, entre les prêtres à tendance « fidéistes » ne jurant que par la foi et rejetant la raison, et les autres, ceux qui pensent que par l'intelligence quiconque peut accéder à la vérité. Il m'est arrivé de poser certaines questions à des prêtres « fidéistes » qui ne savaient pas me répondre sur des sujets qu'un prêtre est censé connaître sur le bout des doigts, je ne parle pas d'approfondir les mystères, mais juste de passages de l'Ancien Testament ou de paraboles du Nouveau. Ils me répondaient alors : « Quand on a la foi, on ne cherche ni à comprendre ni à apprendre ! » Mais nous avons l'obligation de croire en tous les dogmes de l’Église en tant que catholiques, et nous avons le devoir d'étudier ce qui fait notre foi. N'était-ce pas pour que les hommes comprennent sa parole que Jésus-Christ usait de paraboles ? Ne doit-on pas comprendre la parole du Christ pour bien l'appliquer et pour être fidèle à sa vérité ?
J'ai fait le tour de beaucoup de paroisses, vu des prêtres en soutane célébrant la messe grégorienne dont les homélies étaient travaillées, des prêtres ne portant pas la soutane célébrant la messe selon le rite de Paul VI en latin dos aux fidèles en semaine le matin, et de façon plus relâchée le dimanche pour plaire au plus grand nombre.
Je me suis rendu compte qu'en dehors des discours et de l'apparence des prêtres, il y avait encore beaucoup de nuances... Aujourd'hui, de plus en plus de prêtres se mettent à porter la soutane, mais ils ne sont pas traditionalistes. En fait, leur discours est le même que celui des prêtres modernistes sans soutane. La différence se situe dans un plus grand respect pour la liturgie et une plus grande érudition lors des homélies.
Les prêches sont centrés sur l'homme et n'éclairent pas sur le but de la foi catholique qui est de sauver son âme en étant, le jour de notre mort, en état de grâce. Et comment être en état de grâce ? En respectant les 10 commandements au minimum et en se confessant avec une contrition (au moins imparfaite - attrition) avant notre dernier souffle.
Je n'ai trouvé cet enseignement que chez les prêtres catholiques de la tradition (non una cum). Le message est clair et d'une grande cohérence ; il n'y a pas d'approximation ni d'hésitation. »

Baptiste, 36 ans.



Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur. Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin. Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt. Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.
(Mt 13, 18-23)



« J'ai été la cible d'un sorcier. Il a invoqué des démons pour me détruire comme un homme ferait appel à un tueur à gages, à la différence que le démon et le sorcier ne cherchent pas à détruire le corps seulement, mais aussi l'âme. J'ai été possédé par de nombreux démons. J'ai passé une nouvelle étape quand j'ai été à des offices en latin, des messes en Grégorien, de temps en temps, une messe tridentine (le démon déteste la messe tridentine). Les démons n'ont pas aimé et beaucoup quittaient mon corps à chaque fois. Je suppose qu'il y a une raison. Je n'ai jamais pensé à en parler au prêtre-exorciste qui me suivait. Quand on est assailli d'attaques surnaturelles, on oublie certaines choses. J'ai aussi pu constater que les démons avaient en horreur la soutane*. Ils doivent savoir d'avance qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure (rire). Plus sérieusement, peut-être leur rappelle-t-elle l'autorité que Jésus donne à ses prêtres, qui ont le pouvoir de les chasser en son nom. »

Michaël, 29 ans.


« Je ne vais plus qu'à des messes tridentines. J'apprécie le respect de la liturgie et le fait que tout est pour Jésus dans cette forme de la messe. Il y a une piété, une rigueur, un respect de Jésus que je n'ai pas trouvé ailleurs, et cela me pesait beaucoup de voir qu'on n'honorait pas le sacrifice du Christ avec amour, humilité et abandon. Souvent, bien avant que je trouve une messe tridentine par chez moi, c'était comme si tous communiaient par habitude, sans amour, que la messe était célébrée sans joie, sans foi, sans respect du corps du Christ, parfois la messe était bâclée, écourtée, je me sentais triste pour Jésus, et complice de participer à ce genre de messes. C'était comme si on le poignardait et que je recevais le coup. J'ai moi aussi subi des persécutions démoniaques et les démons m'ont mené la vie dure et ont tout fait pour que je ne puisse pas me rendre à la première messe tridentine qui allait m'emplir d'une paix que seule Jésus peut vous donner. »

Hélène, 26 ans.




Information : Toute la liturgie a été donnée par Dieu à son Église de manière à ce que le prêtre et les fidèles s'adressent à Dieu, lors du Renouvellement non sanglant du Saint Sacrifice de Notre Seigneur Jésus-Christ. Le concile Vatican II est une désobéissance à tout ce que l’Église a enseigné, puisque depuis, à l'image des protestants qui ont participé à l'élaboration de cette nouvelle messe (synaxe ou N.O.M.), on ne s'adresse plus à Dieu, mais à l'homme, et le Sacrifice devient inexistant.


Conseil : Ne recherchez pas la vraie messe sans rechercher la vraie Foi catholique. N'agissez pas comme si la messe était un folklore et que n'importe qui pouvait la célébrer.  Combien de fidèles, ne connaissant ni leur catéchisme ni le Magistère de l’Église catholique, se rendent un jour chez les Non una cum, et, la semaine suivante, vont à la synaxe ou à une messe traditionnelle una cum (dite en union avec l'hérétique qui a volé le siège de Pierre à Rome) ou diocésaine, sans comprendre ce qu'ils font. Attachez-vous avant tout à la vraie Foi catholique, et vous trouverez la vraie messe catholique.



* Le col romain est le symbole de l'esprit d'obéissance, la soutane, le symbole de l'esprit de pauvreté, et la ceinture, le symbole de l'esprit de chasteté.


Lire ce témoignage :
Journal d'une conversion.


Conseil : Se procurer un Bréviaire
(Livre liturgique catholique) et un missel édités avant 1958.

samedi 28 mars 2015

Les âmes du Purgatoire ont besoin de nos prières



Nombreux sont ceux qui pensent que les défunts n'ont pas besoin de nos prières :

« Maintenant qu'elle est au Ciel, elle ne souffre plus, elle n'est plus malade. »


Les âmes du PurgatoireQui nous dit qu'il ou elle est au Ciel ? Le Purgatoire est rempli d'âmes qui attendent que l'on prie pour elles, qui doivent réparer, se purifier...

L’un des Anciens prit alors la parole et me dit : « Ces gens vêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d’où viennent-ils ? » Je lui répondis : « Mon seigneur, toi, tu le sais. » Il me dit : « Ceux-là viennent de la grande épreuve ; ils ont lavé leurs robes, ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau. C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et le servent, jour et nuit, dans son sanctuaire. Celui qui siège sur le Trône établira sa demeure chez eux. Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, ni le soleil ni la chaleur ne les accablera, puisque l’Agneau qui se tient au milieu du Trône sera leur pasteur pour les conduire aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. » (Ap 7, 13)

Un homme bon peut devoir rester un temps au Purgatoire parce qu'il n'a pas par exemple fait appel à son discernement, parce qu'il a choisi pour sa fille ou son fils un mauvais parrain ou une mauvaise marraine qui mènent son enfant vers l'Enfer, parce qu'il est entaché de péchés véniels qu'il n'a pas expiés sur terre, etc..

Les prisons de la divine justice n'étaient pas des lieux fermés pour la confidente du Cœur de Jésus ; bien souvent, Notre-Seigneur lui faisait voir ce qui s'y passait. Après la mort d'une sœur du monastère, Sœur Jeanne-Françoise Deltufort de Sirot, elle fut comme terrifiée par l'apparition et les aveux de la défunte, dont l'agonie avait été effrayante. Sans la Sainte Vierge, son âme eût été perdue. Le démon croyait déjà la tenir entre ses griffes. Révélant à la charitable Sœur Alacoque ce qu'elle endurait au purgatoire, elle lui dit : « Bien que je souffre pour plusieurs choses, il y en a trois qui me font plus souffrir que tout le reste. La première est mon vœu d'obéissance, que j'ai si mal observé, que je n'obéissais qu'en ce qui me plaisait ; et telles obéissances ne sont qu'à condamnation devant Dieu. La seconde est mon vœu de pauvreté, ne voulant pas que rien me manquât, donnant à mon corps plusieurs soulagements superflus... Ah !... que les religieuses qui veulent avoir plus que la vraie nécessité et qui ne sont pas parfaitement pauvres sont odieuses aux yeux de Dieu ! La troisième chose, c'est les manquements de charité et pour avoir causé de la désunion et en avoir eu avec les autres. Et pour cela les prières que l'on fait ici ne me sont pas appliquées, et le sacré Cœur de Jésus-Christ me voit souffrir sans compassion, parce que je n'en avais point de ceux que je voyais souffrir. » Cette pauvre sœur avait sans doute été une de celles qui persécutèrent la Servante de Dieu, et maintenant c'est à elle que cette âme infortunée s'adresse pour être soulagée ! (« VIE DE SAINTE MARGUERITE MARIE ALACOQUE » DE L'ORDRE DE LA VISITATION SAINTE MARIE)

(Reportez-vous à Les saints et le combat spirituel : Sainte Marguerite-Marie Alacoque)


Nous n'irons pas tous au Paradis. Pour les plus vertueux, le Ciel sera ouvert, mais pour ceux qui n'ont pas expié leurs péchés, le Purgatoire est nécessaire, et il est fait des mêmes flammes que l'Enfer.

Ces âmes seront à vos côtés dans votre combat contre le Malin. Elles vous seront reconnaissantes si vous priez pour elles afin qu'elles puissent jouir du Ciel.


Jetez de l'eau bénite et allumez des cierges bénis à leur intention.





Prions chaque jour le Psaume 129 pour les âmes du Purgatoire :

Du fond de l'abîme, je crie vers vous, Seigneur : Seigneur, écoutez ma voix.
Que votre oreille soit attentive aux accents de ma prière.
Seigneur, si vous tenez un compte rigoureux de nos iniquités, qui pourra subsister devant vous ?
Mais vous êtes plein de miséricorde, aussi j'espère en vous Seigneur, à cause de votre loi.
Mon âme attend, confiante en votre parole ; mon âme a mis son espoir dans le Seigneur.
Que depuis le point du jour jusqu'à la nuit Israël espère dans le Seigneur.
Car le Seigneur est miséricordieux, et nous trouvons en lui une rédemption abondante.
C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses iniquités.

V. Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel, Et faites briller sur eux la lumière sans déclin.
R. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen.

V. Réquiem Æternam dona eis, Domine, Et lux perpétua luceat eis.
R. Fidélium animae per misericordiam Dei requiéscant in pace. Amen.


« Je commence souvent ce psaume par une prière d'intention : aux âmes du Purgatoire, celles pour lesquelles personne ne prie, celles qui appellent à l'aide, les enfants avortés, pour les défunts de ma famille (en les nommant bien souvent) et pour mes ancêtres qui n'ont pas expié leurs péchés. »


N'avons-nous pas une responsabilité les uns envers les autres ?
Jésus a souffert et a accepté toutes les souffrances pour notre rédemption. Le Saint Curé d'Ars faisait pénitence, parfois jusqu'à la flagellation pour les pécheurs. La souffrance a un sens bien que nous sommes de nos jours plus enclin à repousser toute forme de sacrifice. Offrons nos souffrances pour les âmes du Purgatoire !


L'homme patient qui sous le coup de l'injustice s'afflige plus de la malice d'autrui que de sa propre peine, qui prie de bon cœur pour ceux qui l'oppriment et pardonne leurs fautes, qui est plus enclin à la compassion qu'à la colère, qui se fait violence à lui-même et s'efforce de soumettre entièrement la chair à l'esprit, cet homme-là fait son purgatoire de façon profonde et salutaire.
Il vaut mieux expier maintenant ses péchés que d'attendre de les expier dans l'autre monde, car, vraiment, l'amour désordonné que nous avons pour la chair nous fait commettre beaucoup de fautes.

(L'IMITATION DE JÉSUS CHRIST)


Tu nous as délivrés, Seigneur, de la crainte de la mort. Tu as fait du terme de notre vie le commencement de la vie véritable... Fais-moi remise de ma sentence afin que je prenne haleine et qu'une fois dépouillée de mon corps, je sois trouvée devant toi sans tache ni ride sur le visage de mon âme (Magnifique prière que nous a laissé Sainte Macrine la Jeune à ses derniers instants).

Seigneur, purifiez-moi en cette vie, et me rendez tel que je ne sois point obligé de passer par le feu d'expiation, que je désire éviter, non tant pour m'exempter de la peine, que pour être plus tôt uni à mon souverain bien et à ma dernière fin. (Saint Augustin)


Prière pour les âmes les plus abandonnées du Purgatoire :


Mon Dieu, je m’unis maintenant à tous les Anges et les Saints pour délivrer ces âmes qui ont si peu désiré de vous voir, si peu travaillé à se rendre conforme au désir de votre union Divine
. (Prière donnée à Marie-Julie Jahenny par la Très Sainte Vierge Marie)


Prière à Saint Michel Archange :


Saint Michel aime tellement ceux qui le prient qu'il leur obtient la prédestination. L'Église le nomme : « le porte-étendard du salut », non pas seulement parce qu'il porte la croix, signe de notre rédemption et de notre salut, mais parce qu'il marque d'un sceau invisible les âmes élues, pour qu'elles ne soient pas damnées. C'est ainsi que Saint Jean nous le décrit dans l'Apocalypse, lorsqu'il le voit descendre de l'orient avec le signe du Dieu vivant en main et crier aux quatre anges qui devaient nuire à la terre et à la mer, de ne faire aucun mal, tant qu'il n'aurait pas marqué au front les serviteurs de Dieu. Il marque les élus du signe de la prédestination. Comme l'antéchrist marque ceux de sa suite, ainsi Saint Michel marque les prédestinés. Prie l'Archange de marquer de ton front le signe de la prédestination. (...) Si l'Église enseigne que la prière de Saint Michel conduit les élus au ciel, qui donc ne sera pas sauvé, s'il l'a invoqué ?  

Saint Michel ne se contente pas d'exercer sa charité sur ceux qui l'honorent, pendant leur vie et à leur mort, mais ils les soulage dans le purgatoire où ils satisfont à la justice divine. Dans l'office des défunts, l’Église chante que les âmes saintes sont introduites par lui au paradis. Dès qu'elles sont purifiées des peines dues au péché, il les fait sortir de la prison du purgatoire et les conduit de ces ténèbres à la lumière céleste. Pendant leur épreuve au purgatoire, il offre ses mérites en leur faveur, obtient miséricorde et les délivre de ce lieu de tourments. C'est dire combien salutaire est la prière de l'archange pour les âmes du purgatoire. L'âme d'un jeune homme, nommé Guillaume, apparu à un saint moine et lui fit connaître qu'il ne pourrait pas voir Dieu, tant qu'on n'aurait pas prié saint Michel pour lui. Le moine pria et fit prier saint Michel et l'âme du jeune homme entra de suite au paradis. Les âmes dévotes au prince des anges sont heureuses, même après la mort, car, si elles sont en purgatoire, elles savent qu'il les aidera à en sortir. Autant de titres et de motifs pour aimer et prier saint Michel.


("Les Grandeurs de Saint Michel Archange" de Don Nicola Ricci)





Lire « VIE DE SAINTE MARGUERITE MARIE ALACOQUE » ainsi que des ouvrages sur le Saint Curé d'Ars, deux saints qui sauront peut-être vous toucher par leur humilité et leur sens du sacrifice. Lire aussi "Préparation à la mort" de Saint Alphonse de Liguori, "Le mois de Novembre consacré au souvenir des âmes du Purgatoire" (ou "Mois des Âmes du Purgatoire") et "Traité de l'Enfer" de Sainte Françoise Romaine.


Pratique :
Pensez à faire offrande de temps en temps de votre communion pour les âmes du Purgatoire. Et si vous entendez votre église sonner le glas, priez pour l'âme de cet inconnu, priez pour l'âme du défunt.





Reportez-vous à Enseignement de l’Église sur le Purgatoire, Méditation sur la pensée de la mort, Défendre le Cimetière, Être en état de grâce pour que nos prières soient utiles aux âmes du Purgatoire, Méditation pour le jour des morts, Les indulgences pour les fidèles défunts, Litanie pour les âmes du purgatoire, Dévotion en faveur des âmes du Purgatoire, Offrir sa journée pour les âmes du Purgatoire, La voie qui conduit au Ciel est étroite, Litanies de la bonne mort, Méditation sur la durée des souffrances du purgatoire et l'oubli des vivants à l'égard des morts, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, La pensée du Purgatoire doit nous inspirer plus de consolation que d'appréhension, Nous devons secourir tous les morts, même ceux que nous croyons déjà au Ciel, Les différents moyens de soulager les morts, Bébés mort-nés ou enfants avortés, comment les aider ?, Traité du Purgatoire de Sainte Catherine de Gênes, Motifs qui doivent nous engager à secourir les âmes du Purgatoire, Les indulgences, troisième moyen propre à secourir les âmes du Purgatoire, La pensée du purgatoire porte notre cœur à la pratique des vertus chrétiennes, Puissance de Saint Michel au jugement dernier, De la méditation de la mort, Cession de nos bonnes œuvres en faveur des âmes du Purgatoire, La pensée du purgatoire nous prouve la folie de ceux qui ne travaillent pas à l'éviter, Pour éviter le purgatoire endurons nos afflictions en esprit de pénitence, Languentibus in Purgatorio, prose à la Sainte Vierge Marie pour les défunts, Intercession de la Sainte Vierge Marie en faveur des âmes du Purgatoire, Le Purgatoire, motif de patience dans les maladies, La pensée du Purgatoire nous instruit sur la gravité du péché véniel, Quelles sont les âmes qui vont en purgatoire, Le deuil et les tentatives du Démon, Les œuvres de miséricorde et Les intuitions du Curé d'Ars, Le Curé d'Ars et les âmes du Purgatoire.












jeudi 19 mars 2015

J'ai rencontré le Christ - Témoignage


"Je veux passer mon Ciel à faire du bien sur la Terre."
(Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face)


Prier
"Je n'ai pas eu d'éducation catholique. Je ne mettais les pieds dans une église que pour les mariages, baptêmes ou de temps en temps pour visiter. J'étais vraiment loin de tout ça.

Un jour, je dis à mon mari : J'ai envie de me rapprocher de Dieu, et je ne sais pas comment m'y prendre.

Le Seigneur et Marie sont venus nous chercher.

Ils ont d'abord envoyé Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus. Thérèse nous a ramenés dans l'Église. Elle nous a guidés jusqu'à un prêtre. Elle a fait en sorte que nous tombions sur un prêtre qui avait pour elle une profonde dévotion.

Ce prêtre nous a parlé de Dieu et du Diable.

Durant la conversation, j'ai senti tout l'amour de Dieu pour moi. Tout avait changé. J'avais la foi.

Je ne sais pas où vous en êtes de votre parcours vers le Christ, si vous l'avez déjà rencontré, si vous le cherchez ou si tout cela vous dépasse.

Avant de rencontrer le Christ, je croyais vivre. J'ai réalisé que j'étais morte. Je suis née le jour où j'ai rencontré Jésus. Du jour où j'ai eu la foi, je n'ai plus été malade.

Quand je pense à tous ces gens qui se rendent régulièrement chez le psy, je me dis qu'une rencontre avec le Christ balaierait tous leurs maux.

Je prie pour qu'ils soient touchés en plein cœur par l'Amour de Jésus, comme j'ai été touchée en plein cœur. Jésus est là, il porte avec nous nos fardeaux, il nous aide à surmonter les épreuves.


« Le Nouveau Testament ne parle jamais d'échec, mais uniquement d'épreuve, de tribulation, de tentation. Ainsi, à l'approche de sa Passion, Jésus déclare à ses apôtres : Vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves/tentations (peirasmois) (Lc 22, 28). La notion moderne d'échec est relative à un désir ardent, un projet qui tient à cœur, et qui, pour toutes sortes de raisons, échoue. Le remède humain au sentiment d'échec est le stoïcisme, la pensée positive, l'espoir de rebondir (résilience) ou au moins celui d'oublier. Au lieu de regarder en haut, vers le ciel surnaturel d'où vient tout bien, on ne regarde que devant soi, vers l'horizon d'un avenir supposé plus heureux. » (« Bénédictions pour traverser l'épreuve » de Bernard-Marie)


Jésus ne nous demande pas de nous tourner vers nous-mêmes. Il nous demande de nous tourner vers lui pour trouver la paix.

La connaissance humaine ne peut pas tout comprendre, mais par notre intelligence nous pouvons trouver Dieu. La science ne peut pas connaître la vérité qu'en se fiant à elle-même.

Si l'on se réfère au monde, à notre société, l'on ne touchera jamais la vérité.

L'humilité, c'est le début de la vérité.

Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vos âmes. (Mt 11,29-30)

Demandez à Jésus d'entrer dans votre vie. Allez à sa rencontre. Cherchez-le ! Cela commence par la prière. Le matin, le soir, quand vous voulez, réservez-lui de votre temps. Persévérez.

Il y a un passage de l’Évangile de Saint-Jean que je trouve très beau. C'est pour moi l'un des plus beaux : quand Jésus est arrêté, Pierre le renie trois fois pour ne pas se faire arrêter. Après la résurrection, Jésus demande à Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »
Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. » (Jn 21, 15-17)


Jésus a dit ces paroles à la Sœur Consolata Betrone : Chacun de tes Jésus, “je Vous aime” m'attire dans ton cœur... Chacun de tes actes d'amour efface mille blasphèmes...

Jésus nous demande de l'aimer. Toute relation d'amour a besoin d'être entretenue.

Priez, car à celui qui demande, l'on donnera. Commencez à prier pour aimer prier. Priez, car la prière nous sauve."


Alice, 33 ans.



Tu es vraiment un Dieu caché, et ton esprit ne touche pas l'impie ; c'est aux humbles et aux simples que tu parles (Is 45, 15 ; Pr 3, 34).




Prière à Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus


Je te salue Thérèse, comblée d'amour,
le Cœur de Jésus est à toi.
Tu es bénie entre tous les saints et saintes du Ciel,
car Jésus, l'Enfant Béni de la Bienheureuse Vierge Marie
a fait resplendir sur toi Sa Face Miséricordieuse.
Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face,
petite sœur du Ciel, prie et intercède pour nous,
qui sommes nés de la Miséricorde Divine du Cœur Sacré de Jésus,
maintenant et à l'heure de notre entrée dans la Vie.
Ainsi soit-il.






Lire Les Manuscrits autobiographiques
de Sainte Thérèse de Lisieux (Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face).


Pratique : Soyez en union de prière les uns avec les autres : Je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. (Mt 18, 19)


Lire ces magnifiques témoignage d'André Levet, Conversion d'André Levet, Conversion d’Édith Stein, Conversion des frères Lemann, Conversion de Saul de Tarse, Conversion d'Augustin d'Hippone, Témoignage d'un ancien franc-maçon converti, Journal d'une conversion.



Écoutez
9 conseils pour avoir la foi en Dieu et devenir chrétien.


Reportez-vous à Méditation sur la nécessité de la Prière, Méditation sur le délai de la conversion, Prière pour demander le salut des pécheurs, Méditation pour le samedi de la quatrième semaine de Carême, L'IMITATION DE JÉSUS CHRIST, De la droiture et de la pureté d'intention que nous devons avoir dans toutes nos actions, Rencontrer le Christ, c'est changer de vie !, Psaume 35 : L'impie ne renonce pas au mal, Les saints et le combat spirituel : Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face, Demandez et vous recevrez, Méditation pour le troisième Mardi de l'Avent : l'esprit de prière, En union de prière face aux forces démoniaques et aux actes de sorcellerie, Méditation transcendantale, hypnose et forces démoniaques et Combattre ses phobies pour combattre le Démon.















mercredi 18 mars 2015

Les apparences que peuvent prendre les démons


Et il fut précipité, le grand dragon, l'Antique serpent, celui qu'on appelle le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, et ses anges furent précipités avec lui. (Ap 12, 9)

Nous entendons souvent dire que les bêtes à cornes démoniaques sortent des élucubrations et du folklore du Moyen-âge. Tant pis ou tant mieux pour ceux qui croient cela. Ceux qui ont été persécutés ont pu comprendre à leur dépens combien le Démon n'est pas avare en visions de toute sorte. Sachez que les esprits démoniaques sont prêts à se montrer sous leurs plus beaux jours comme sous leurs plus mauvais...

Satan chassé du Ciel (Gustave Doré)
Satan chassé du Ciel (Gustave Doré)
Les démons ont plusieurs stratégies :

Que ce soit dans vos rêves qu'ils manipuleront à leur guise ou durant la journée alors que vous êtes bien éveillé (cela peut arriver), les démons prendront plusieurs formes.

- Ils peuvent se présenter sous leurs plus beaux atours, en ange de lumière, sous leur ancienne apparence, pour vous amadouer. Un peu de discernement vous fera découvrir la supercherie.

- Ils aiment prendre l'apparence d'une personne en qui vous mettez toute votre confiance : votre père spirituel, votre conjoint, votre meilleur ami... pour vous convaincre de céder au péché.

- Ils peuvent prendre l'apparence de l'innocence : un enfant par exemple pour que vous baissiez votre garde.

- Ils prendront l'apparence de la laideur qui les caractérise depuis qu'ils ont été chassés du royaume de Dieu pour vous faire sombrer dans la peur : monstres, animaux, souvent mi-hommes mi-bêtes (navrés de vous annoncer qu'ils prennent rarement l'apparence de gentils animaux...), archanges des ténèbres, squelettes ailés (ailes de chauves-souris), cavaliers noirs, etc. Ils ont aussi étonnamment un goût très prononcé pour les clowns affreux...


Dieu sépara la lumière et les ténèbres (Gn 1, 4). Oui, depuis longtemps tu as brisé ton joug, rompu tes liens, tu as dit : je ne servirai pas. (Jr 2, 20)



Nous ne citerons ici aucun témoignage. Et nous ne voulons pas que la peur que ceux-ci pourraient susciter leur permette de se frayer un passage dans votre cœur et dans votre corps. Car tout état de frayeur les appelle en quelque sorte. D'autant que les démons se serviront des souvenirs choquants, des images que vous avez stockées dans votre mémoire pour vous les rappeler sans cesse. C'est (aussi) pour cette raison que nous déconseillons les films d'horreur et émissions télévisées sur l'étrange et tous phénomènes surnaturels... vous pourriez avoir des surprises... de mauvaises surprises.

La mémoire sensible du passé : Ainsi, par les images impures de notre vécu enregistrées dans la mémoire, il (le diable) peut réveiller des souvenirs de péchés d'impureté commis das le passé et, aujourd'hui, des années plus tard, projeter sur notre écran intérieur des scènes érotiques et nous pousser à nous y complaire, à nous en délecter, comme si nous revivions la tentation qui nous avait conduits à pécher. « Ce sont les souvenirs tentateurs : il suffit par exemple de se souvenir de certaines scènes, de sentir une odeur, d'entendre une mélodie, pour éveiller et revivre en pensée les sensations liées aux situations vécues. Le diable peut donc se dissimuler jusque dans la mémoire (D. Bourguet, Gethsémani, veillez et priez). » (Le combat spirituel de Jean Pliya)

Pour certains, le repentir devant la mort est sincère ; ils se confessent dans de bonnes dispositions, mais souvent leur maladie se prolonge encore quelques jours. Alors ils sont assiégés des souvenirs de leurs anciennes passions, de tout ce qui, si longtemps, avait occupé leur esprit ; bientôt ils tendent à accepter ces souvenirs, ils cèdent à la mauvaise pensée, dans la délectation morose, le regret de leurs habitudes passées. Le démon ne manque pas de représenter ces souvenirs à l'imagination, d'en raviver les images, de tenter le moribond avec la dernière violence en cet ultime combat du corps qui tente de retenir l'âme qui s'échappe
. (R.P. Cornelius a Lapide)


Apprenons à maîtriser notre imagination, à contrôler notre mémoire et à assainir les images que le Tentateur nous inspirera.


« Quel est donc le ciel du combat ? Évidemment le séjour ou l'état dans lequel les anges devaient, comme l'homme, subir l'épreuve pour mériter la gloire. En quoi consistait l'épreuve ? Évidemment encore dans l'admission de quelque mystère inconnu de l'ordre • surnaturel. Pour être méritoire, cette admission devait être coûteuse. Elle eut donc pour objet quelque mystère qui, aux yeux des anges, semblait choquer leur raison, déroger à leur excellence et nuire à leur gloire.
Admettre humblement ce mystère sur la parole de Dieu, l'adorer malgré ses obscurités et les répugnances de leur nature, afin de le voir après l'avoir cru : telle était l'épreuve des anges. Par cet acte de soumission, ces sublimes intelligences, courbant leurs fronts radieux devant le Très-Haut, lui disaient : « Nous ne sommes que des créatures ; vous seul êtes l'Être des êtres. Votre science est infinie. Si grande qu'elle soit, la nôtre ne l'est pas. Votre charité égale votre sagesse : nous embrassons dans la plénitude de l'amour le mystère que vous daignez nous révéler. » Dans les conseils de Dieu, cet acte d'adoration, qui implique l'amour et la foi, était décisif pour les anges, comme un acte semblable le fut pour Adam, comme il l'est pour chacun de nous : Quiconque ne croira passera condamné.
Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon : Michael et angeli ejus praeliabantur cum Dracone. Le dogme à croire est à peine proposé ; qu'un des archanges les plus brillants, Lucifer, pousse le cri de la révolte : « Je proteste. On veut nous faire descendre ; je monterai. On veut abaisser mon trône ; je l'élèverai au-dessus des astres. Je siégerai sur le mont de l'alliance, aux flancs de l'Aquilon. C'est moi, et non un autre, qui serai Semblable au Très-Haut. » Une partie des anges répète : « Nous protestons (Telle est la première origine du protestantisme. En ce sens, il peut se flatter de n'être pas d'hier). »
À ces mots, un archange, non moins brillant que Lucifer, s'écrie : « Qui est semblable à Dieu ? Qui peut refuser de croire et d'adorer ce qu'il propose à la foi et à l'adoration de ses créatures ? Je crois et j’adore. » La multitude des célestes hiérarchies répète : « Nous croyons et nous adorons. »
Aussitôt punis que coupables, Lucifer et ses adhérents, changés en horribles démons, sont précipités dans les profondeurs de l'enfer, que leur orgueil venait de creuser.
»

(Extrait de « Traité du Saint-Esprit » de Mgr Gaume)




L’Éternel dit à Satan : D'où viens-tu ? et Satan répondit à l’Éternel : De parcourir la terre et de m’y promener. (Job 1, 7 et 2, 2)


Prions l'Esprit Saint de descendre sur nous et de nous faire don du discernement afin que nous sachions déjouer les pièges du Malin !








Reportez-vous à La réalité des apparitions démoniaques, Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon, Votre mémoire est une boîte à tentations dans laquelle le démon pioche, Satan veut déformer l'homme afin d'effacer en lui l'image de Dieu, Culte de la pierre, de l'arbre, de la source : traditions et origines magiques de ces dieux, Le roi de la Cité du Mal, Quand les dieux du paganisme avouent qu'ils ne sont que des démons, Les efforts incessants de Satan pour se reformer une Cité, Discernement des esprits : ce qu'on entend par esprits, Du discernement des esprits en tant que vertu acquise par le travail et l'industrie, Les princes de la Cité du Mal, Combattre ses phobies pour combattre le Démon, Transport aérien des corps, voyages des âmes, pérégrinations animiques et bilocations, Les écrivains et le Diable, Les saints et le combat spirituel : Saint Benoît, L'exorcisme de Léon XIII et l'importance de la prière à Saint Michel et Sainte Thérèse d'Avila.




Écoutez Le diabolique secret des OVNI


Lire
"Traité du Saint Esprit" de Mgr Gaume, "Traité de l'Enfer" de Sainte Françoise Romaine et "Abrégé de démonologie" de Jean Vaquié.















lundi 16 mars 2015

L'exorcisme de Léon XIII et l'importance de la prière à Saint Michel Archange


La vision du Pape Léon XIII


Le 13 octobre 1884, le Pape Léon XIII eut à la fin de la célébration de la Sainte Messe, une vision terrifiante de l'enfer dans laquelle il entendit Satan s'entretenir avec Dieu, réclamant, négociant plus de puissance pour terrasser les hommes et l’Église. (Lire le livre de Job, Satan négociait déjà...)

Cette vision bouleversa Léon XIII qui composa une prière d'exorcisme pour repousser les démons ainsi qu'une prière en l'honneur de Saint Michel à réciter tous les jours à la fin de chaque célébration eucharistique.

Ce fut le cas jusqu'en septembre 1964, lorsque l'instruction Inter oecumenici décréta finalement que les prières de Léon XIII étaient supprimées.

Léon XIII
Léon XIII (1878 - 1903)
Devant la situation de l’Église d'aujourd'hui, nous avons le sentiment que, par quelques fissures, la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu. (Paul VI, Homélie du 29 juin 1972)

« Paul VI lui aussi savait que la “fumée de Satan” était entrée dans l’Église et pour le dire il choisit exprès le même jour, le 29 juin, jour où furent célébrées les deux Messes noires pour introniser Satan au Vatican. » (Satan intronisé au Vatican - Chiesa Viva N° 451) Lire cet article.

« Rome perdra la Foi et deviendra le siège de l'Antéchrist. » (Notre-Dame de la Salette)

Jusqu'à Vatican II, Saint Michel Archange était nommé dans le Confiteor, le Je confesse à Dieu :



Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
à la Bienheureuse Marie toujours vierge,
à Saint Michel Archange,
à Saint Jean-Baptiste,
aux Saints Apôtres Pierre et Paul,
à tous les Saints,
et à vous, mon Père,
que j’ai beaucoup péché, par pensées,
par paroles et par actions.
C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute.
C’est pourquoi je supplie la Bienheureuse Marie toujours vierge,
Saint Michel Archange,
Saint Jean-Baptiste,
les Saints Apôtres Pierre et Paul,
tous les Saints et vous mon Père,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.


Réduit aujourd'hui à :

Je confesse à Dieu tout-puissant,
Je reconnais devant mes frères
que j’ai péché,
en pensée, en parole, par action et par omission.
Oui, j’ai vraiment péché.
C’est pourquoi, je supplie la Vierge Marie,
les anges et tous les saints,
et vous aussi, mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.



Le nom de Saint Michel Archange est craint des démons ! Faites régulièrement appel à l'Archange ! Ayez des images représentant Saint Michel terrassant le Démon. Les esprits mauvais grinceront des dents !


Saint Michel terrassant le Démon


Grandeur de Saint Michel dans la charité envers les justes pour les défendre du Mal

La vie du juste est un combat continuel, non seulement avec des ennemis visibles et charnels, mais aussi spirituels et invisibles qui dressent sans cesse des embûches à la vie de l'âme.
Avec de tels ennemis, le combat est continuel ; difficile est la victoire, laquelle est possible seulement si on a la protection de Saint Michel.
Il envoie, aux justes qui craignent, des anges qui les gardent et les rendent victorieux.
Souviens-toi en cela, âme chrétienne, que si le démon tourne autour de toi comme un lion rugissant, pour faire de toi sa proie, l'archange t'envoie désormais ses anges au secours. Réjouis-toi ; tu ne seras pas vaincu.
Tous les justes furent tourmentés par le démon et recoururent à Saint Michel, c'est pourquoi ils furent victorieux dans leur lutte.
On raconte que la bienheureuse Ringa, menacée par le démon et effrayée de terribles visions, invoqua Saint Michel qui, accourant aussitôt, mit en fuite cet esprit infernal.

(...)
Puissance de Saint Michel, terreur de l'enfer ! Son nom seul est la ruine de l'enfer. Bénissions Dieu qui veut que Saint Michel soit ainsi glorifié.


(Extrait de "Les Grandeurs de Saint Michel Archange" de Don Nicola Ricci)




Récitez à chaque fin de messe et quotidiennement chez vous la prière suivante :


SAINT MICHEL ARCHANGE, défendez-nous dans le combat, soyez notre soutien contre la perfidie et les embûches du démon. Que Dieu réprime son audace ! Telle est notre humble prière. Et Vous, Prince de la Milice Céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour perdre les âmes. Ainsi soit-il.

(A faire également avant de décrocher votre téléphone si vous avez des doutes au sujet de votre interlocuteur. Beaucoup de sorciers réactivent leur maléfice en un coup de fil...)


"Ayez recours à moi. Si vous connaissiez mon pouvoir, vous seriez plus empressés à m'adresser chaque jour vos prières." (Saint-Michel à Marie-Julie Jahenny)


Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël sont les trois Archanges nommés dans la Bible faisant partie des sept Archanges qui se tiennent devant Dieu. Les quatre autres Archanges ne sont pas nommés dans l'Écriture Sainte, mais dans le Livre apocryphe d'Hénoch. Par prudence, le Concile d'Aix la chapelle (789) confirme l'interdiction de citer ces derniers en les nommant. En 2001, le Directoire sur la Piété populaire et la Liturgie a rappelé de la même manière qu'il faut aussi réprouver l'usage de donner aux anges des noms particuliers, que la Sainte Écriture ignore, hormis ceux de Michel, Gabriel et Raphaël. Des prières existent nommant les sept Archanges. Nous vous recommandons donc la plus grande prudence.


Saint Michel aime tellement ceux qui le prient qu'il leur obtient la prédestination. L'Église le nomme : « le porte-étendard du salut », non pas seulement parce qu'il porte la croix, signe de notre rédemption et de notre salut, mais parce qu'il marque d'un sceau invisible les âmes élues, pour qu'elles ne soient pas damnées. C'est ainsi que Saint Jean nous le décrit dans l'Apocalypse, lorsqu'il le voit descendre de l'orient avec le signe du Dieu vivant en main et crier aux quatre anges qui devaient nuire à la terre et à la mer, de ne faire aucun mal, tant qu'il n'aurait pas marqué au front les serviteurs de Dieu. Il marque les élus du signe de la prédestination.
Comme l'antéchrist marque ceux de sa suite, ainsi Saint Michel marque les prédestinés. Prie l'archange de marquer sur ton front le signe de la prédestination.

(Extrait de "Les Grandeurs de Saint Michel Archange" de Don Nicola Ricci)



Sancte Michael Archangele, veni et adiuva me !



EXORCISME CONTRE SATAN ET LES ANGES APOSTATS



Édité par ordre de Léon XIII, Pape.


Reportez-vous à la source : L'exorcisme de Léon XIII, afin de prendre connaissance des différentes recommandations.


(A genoux)



Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Psaume LXVII

Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dispersés ; et que fuient devant Sa face ceux qui le haïssent.
Comme se dissipe la fumée, dissipe-les ; comme la cire se fond au feu, que les pécheurs disparaissent devant Dieu.

Psaume XXIV

Seigneur, jugez ceux qui me veulent du mal, triomphez de ceux qui m'assaillent.
Qu'ils soient confondus et rougissent de honte ceux qui en veulent à ma vie, Qu'ils reculent et soient confondus ceux qui méditent ma perte.
Qu'ils soient comme la poussière au souffle du vent, et que l'Ange du Seigneur les chasse devant lui, Que leur voie soit ténébreuse et glissante, et que l'Ange du Seigneur les poursuive.
Car, sans cause, ils ont caché leur filet pour ma ruine, c'est sans fondement qu'ils ont porté blâme contre moi.
Que la ruine tombe sur lui à l'improviste, que le filet qu'il a caché le saisisse ; qu'il y tombe et périsse.
Et mon âme exultera dans le Seigneur, elle goûtera l'allégresse dans Son salut.
Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit,
Comme il était au commencement maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


SUPPLIQUE A SAINT MICHEL ARCHANGE


Très glorieux prince de la milice céleste, saint Michel Archange, défendez-nous dans la lutte et le combat que nous devons affronter contre les principes et les puissances qui ourdissent dans ce monde de ténèbres, contre tous les esprits pervers "qui errent dans l'atmosphère" (Eph. VI, 12). Venez en aide aux hommes que Dieu avait créés vierges de toute errance, "forgés à l'image de sa propre nature" (Sag. II, 23), et rachetés "à si grand prix" (I Cor. VI, 20) de la tyrannie exercée par le démon.

Maintenant encore, vous-même Saint Michel et toute l'armée des Anges bienheureux, combattez le combat du Seigneur, tout comme antan, vous avez lutté contre Lucifer, le choryphée de la superbe, et contre ses anges apostats. "Et voici, ils ne purent vaincre, et leur lieu même ne se trouva plus dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, l'antique serpent, celui qui est appelé le diable ou Satan, le séducteur du monde entier, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui" (Apoc. XII, 8-9)
Or, voici que cet antique ennemi, "homicide dès le principe" (Jn. VIII, 44), s'est dressé avec véhémence, "déguisé en ange de lumière" (II Cor. XI, 14), ayant pour escorte la horde des esprits pervers, c'est en tout sens qu'il parcourt la terre, et partout s'y insère : en vue d'y abolir le nom de Dieu et de Son Christ, en vue de dérober, de faire périr et de perdre dans la damnation sans fin, les âmes que devait couronner la gloire éternelle. Le dragon maléfique transfuse, dans les hommes mentalement dépravés et corrompus par le cœur, un flot d'abjection : le virus de sa malice, l'esprit de mensonge, d'impiété et de blasphème, le souffle mortel du vice, de la luxure et de l'iniquité universalisée.
L’Église, épouse de l'Agneau Immaculé, la voici saturée d'amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l'impiété; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. Ô saint Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent au peuple de Dieu qui est aux prises avec l'esprit d'iniquité, donnez-lui la victoire et faites le triompher.
La Sainte Église vous vénère comme étant son Gardien et son Protecteur ; elle vous rend gloire comme étant son Défenseur contre toutes les puissances nuisibles, sur terre et dans les enfers ; à vous le Seigneur a confié de conduire les âmes des rachetés dans le lieu de la suprême félicité. Priez le Dieu de la Paix qu'Il écrase Satan sous nos pieds, afin qu'il ne puisse plus, ni retenir les hommes captifs, ni nuire à l’Église. Offrez nos prières en présence du Très-Haut, afin que "surviennent en nous au plus vite les miséricordes du Seigneur" (Ps. LXXVIII, 8), et que vous saisissiez le dragon, l'antique serpent qui est le diable ou Satan, et que, lié dans l'abîme, il ne séduise plus les nations" (Apoc. XX, 3).
Ainsi nous fiant à votre protection et à votre patronage, de par l'autorité sacrée de notre mère la Sainte Église, c'est en toute confiance que nous entreprenons de refouler, au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, les infestations de l'astuce diabolique.

V. Voici la Croix du Seigneur, fuyez, puissances ennemies.
R. Il a vaincu le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David.

V. Que votre miséricorde, Seigneur, soit sur nous.
R. Selon la mesure même où nous espérons en Vous.

V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri monte jusqu'à Vous.
(Les laïcs omettent le verset et le répons suivants)

V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.


ORAISON

Dieu et Père de Notre Seigneur Jésus Christ, nous invoquons Votre Saint Nom ; et, suppliants, nous réclamons très instamment Votre clémence, par l'intercession de la Vierge immaculée, Mère de Dieu, de saint Michel Archange, de saint Joseph, époux de Marie, des saints Apôtres Pierre et Paul et de tous les Saints, daignez nous octroyer secours contre Satan et tous les autres esprits impurs, qui parcourent le monde en vue de nuire au genre humain et de perdre les âmes. Ainsi soit-il.


(Debout)



EXORCISME


Nous t'exorcisons, qui que tu sois, esprit immonde, puissance satanique, horde de l'infernal ennemi, légion démoniaque, toute assemblée et secte diabolique; au nom et par la "Vertu" (Luc. VIII, 46) de Jésus-Christ Notre Seigneur, sois extirpé et chassé par l’Église de Dieu, des âmes (Math. XII, 43) créées à l'image de Dieu et rachetées par le précieux Sang du Divin Agneau . Désormais, n'aies plus l'audace, perfide serpent, de tromper le genre humain, de persécuter l’Église de Dieu, de secouer et de "cribler comme le froment" (Luc. XXII, 3 1) les élus de Dieu .
Il te le commande, le Dieu Très Haut à qui, en ton grand orgueil, tu prétends encore être semblable, Lui qui veut que "tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité" (I Tim. II, 4).
Il te le commande, Dieu le Père .
Il te le commande, Dieu le Fils .
Il te le commande, Dieu le Saint Esprit .
Il te le commande, le Christ en majesté, Verbe éternel de Dieu fait chair , qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, "s'est humilié lui-même et s'est fait obéissant jusqu'à la mort" (Philip. II, 8), qui a édifié son Église, sur le "Roc" (Math. VII, 24), et promis que "les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle" (Math. XVI, 18), puisq' "Il demeurera avec Elle jusqu'à la consommation des siècles" (Math. XXVIII, 20).
Il te le commande, le signe sacré de la Croix , et la vertu inhérente à tous les mystères de la foi chrétienne .
Elle te le commande, la très auguste Mère de Dieu, la Vierge Marie qui, dès le premier instant de son Immaculée Conception, a, par son humilité, écrasé ta tête trop orgueilleuse.
Elle te le commande la Foi des saints Apôtres Pierre et Paul et des autres Apôtres .
Il te le commande, le sang des martyrs et la pieuse intercession de tous les Saints et les Saintes .
Ainsi donc, maudit dragon et toute légion diabolique, nous t'adjurons par le Dieu vivant, par le Dieu vrai, par le Dieu Saint, par ce Dieu qui a tant aimé le monde au point de lui donner Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle (Jean III, 15).
Cesse de tromper les humaines créatures et de leur verser le poison de la damnation éternelle. Cesse de nuire à l’Église et d'entraver sa liberté. Arrière ! Satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes. Cède ta place au Christ en qui tu n'as rien trouvé de tes œuvres. Cède la place à l’Église, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ a acquise au prix de Son Sang. Incline toi sous la main puissante de Dieu, tremble et fuis à l'invocation que nous faisons du saint et redoutable Nom de ce Jésus qui fait trembler les enfers, à qui sont soumises les vertus des Cieux et les Puissances et les Dominations, que les Chérubins et les Séraphins louent dans un concert sans fin, disant : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, Dieu des armées.

V. Seigneur, Exaucez ma prière.
R. Et que mon cri s'élève jusqu'à vous.
(Les laïcs omettent le verset et le répons suivants)

V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.


ORAISON

Dieu du ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le travail, parce qu'il n'y a pas d'autre Dieu que Vous, et qu'il ne peut y en avoir si ce n'est Vous, le Créateur de toutes choses visibles et invisibles, Vous dont le règne n'aura point de fin : nous supplions humblement Votre Glorieuse Majesté d'user de Sa Puissance pour nous délivrer de toute tyrannie des esprits infernaux, de leurs pièges, tromperies, méchancetés, et de nous conserver indemnes de tout mal. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

V. Des embûches du Démon.
R. Délivrez-nous, Seigneur.

V. Que Votre Église Vous serve dans la liberté, l'ordre et la Paix ;
R. Nous Vous en prions, écoutez-nous, Seigneur.

V. Que les ennemis de Votre Sainte Église soient humiliés et convertis ;
R. Nous Vous en supplions, Seigneur, exaucez-nous.

Antienne

Seigneur, ne Vous souvenez pas de nos fautes, ni de celles de nos parents, et ne tirez point vengeance de nos péchés ; ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il (Tob. III, 3 - Math. VI, 13).

Notre Père...
Asperger d'eau bénite les personnes présentes et les quatre coins de la salle. Remercier aussitôt des grâces obtenues en récitant le MAGNIFICAT :

Mon âme exalte le Seigneur ; Et mon esprit a tressailli de joie en Dieu mon Sauveur. Parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Désormais toutes les générations me proclameront bienheureuse. Parce que le Tout-Puissant a fait en moi des merveilles ; et son Nom est saint et sa miséricorde s'étend d'âge en âge, sur ceux qui le craignent. Il a déployé la force de son bras ; Il a dispersé les superbes au cœur enivré d'orgueil ; Il a renversé les puissants de leurs trônes, et Il a élevé les humbles. Il a rassasié de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides. Il a pris sous sa garde Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricordieuse promesse. Comme il l'avait dit à nos pères, à Abraham et à sa postérité pour toujours. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Ainsi soit-il.







VIDÉO : PAPE LÉON XIII, 1896







Que chacun évite donc toute liaison avec ceux qui se déguisent sous le masque de la tolérance universelle, du respect de toutes les religions, de la manie de concilier les maximes de l’Évangile avec celles de la Révolution, le Christ avec Bélial, L’église de Dieu avec l’État sans Dieu

(Léon XIII, 8 décembre 1892)






Lire "Les merveilles du Mont Saint-Michel"
de Paul Féval (Télécharger), "Saint Michel, Ange de la France et du peuple Français" de René Ringot, "Lucifer et le pouvoir occulte" du Marquis de la Franquerie, "LES GRANDEURS DE SAINT MICHEL ARCHANGE" de Don Nicola Ricci (pour les méditations), "Pour se défendre du Malin" présenté par Mgr Tournyol du Clos (conciliaire) pour les indications pratiques (reportez-vous cependant aux notes qui sont à la fin de ce billet et qui vous invitent à la plus grande prudence concernant certaines dévotions - Voir ce document reprenant une partie de l'ouvrage, avec les modifications requises), Rappelons Marie-Julie Jahenny, Quelle est la vérité sur le pendule et le magnétisme ? et "Lettres apostoliques de S. S. Léon XIII".



Écoutez ces conférences :
Causerie sur la Salette, Le règne du Christ Roi, seule solution pour la France, Les principes régaliens de l’État, Le pédo-satanisme et la franc-maçonnerie, Fin des temps, mensonge et vérité, Y a-t-il une église conciliaire ?, ce sermon pour le 10e Dimanche après la Pentecôte (aller à 2h14), cette émission : L'Histoire du Mont Saint-Michel et cette présentation du livre "Le décalogue de Satan".



Lire ces articles : Exi, immunde spiritus ! Pars, esprit immonde !, Le protestantisme, la secte préférée de Satan, La Semaine Sainte du Pape Léon XIII en 1892, La Ligne sacrée de l'Archange Saint Michel, La Saint Michel, Mgr Lefebvre refuse de détruire l’Église avec Paul VI et Don Luigi Villa, son dernier combat.



Voir cette vidéo audio : L’Église assiégée.





Reportez-vous à La réalité des apparitions angéliques, Et Michel et ses anges combattaient contre le Dragon, La réalité des apparitions démoniaques, Neuvaine à Saint Michel, Quand le démon se cache durant les exorcismes, Méditation pour la Fête de Saint Michel et de tous les saints Anges, Litanies des Saints exorcistes, Résultats du spiritisme : la folie et le suicide - Dernier obstacle à l'envahissement satanique : la papauté, Seconde constitution dogmatique du Concile Vatican I, sur l'infaillibilité pontificale et la primauté du Pape, Prière pour casser toute magie et affaiblir les forces sataniques, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Prédiction de Saint François d'Assise, Le roi de la Cité du Mal, Les princes de la Cité du Mal, La communication de Satan avec l'homme, Les efforts incessants de Satan pour se reformer une Cité, Histoire religieuse des deux cités, Par quelles armes battre le Tentateur ?, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, Prière pour la conversion des francs-maçons et Lettre encyclique du Pape Léon XIII, Puissance de Saint Michel au jugement dernier, Jucunda semper expectatione, du Pape Léon XIII, sur le Rosaire de Marie, Dévotion aux saints anges : les perfections admirables de ces sublimes intelligences, Tous les hommes sont assistés des Saints Anges, Avoir une dévotion singulière aux Anges, Archanges et Principautés, Honorer principalement les Puissances, les Vertus et les Dominations, Quod apostolici Muneris du Pape Léon XIII, Immortale Dei du Pape Léon XIII, Aeterni Patris du Pape Léon XIII, Testem benevolentiae du Pape Léon XIII, Providentissimus Deus du Pape Léon XIII, Rerum novarum du Pape Léon XIII, sur la doctrine sociale de l’Église, Chapelet à Saint Michel Archange, Litanie de Saint Michel Archange, Libertas Praestantissimum du Pape Léon XIII, Les Saint Anges font tout ce qui se peut faire pour le bien des hommes, Les Saints Anges nous assistent dans les choses temporelles, Vehementer nos du Pape Pie X, Médiator Dei du Pape Pie XII, sur la sainte liturgie, Litanie de Sainte Jeanne d'Arc, Litanie des Saints et Les apparences que peuvent prendre les démons.






Fort de nombreuses constatations, et après de longues prières à Notre Seigneur Jésus-Christ et à la Sainte Vierge Marie pour être guidé vers la vérité, notre groupe s'est par la suite tourné vers les Non Una cum, et a pu par cette décision fondamentale avancer efficacement dans le combat spirituel et découvrir la véritable Église catholique. Ne brûlez pas les étapes, mais ayez toujours le désir de la vérité.



















dimanche 15 mars 2015

Notre sélection de films chrétiens



Voici une liste de vidéos qui pourront vous accompagner spirituellement, et qui nous l'espérons, vous ferons mettre au rebut vos films d'horreur et autres navets !



Abraham



Jésus de Nazareth


Un beau film selon nous retraçant la vie de Jésus. Mais surtout, un très bon film pour ceux qui débutent dans la foi catholique (les commençants), pour ceux qui n'ont pas encore lu le Nouveau Testament, et une invitation à le découvrir et à le lire. Il s'agit à l'origine d'une mini-série italo-britannique de plus de six heures réalisée en 1977. "Jésus de Nazareth" de Franco Zeffirelli est une référence. Le choix des acteurs est parfait ! Non seulement leur jeu est indiscutable, mais leur ressemblance avec les protagonistes de l’Évangile comme l'on peut se les imaginer ajoute une crédibilité de plus à cette réalisation. Une déception cependant : le fait que la Passion ait été traitée si succinctement. La Passion est le sommet de notre foi, chaque messe est le renouvellement non sanglant de la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ, du Saint Sacrifice sur la croix, pour l'expiation de nos péchés (fin propitiatoire de la Sainte messe). Il est donc fort dommage que le point le plus important n'ait pas été développé. Également, nous condamnons le passage dénigrant les compétences et le travail de Joseph, lorsqu'un client se plaint de sa commande. Saint Joseph étant un charpentier reconnu pour la qualité de ses ouvrages. Reportez-vous à cet article sur l'escalier de Santa Fe. Enfin, nous condamnons le fait que le film montre Judas comme un simple naïf, lui qui nous est présenté par les Saintes Écritures comme un voleur, traître, apostat, en qui le diable était entré, qui a péché contre le Saint-Esprit en refusant d'une part la vérité connue (jusqu'à l'heure de sa trahison, il a été témoin des miracles éclatants du Fils de Dieu), puis en ne croyant pas en la miséricorde du bon Dieu (Judas s'est pendu après avoir trahi Notre Seigneur Jésus-Christ).


Il était une fois Jésus


Ce film d'animation est une merveille anglo-russe réalisée par Derek Hayes et Stanislav Sokolov, utilisant avec réalisme la technique de pâte à modeler à laquelle des séquences d'animation traditionnelle ont été ajoutées avec brio pour raconter l'histoire de Jésus. Pour visionner Il était une fois Jésus, c'est ici !


Jésus au plus près de l’Évangile selon Saint Luc


Nous sommes partagés pour ce film réalisé à partir de l’Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc, car le jeu et le charisme des acteurs de "Jésus de Nazareth" de Franco Zeffirelli manque ici cruellement. Cependant, l'intérêt se situe dans la fidélité du récit. Certes, vous ne trouverez pas là une grande réalisation, mais nous vous recommandons malgré cela de prendre le temps de découvrir cette adaptation de l’Évangile selon Saint Luc.


La passion du Christ


Une merveille d'esthétisme ! Sorti en 2004, La passion du Christ est un film américain écrit, produit et réalisé par Mel Gibson, retraçant les dernières heures de la vie de Jésus de Nazareth. Entièrement tourné dans les langues parlées en Judée au premier siècle (Araméen, Hébreu et Latin), cette réalisation est un chef-d’œuvre cinématographique, mais précisons, qui n'est pas sans fautes historiques ! Mel Gibson nous montre avec justesse les 12 dernières heures de Notre Seigneur. Les scènes que vous ne reconnaîtrez pas ne sont par contre pas tirées de la Sainte Écriture, mais inspirées des visions de Catherine Emmerich (visions sur la vie privée du Christ qui n'ont pas été reconnues infaillibles par l’Église). La violence décriée par la critique est réellement celle dont a été victime Notre Seigneur Jésus-Christ lors de la Passion, et cela est bien attesté par l'analyse du Saint Suaire de Turin (ex : la flagellation - Voir ce billet). Le face à face entre Satan et La Sainte Vierge Marie lors de la Passion fixe avec force l'inimitié annoncée dans la Genèse : "Je mettrai des inimitiés entre toi et la femme, et ta race et la sienne ; elle-même t'écrasera la tête, et tu mettras des embûches à son talon." (Gn 3, 15)Voir les commentaires dans le magazine Sodalitium n°56 (octobre 2004). Reportez-vous également à Inimitiés entre les enfants de Marie et les esclaves du diable.




CRISTEROS


La guerre des Cristeros (également connue sous le nom de Cristiada) désigne le soulèvement de paysans mexicains, catholiques, contre le gouvernement, profondément anticatholique, de 1926 à 1929. 
L'élection de Plutarco Elías Calles en 1924 met fin à la trêve entre le gouvernement et l'Église. Le nouveau président est athée, et fait en effet appliquer strictement les mesures anticléricales, et ce sur l'ensemble du territoire ; il fait voter d'autres lois de laïcisation : en 1926, la Loi pour la réforme du Code pénal prévoit des peines spécifiques pour les prêtres et les religieux qui contreviendraient aux articles de la Constitution de 1917 déjà cités. Par exemple, le port de l'habit clérical peut être puni d'une amende de 500 pesos ; un prêtre qui critique le gouvernement peut être condamné à cinq ans de prison ; puis expulsion des prêtres étrangers, assassinat de ceux qui refusent ces lois..La rébellion éclate d'abord de façon locale et spontanée avant de se transformer en soulèvement plus important à l'appel de la Ligue le 1er janvier 1927. À son apogée, au printemps 1929, le mouvement compte 50 000 combattants : 25 000 sont placées sous le commandement du général Gorostieta, 25 000 constituent des bandes éparses. Il apparaît plus important dans le Centre et l'Ouest du pays. Pour des raisons militaires, politiques et économiques, l’État mexicain décide alors d'en finir en concluant un accord diplomatique avec l’Église grâce à l'entremise de l'ambassadeur américain Dwight Whitney Morrow : ce sont les arreglos du 21 juin 1929. Les cristeros doivent alors se démobiliser et déposer les armes. Le nom de Cristeros est d'abord un sobriquet donné aux insurgés par les soldats fédéraux mais les combattants se l'approprient rapidement. Il reprend leur cri de ralliement : « Viva Cristo Rey ! ». (Source Wikipédia)
Un film historique bouleversant. Nous suivons les magnifiques conversions du Général Gorostieta et du jeune José Luis Sanchez, et sommes amenés à nous poser la question du martyre. Où en est notre foi ? Demandons l'intercession du Bienheureux José Luis Sanchez et des martyrs de la guerre des Cristeros ! Vive le Christ Roi !
Pour en savoir plus sur la guerre des Cristeros, écoutez cette conférence ! Reportez-vous à Quas primas du Pape Pie XI. Et Voir le film ici !





Histoire d'une âme (Pièce de théâtre sur Sainte Thérèse de Lisieux)


Dans ce monologue qui retrace la vie de Thérèse, Eva Hernandez s'est merveilleusement saisie (ou peut-être a-t-elle été saisie par Thérèse) de l'Histoire d'une âme, de notre petite sœur du Ciel. Humour et poésie sont au rendez-vous. Retrouvez ici les archives du Carmel de Lisieux.





Le chant de Bernadette


Il s'agit d'une adaptation par George Seaton d'un récit romancé de l'histoire de Bernadette, dû à Franz Werfel. Publié en 1942, le roman avait eu un très grand succès, restant plus d'un an sur la liste des best-sellers du New York Times, occupant la première place durant 13 semaines. Le film évoque la vie de Bernadette Soubirous depuis son enfance à Lourdes, où, en 1858, elle fut témoin des apparitions de la Vierge, jusqu'à sa mort en 1879, à Nevers où elle avait rejoint la congrégation des Sœurs de la Charité (Source Wikipédia).
Un film que nous avons trouvé très émouvant, même si les extrapolations dans le récit de la vie de Bernadette sont parfois gênantes et nous éloignent des faits réels. Mais il exploite avec efficacité pour l'époque les temps de rencontre entre Bernadette et la Sainte Vierge Marie. Nous n'avons par contre pas été émus par le jeu de Jennifer Jones qui interprète Bernadette. Rôle qui avait été fait pour qu'elle obtienne l'oscar.


Bernadette Soubirous (1988)


Ce film est plus centré sur le personnage qu'était Bernadette Soubirous. Il dépeint parfaitement le caractère et la simplicité de la jeune fille, cette jeune fille humble à qui Marie a dit : Je ne vous promets pas d'être heureuse dans ce monde, mais dans l'autre. La suite de ce film est intitulée : La passion de Bernadette.


Le Sorcier du Ciel, Le Saint Curé d'Ars


Ce film français réalisé par Marcel Blistène en 1949, dresse un portrait touchant de Jean-Marie-Baptiste Vianney, plus connu sous le nom du Saint Curé d'Ars, homme d'humilité qui a consacré sa vie à Dieu avec le plus grand amour et qui a combattu le Démon. Georges Rollin, l'acteur choisi pour incarner le Saint Curé d'Ars, semble ici le ressusciter ! L'image est extrêmement abîmée, mais en dehors de cela, le film lui ne vieillit pas. Il est bien dommage que celui-ci n'ait pas été restauré. Voir également cette autre version qui complète celle ci-dessous (les montages diffèrent).


Saint Antoine de Padoue


Un film extraordinaire sur Saint Antoine de Padoue ! L'humour de Giulietto, son acolyte et ami - qui l'accompagnera dans son chemin jusqu'à Dieu - fait contrepoids aux tourments du saint et apporte une certaine fraîcheur à cette réalisation. Visionnez le film !. Voir également ce film muet de 1931.


 Padre Pio


Film quelque peu romancé, très bien interprété et très réussi de la vie de Padre Pio, inspiré des écrits d'Emanuele Brunatto. La bande-son porte l'émotion, du jeune Francesco au vieil homme malade que deviendra Padre Pio.



L'île


Ce film de Pavel Lounguine (russe) est magnifique ! Farfelu, émouvant, drôle, fort... "L'île" (film orthodoxe), c'est l'histoire d'un homme qui se retire après avoir tiré sur l'un des siens sous l'ordre des nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Il deviendra saint, recherchant toujours à racheter sa faute, meurtri par ce geste terrible, par sa trahison. Les gens viendront à lui pour être sauvés. Et là aussi, ce moine sait bien comment fonctionne le Démon, et il a une manière bien à lui de le combattre. On ne peut s'empêcher de penser à ce que Jésus disait à ses disciples : Alors les disciples s'approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier : Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon ? C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible. (Mt 17, 20-21)
Reportez-vous à Ex Quo Nono, Lettre du Pape Pie X sur la question du retour des Églises à l'unité catholique.


La Bible (série)


Cette toute jeune série née en 2014 vogue entre merveilles et déceptions. Explications : Tout l'Ancien Testament est sublime (malgré quelques libertés et l'éloignement du symbolisme religieux) ! Rares ont été les adaptations si bien réussies. Nous nous heurtons malheureusement à une grande déception en ce qui concerne le Nouveau Testament. En effet, ce dernier nous propose des images et des scènes splendides, suivies souvent de scènes bâclées. Celles de Jésus marchant sur les eaux et de la Pentecôte (nous déplorons l'absence de la Sainte Vierge Marie...) par exemple sont à couper le souffle, en opposition à d'autres beaucoup moins abouties ou clairement gnangnan. Nous ne retrouvons que peu de similitudes avec les protagonistes du Nouveau Testament, sauf pour Étienne et Paul qui est sans aucun doute le personnage le plus abouti et le plus fidèle aux écritures. La scène de la passion est terrible, et c'est ainsi qu'elle doit être. Nous déplorons un peu l'exagération du jeu de Jésus et un Pierre moins impulsif que l'était celui sur qui le Christ a fondé son Église, bien que l'acteur soit parfait pour le rôle. Un personnage pas assez « tranché » donc, ce qui est aussi le cas pour Judas. Une version cinéma a été montée, mais les scènes où Satan apparait ont été retirées suite à une polémique concernant la ressemblance de l'acteur avec Barack Obama (Le Diable est certainement passé par là pour effacer sa trace... encore). Une version cinéma peu intéressante donc selon nous. Visionner les épisodes ! Écouter la Bande originale !

 
Le narcisse noir


Ce film est intrigant parce qu'il montre d'une manière assez - il faut le dire - angoissante et efficace l'influence du Diable et comment celui-ci fait tomber les hommes. Nous entrons dans l'intimité de la vie de sœurs qui seront missionnées pour établir un nouveau couvent dans un palais servant autrefois de harem. Palais qui nous le découvrirons est démoniaque. Notre seul regret est que l'action du Malin dans le film n'est vue qu'à travers le comportement des sœurs, sans que l'histoire ne nomme clairement l'origine démoniaque de ces troubles. On la suppose seulement.

Synopsis :
Sur les contreforts de l’Himalaya, une congrégation de nonnes s’établit dans un ancien harem avec l’intention de transformer le lieu en dispensaire. Dean, un agent anglais, est chargé de les aider à construire l’école qui servira à éduquer les enfants de la région, mais il se heurte rapidement à la sœur Clodagh qui trouve ses manières incorrectes. Au sein de la communauté, la solitude pèse de plus en plus sur les cœurs, et les tensions s’exacerbent…


Dialogues des Carmélites


Tiré de l'œuvre de Georges Bernanos, ce film montre comment l'Église a été persécutée durant la Révolution française (encore une œuvre du Diable) et nous invite à pénétrer dans le couvent et dans la vie des Carmélites. "Dialogues des Carmélites" est troublant. Il est question du martyre, et on ne peut rester de marbre quand l'Amour de Dieu vous a pris. Écoutez aussi ce sermon !

Synopsis :
Durant la Révolution française, le clergé est persécuté. C'est la période de la Terreur. Dans un carmel à Compiègne, la vie des religieuses bascule.


Les trois messes basses (Lettres de mon moulin)


Lettres de mon moulin est un recueil de nouvelles d'Alphonse Daudet. Quatre de ces Lettres ont été adaptées par Marcel Pagnol en 1954, dont L'Élixir du révérend père Gaucher, Les Trois Messes basses (à conseiller à votre curé s'il lui arrive de "manger" la messe de temps en temps) et Le Curé de Cucugnan. Dans ces trois nouvelles, Alphonse Daudet dénonce avec humour les conséquences de péché.



Journal d'un curé de campagne


Journal d'un curé de campagne est une adaptation du roman du même nom écrit par Georges Bernanos. Le combat spirituel est un thème que Bernanos sait traiter avec subtilité dans "Journal d'un curé de campagne", Grand prix du roman de l'Académie française en 1936. Résumé : Un jeune prêtre vient d’être nommé curé d’Ambricourt, dans le nord de la France. Sa foi, sincère et profonde, son enthousiasme se heurtent rapidement à l’indifférence, à la lâcheté de ses paroissiens. Son désespoir, ses doutes, sa foi, ses tourments, c’est sur un cahier d’écolier qu’il va les confesser. Lire. Reportez-vous aussi à Sous le soleil de Satan de Georges Bernanos.



François et le chemin du soleil


Cette coproduction italienne, britannique et américaine de Franco Zeffirelli sortie en 1972 s'inspire de la vie et de l'œuvre de François d'Assise. Un très beau film, mais très romancé et donc peu fidèle à la vie de Saint François. Ce qui n'enlève rien à sa beauté et à la qualité des plans. Malgré de nombreux clichés, l'esthétisme, la bande son et l'humour vous feront passer un formidable moment.
Les modernistes ont dénaturé le message de Saint François d'Assise à qui Notre-Seigneur Jésus-Christ avait promis la place laissée vacante par Lucifer dans le Ciel. Un Saint, dévot à Saint Michel Archange, qui avait retrouvé l'innocence qu'avaient Adam et Eve avant le péché originel (c'est pour cette raison que Saint François pouvait parler et prêcher aux animaux) ; un Saint très important donc pour lequel nous devons entretenir une grande dévotion. Reportez-vous à Comment saint François commandait aux animaux et en était obéi, Auspicato concessum du Pape Léon XIII, sur le Tiers-Ordre de Saint François d'Assise et Litanies de Saint François d'Assise. Voir également ce film intitulé "Saint François d'Assise", romancé, exagéré dans le comportement que montre François avant sa conversion, mais ayant davantage de scènes fidèles à la vie du Saint. Plus réaliste encore, Les 11 Fioretti de Saint François d'Assise, qui ne manquent ni d'humour ni de cette joie qui habitait les frères franciscains.




Monsieur Vincent (Film sur la vie de Saint Vincent de Paul)




Don Bosco, Une vie pour les jeunes





La vie de Saint Charbel




Apparitions à Fatima




La Passion d'Anne Catherine Emmerich





Saint Jean de la Croix




La passion d'Augustine


Ce film montre remarquablement les conséquences du concile Vatican II, à savoir la Révolution dans l’Église, résultat d'une foi tiède du peuple de Dieu, résultat de la désobéissance à Dieu, résultat de l'absence de l'amour de la prière et de la liturgie, résultat de l'absence de la crainte de Dieu, résultat de l'absence de l'amour de Dieu, ici remplacé par l'amour déraisonnable de la musique. Cette révolution pernicieusement en marche avant le concile a préparé son accomplissement au détriment de la foi et des vocations religieuses, dans le but de glorifier le monde, dans la recherche des gloires humaines, à l'heure où celles et ceux qui ont fait vœu de fidélité à Dieu tournent le dos au Christ, à l'heure où la véritable Église catholique est éclipsée. La confusion s'empare de l’Église. Mieux vaut perdre sa réputation, mieux vaut perdre les murs que de perdre l'amour du Christ. Et que sert à l'homme de gagner le monde entier, s'il perd son âme ? Ou que donnera l'homme en échange de son âme ? (Matth. 17, 26)




La fille des marais (Sainte Maria Goretti)


Film dramatique italien réalisé par Augusto Genina à voir ici !









Reportez-vous à "L'Apôtre" de Cheyenne Carron et Lettre encyclique de Pie XII sur le cinéma, la radio et la télévision.