mardi 15 août 2017

L’ASSOMPTION DE MARIE


Extrait de "Esprit du R.P. AVRILLON pour passer saintement l'Avent, le Carême, l'Ascension, l'Assomption..." :






LE 15 AOÛT



PREMIER JOUR DE L’ASSOMPTION DE MARIE



Triomphe du divin amour dans l'assomption de la Sainte-Vierge




I. — Voici enfin l'heureux jour du triomphe le plus brillant et le plus parfait que Dieu ait jamais accordé à une créature mortelle. Voici un spectacle qui réjouit le ciel, le fait retentir de cantiques de joie, et va le faire briller d'une lumière nouvelle, dit le dévot saint Bernard, par les splendeurs d'une Vierge mère, qui va faire, après Dieu, l'honneur de cette céleste cité : spectacle, qui étonne la terre, console les justes et confond l'enfer.
Que rien ne soit capable de vous distraire, laissez là le monde, comme si vous n'en étiez pas : il faut de la solitude, du recueillement et de l'élévation pour profiter de ce mystère. Pendant que cette divine mère s'élève au ciel environnée de gloire, et que l'amour divin, dont son cœur a toujours brûlé, lui procure un si glorieux triomphe, élevez votre esprit et votre cœur, quittez la terre, suivez-la du moins par votre amour. Que l'assomption de Marie vous prépare à celle que Dieu destine à votre âme si elle est fidèle. L'assomption de notre esprit, de notre cœur et de toute notre âme dans le ciel, pour jouir de Dieu par une heureuse anticipation, se fait par le même moyen que celle du corps et de l'âme de Marie ; l'amour seul détache notre cœur de la terre, l'élève jusqu'au cœur de Dieu : il ne monte qu'à mesure que détaché de l'amour du monde, il s'unit à Dieu par un véritable amour. Pesez ici au poids du sanctuaire tous les sentiments et toutes les attaches du vôtre, et sacrifiez généreusement tout ce qui vous empêche de vous élever à Dieu.


II. — Un triomphe aussi éclatant que celui de Marie mérite bien que vous en tiriez des motifs de consolation, d'instruction, d'espérance et d'amour. En êtes-vous plus pénétré de respect et d'amour pour cette divine mère, plus détaché des choses de la terre et plus résolu à ne travailler dorénavant que par le ciel ? Marie monte au ciel par la propre agilité de son corps glorieux, accompagnée et soutenue de ce Dieu tout-puissant, qu'elle avait porté elle-même dans son chaste sein, escortée d'une infinité d'esprits célestes, qui se font une gloire d'environner cette Reine du ciel et de la terre, et qu'ils regardent comme leur souveraine. Le ciel est ouvert pour recevoir Marie triomphante ; tous les chœurs des anges, les patriarches, les prophètes, les justes vont au-devant d'elle pour lui faire une entrée plus magnifique. Quelle glorieuse entrée, combien surpasse-t-elle celle des plus grands monarques de la terre ! Tout le ciel retentit d'une harmonie délicieuse : il brille, dit un père (saint Bernard), par l'éclat de cette lumière nouvelle qui contribue à sa gloire, et il est inondé d'un nouveau torrent de volupté. L'auguste Trinité la reçoit avec des honneurs inconcevables ; le Père, comme sa fille ; le Fils, comme sa mère, et le Saint-Esprit, comme son épouse. Ils lui mettent sur la tète une couronne de gloire et la placent sur le trône qui lui était préparé.


ASPIRATIONS

Brisez mes chaînes, Ô Dieu d'amour, et donnez-moi la force de m'immoler chaque jour généreuse ment, afin de pouvoir jouir de cette sainte liberté qui me permette de m'élancer vers vous et votre divine mère. Incomparable mère de mon Dieu, vierge plus pure que les anges, je me réjouis de votre gloire, et je vous félicite des honneurs que vous recevez de toute la cour céleste. Votre corps et votre âme abandonnent aujourd'hui la terre ; mais nous vous conjurons de ne nous point abandonner. Regardez-moi, ô mon aimable souveraine, du trône que vous occupez dans le ciel, avec des yeux de miséricorde ; demandez pour moi les grâces nécessaires pour assurer mon salut, vous qui en êtes le canal et la dispensatrice.


PRATIQUE

Saluez avec un profond respect Marie triomphante, et priez-la de préparer votre place. Conduisez Marie s'élevant sur les ailes de l'amour divin, et priez-la de vous attirer sur ses traces.





Écoutez ce sermon pour le jour de l'Assomption.


Reportez-vous à Méditation sur l'AssomptionMéditation sur la dévotion envers Marie, Octave de l'Assomption : Préparation, Cinquième jour de l'Assomption de Marie, Sixième jour de l'Assomption de Marie, Discours sur l'Assomption de Marie, Jésus glorifié veut glorifier sa Mère, De la méditation de la mort, Cantique pour le Jour de l'Assomption, Méditation sur la Présentation de la Sainte Vierge au Temple, et Munificentissimus Deus, sur la définition du dogme de l'Assomption, du Pape Pie XII.