vendredi 3 juillet 2015

Comment le Diable trouble votre paix intérieure



La tentation de Jésus
La tentation de Jésus

Il est difficile de se rendre compte de l'action du Saint-Esprit dans notre vie ; il faut se remémorer ce que nous avons vécu de bon pour comprendre qu'il travaille dans le but de nous rendre la vie meilleure.


Vous pouvez le voir au quotidien ; par exemple, il vous est certainement souvent arrivé d'être bien inspiré en parlant à quelqu'un, de le réconforter et d'être attentif à ses problèmes, et vous vous étonnez ensuite d'avoir eu des paroles que vous n'auriez pas su prononcer en règle générale, des mots si bien inspirés que votre interlocuteur repart joyeux et réconforté, vous laissant une grande paix intérieure.

Malheureusement, le démon agit aussi en nous, mais pour contrer les inspirations de l'Esprit-Saint. Il se penche sur notre vie, nous observe, analyse nos points faibles, et cherche à nous faire tomber. Il sait comment troubler notre paix intérieure, nous attrister par ses machinations. Son plan et sa force sont de ne pas se montrer... En effet, comment combattre un ennemi dont on ne connaît pas l'existence ?


Prenons le cas de Jean-Luc qui lutte toujours contre les esprits impurs suite à des sorts qu'il a reçus :

La vie de Jean-Luc était belle, tout lui réussissait, il était insouciant et heureux, mais un jour, il réalise que les choses sont différentes, plus rien ne se déroule sans heurts ou complications... Ses amis sont moins présents, plus distants et moins sympathiques ; il doit se battre pour tout et n'importe quoi, subit des difficultés inattendues dans son travail, difficultés qui semblent se resserrer autour de lui uniquement ; il rencontre des personnes qui l'agacent ou l'empêchent d'avancer, etc.

Tout cela est l'œuvre du diable qui cherche à troubler sa paix intérieure de manière à ce qu'il s'éloigne des voies de notre Seigneur Jésus-Christ, en le poussant à prendre des chemins radicaux, à faire des choix extrêmes ou à accomplir des actes irréversibles.


Voici son témoignage :

« Bien qu'étant baptisé et confirmé, j'avais pris mes distances avec l'Église ; je rentrais volontiers dans une église, mais je n'assistais pas aux messes et ne m'étais plus confessé depuis 25 ans.
Le démon avait donc le champ libre pour venir me troubler ; c'est ce qu'il a fait en mettant sur ma route des personnes qui n'étaient peut-être pas foncièrement mauvaises, mais dont les traits de caractère étaient tellement exacerbés par la manipulation du diable qu'après chaque rencontre avec elles, j'éprouvais une profonde colère, un feu intérieur, celui qui consume, une véritable fureur alimentée par leur bêtise ou leur méchanceté. J'étais quadrillé par mes bourreaux dans ma vie professionnelle et personnelle. Ce harcèlement s'est accentué au point que j'en suis venu à me couper du monde.
Cependant, la colère était toujours présente en moi.
Et un jour, j'ai compris que le problème était plus sérieux qu'il n'y paraissait, et je me suis posé des questions : Quand ces symptômes ont-ils commencé ? Quand se sont-ils aggravés ? J'ai compris que ces phénomènes étaient reliés à une seule et même personne, et se sont accentués lorsque j'étais en contact avec ladite personne, un membre de ma famille. Je me suis souvenu de problèmes étranges, d'événements irrationnels ou de maladies qui m'ont touché à des moments précis de ma vie, juste après avoir passé du temps avec elle. En fait, cette personne (je l'ai appris plus tard) a pratiqué des rituels sataniques pour que tout ce que j'entreprenne, mes relations, mon travail, ma personne... soient voués à l'échec et au néant. Je me suis alors rapproché de l'Église catholique. (Reportez-vous à Soutane et messe en latin - Témoignages)
J'ai compris en parlant avec un prêtre, en assistant tous les jours à la messe, en lisant les écritures et en me confessant régulièrement que toutes les personnes que j'ai rencontrées, même si elles m'ont fait du mal, ne l'ont fait que poussées par le diable à cause des sorts dont j'ai été la cible (même si je suis conscient que leur volonté est engagée dans la réponse qu'elles ont donnée à ces diaboliques inspirations).
Avec l'aide de la Sainte Vierge Marie et de Jésus, j'ai su leur pardonner ainsi qu'au responsable des maléfices reçus. Par contre, regagner la paix du cœur et la garder est un dur combat spirituel, un combat de chaque jour, car le diable ne lâche pas sa proie si facilement.
Heureusement, il existe des moyens pour s'en sortir : la prière du chapelet, la messe journalière, ainsi que la litanie de l'humilité, entre autres. Pour mon cas, le prêtre que j'ai rencontré a pris le sujet très au sérieux, et il a fait pour moi, le premier jour de notre rencontre, une prière de délivrance.
Rapprochez-vous de l'Église Catholique, allez parler à un prêtre ou prenez un rendez-vous, il vous recevra et vous parlera en toute confidentialité. Pour ma part, je prie pour tenir bon dans l'épreuve que je vis. »  (Reportez-vous à Le Démon et la folie)

Jean-Luc, 42 ans.



Des affections déréglées, Extrait de l'Imitation de Jésus-Christ :

1. Dès que l’homme commence à désirer quelque chose désordonnément, aussitôt il devient inquiet en lui-même. — Le superbe et l’avare n’ont jamais de repos, mais le pauvre et l’humble d’esprit vivent dans l’abondance de la paix. — L’homme qui n’est pas encore parfaitement mort à lui-même est bien vite tenté, et il succombe dans les plus petites choses. — Celui dont l’esprit est encore infirme, appesanti par la chair et incliné vers les choses sensibles, a grand-peine à se détacher entièrement des désirs terrestres. — C’est pourquoi, lorsqu’il se refuse à les satisfaire, souvent il éprouve de la tristesse, et il est disposé à l’impatience quand on lui résiste.
2. Que, s’il a obtenu ce qu’il convoitait, aussitôt le remords de la conscience pèse sur lui, parce qu’il a suivi sa passion, qui ne sert de rien pour la paix qu’il cherchait. — C’est en résistant aux passions, et non en leur cédant, qu’on trouve la véritable paix du cœur. — Point de paix donc dans le cœur de l’homme charnel, de l’homme livré aux choses extérieures : la paix est le partage de l’homme fervent et spirituel.





Lire : "Traité du Saint-Esprit"
de Mgr Gaume, "Traité de la paix intérieure" du R.P. de Lombez, "Traité de l'Enfer" de Sainte Françoise Romaine et "Abrégé de démonologie" de Jean Vaquié.




Reportez-vous à De la paix du cœur, par le R.-P. Jean-Joseph SurinLa confiance rend à Dieu l'honneur dont il est le plus jaloux, et obtient tout de Lui, Méditation sur la paix du cœur, Ce qu'est l'oraison mentale, par le R.P. D. Laurent Scupoli, Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (1/4), Les murs ont des oreilles ou les démons espions, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Discernement des esprits, Le roi de la Cité du Mal, Les princes de la Cité du Mal, La communication de Satan avec l'homme, Votre mémoire est une boîte à tentations dans laquelle le démon pioche, Traité de l'Enfer de Sainte Françoise Romaine, Les pièges du Diable, Le Diable existe-t-il ?, Degrés des vertus qu'on se propose d'acquérir, Les embûches du Démon, Guérison : Beauté du sacrement de réconciliation (ou confession), Satan est présent dans votre vie !, Symptômes de possession ou infestation démoniaques, Les répliques du Démon, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Deux principes fondamentaux touchant la conformité à la volonté de Dieu et J'ai été consacrée à Satan - Témoignage.