mardi 3 novembre 2015

Les indulgences pour les fidèles défunts



Le Jour des Morts (1859) de William Adolphe Bouguereau


“Que tous fassent grand cas des indulgences”
(l’Église dans le Code de droit canon)


“Pour devenir un saint, il suffit de gagner le plus d’indulgences possibles”
(Saint Alphonse de Liguori, docteur de l’Église)



L’Église nous invite à faire grand cas des indulgences qu’elle attache à certaines prières ou bonnes œuvres et par lesquelles nous est remise la peine due au péché. Il est de foi, en effet, qu’une fois le péché pardonné, il peut rester à satisfaire à la justice divine par quelque peine temporelle, et que, possédant le trésor des mérites infinis de Jésus-Christ et des mérites surabondants de la Sainte Vierge, l’Église a le pouvoir de nous les appliquer à nous-mêmes en cette vie ou bien, par manière de suffrage, aux âmes des défunts qui souffrent au Purgatoire
.


Rappels des conditions habituelles pour l’Indulgence Plénière :
- Accomplir l’œuvre prescrite, avec l’intention (du mois habituelle et générale) de gagner l’indulgence.
- Confession (même dans la semaine précédant ou suivant l’œuvre prescrite) et communion (la veille ou la semaine suivant l’œuvre prescrite).
- Si la visite d’une église est demandée, on peut la faire à partir de la veille depuis midi.
- Faire une prière vocale quelconque selon les intentions du Souverain Pontife, c’est-à-dire de la Sainte Église qui sont les suivantes : exaltation de la Foi, extirpation des hérésies, conversion des pécheurs, paix entre les princes chrétiens.
- Être en état de grâce.


I – Indulgences que l’on peut faire durant toute l’année :


  • Réquiem Æternam dona eis, Domine, Et lux perpétua luceat eis. Fidélium animae per misericordiam Dei requiéscant in pace. Amen. : 300 jours chaque fois.
  • Pie Jesu Domine, dona eis requiem sempiternam : 300 jours chaque fois.
  • Matines et Laudes de l’Office des Morts : 7 ans, Plénière si 30 jours consécutifs. Aux conditions habituelles.
  • Un nocturne et Laudes de l’Office des Morts : 5 ans.
  • Vêpres de l’Office des Morts : 5 ans.
  • De profundis : 3 ans [5 pendant Novembre].
  • PaterAveRequiem : 3 ans.
  • Miserere : 3 ans.
  • Dies Iræ : 3 ans.
  • Visite d’un cimetière associée à n’importe quelle prière même mentale pour les défunts : 7 ans.
  • Récitation de n’importe quelle prière ou exercice de piété pour les défunts avec l’intention de continuer pendant 7 ou 9 jours : 3 ans, 1fois/jour. Plénière aux conditions habituelles si récitée durant les 7 ou 9 jours consécutifs.

II Indulgences propres à tout le mois de novembre :

  • N’importe quelle prière ou exercice de piété pour les défunts : 3 ans 1 fois par jour ; plénière si tous les jours du mois (aux conditions habituelles).

III – Indulgences exceptionnelles pour les premiers jours de novembres :

  • Durant l’Octave de la Commémoration des fidèles défunts (du 2 au 9 Novembre), indulgence plénière pour la visite d’un cimetière en récitant une oraison quelconque même mentale pour les défunts : une fois par jour, aux conditions habituelles.
  • Le 2 novembre et le dimanche qui suit (donc dans l’Octave) : indulgence plénière pour la visite d’une église ou oratoire public en récitant 6 Pater-Ave-Gloria. On peut gagner l’indulgence plénière autant de fois qu’on le fait (toties quoties)*.


    * Il suffit de sortir de l’église et d’y entrer à nouveau pour qu’il s’agisse d’une nouvelle visite d’église.

IV – Ceux qui ont fait l’Acte héroïque de charité en faveur des âmes du Purgatoire peuvent gagner une indulgence plénière aux conditions habituelles :

  • toute l’année à chaque communion dans une église ou oratoire public,
  • tous les lundis pour l’assistance à une Messe en faveur des âmes du Purgatoire (si c’est impossible, le dimanche qui suit).

Pour les prêtres ayant fait l’acte héroïque de charité : autel privilégié.



Source.



* L’indulgence est la remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés, déjà effacés quant à la faute, que le fidèle, bien disposé et à certaines conditions déterminées, reçoit par l’intermédiaire de l’Église qui, en tant que ministre de la rédemption, distribue et applique avec autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints.





Lire
"Le mois de Novembre consacré au souvenir des âmes du Purgatoire" (Lire) et "Le Cimetière au XIXe siècle" de Mgr Gaume (Lire).



Reportez-vous à Chapelet des actes de Foi, d'Espérance et de Charité, en faveur des Âmes du PurgatoireUne âme du Purgatoire rappelée à l'expiation sur la Terre, Le Purgatoire des paroles inconvenantes, La conversion renvoyée au soir de la vie conduit l'âme à la cruelle faim du Purgatoire, Dieu exauce les prières des communautés ferventes en faveur des défunts, Ne pas soulager les défunts par les aumônes, c'est se priver soi-même de grands avantages spirituels, Excellence des suffrages en faveur des morts, La Charité bien comprise nous fait un devoir très-pressant de subvenir aux nécessités des âmes du Purgatoire, Premier moyen propre à soulager les âmes du Purgatoire : Le Saint Sacrifice de la Messe, Deuxième moyen propre à secourir les âmes du Purgatoire : Prières, jeûnes, aumônes..., Pour que le nom de Dieu soit sanctifié, pour que son règne arrive, et pour que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel, secourons les âmes du Purgatoire, Travailler à la conversion des âmes et à leur soulagement dans les flammes du Purgatoire, en l'honneur des saints Anges, Méditation sur les défauts qui rendent infructueuse notre piété envers les morts, Méditation sur la piété envers les morts, toute chrétienne et cependant inutile, Exercice sur les quatorze stations du chemin de la Croix pour les âmes du Purgatoire, Chapelet pour le repos des âmes du Purgatoire, Litanies pour les Fidèles Trépassés, Défendre le Cimetière, Bénédiction du Cimetière, Puissance des démons sur les morts, Nos devoirs à l'égard du Cimetière, Sentiments et prières à l'occasion de la mort d'une personne qui nous était spécialement chère, Méditation sur la peine qu'on endure dans le purgatoire, Méditation sur la pensée de la mort, Méditation sur la disposition habituelle où les Chrétiens doivent être à l'égard de leur mort, Litanies de la bonne mort, Méditation sur le désir de la mort, Enseignement de l’Église sur le Purgatoire, Méditation pour le jour des morts, Les œuvres de miséricorde, Litanie pour les âmes du Purgatoire, Les âmes du Purgatoire ont besoin de nos prières, La pensée du Purgatoire doit nous inspirer plus de consolation que d'appréhension, Méditation sur la durée des souffrances du purgatoire et l'oubli des vivants à l'égard des morts, Nous devons secourir tous les morts, même ceux que nous croyons déjà au Ciel, Motifs qui doivent nous engager à secourir les âmes du Purgatoire, Languentibus in Purgatorio, prose à la Sainte Vierge Marie pour les défunts, Secours de Saint Michel à l'heure de la mort, Les différents moyens de soulager les morts, Les indulgences, troisième moyen propre à secourir les âmes du Purgatoire, Cession de nos bonnes œuvres en faveur des âmes du Purgatoire, Être en état de grâce pour que nos prières soient utiles aux âmes du Purgatoire, La pensée du purgatoire porte notre cœur à la pratique des vertus chrétiennes, Le Purgatoire, motif de patience dans les maladies, Pour éviter le purgatoire endurons nos afflictions en esprit de pénitence, Méditation pour le Samedi Saint, Quelles sont les âmes qui vont en purgatoire, Dévotion en faveur des âmes du Purgatoire, Offrir sa journée pour les âmes du Purgatoire et Le deuil et les tentatives du Démon.