dimanche 15 mai 2016

Méditation pour le Jour de la Pentecôte






Extrait de "Esprit du R.P. AVRILLON pour passer saintement l'Avent et le Carême" :



LE JOUR DE LA PENTECÔTE


Jour de bonté


PRATIQUE

Soyez dans ce grand jour tout ardent de désirs, de zèle et d'amour, et tout occupé des bontés infinies du Saint-Esprit ; sentez le besoin extrême que vous en avez pour le pardon de vos péchés et pour obtenir de nouvelles grâces, et implorez-le avec un cœur contrit et humilié. Cet Esprit saint souffle où il veut, quand il veut, autant qu'il veut, et sur qui il veut. Priez toujours pour n'être pas surpris et pour avoir part à ses communications, à ses grâces et à ses bontés.


MÉDITATION

1er point. Jésus-Christ a dit dans l'Évangile que son père céleste donnerait son esprit de bonté à ceux qui le lui demanderaient. Pour le mériter, soyez tout abîmé dans votre néant et dans la considération des bontés de cet Esprit adorable, qui prend plaisir à se communiquer avec abondance aux âmes détachées du monde qui se rendent dignes de participer à ses divins écoulements.
L'Église, pénétrée de ses bontés infinies, l'appelle tantôt la lumière des cœurs qui leur l'ait connaître ce qu'ils doivent aimer, tantôt un précieux trésor pour enrichir notre pauvreté, tantôt une rosée de bénédictions pour amollir la dureté de nos âmes, tantôt un divin consolateur qui essuie nos larmes, tantôt une douce onction qui leur fait sentir le plaisir qu'il y a d'être à Dieu, tantôt un feu sacré qui nous échauffe et nous embrase de ses divines ardeurs, tantôt un souffle divin qui produit la grâce dans nos âmes, et tantôt un lien d'amour qui unit les cœurs les plus désunis. Mettez tout en usage pour mériter les tendres effusions de cet Esprit de bonté.

2e point. J'entre en esprit dans le cénacle, j'entends le bruit d'une tempête, je sens un vent violent qui ébranle toute la maison, et je comprends que quand le Saint-Esprit veut prendre possession d'une âme il renverse auparavant tout ce qui s'oppose à son entrée et à ses divines opérations : ce souffle est le symbole des grâces qu'il répand dans nos âmes. Je vois des langues ; ces langues sont de feu : elles sont brillantes, elles sont élevées, elles sont dispersées ; ces langues me disent que cet Esprit de bonté veut bien s'abaisser à m'apprendre à parler le langage des saints ; cette clarté, qu'il veut éclairer mon âme de ses lumières ; ce feu, qu'il veut embraser mon cœur des ardeurs de sa charité ; cette élévation, qu'il veut me détacher de la terre et m'élever jusqu'à lui. Ce feu divin change les apôtres en d'autres hommes ; ils vont parler toutes les langues du monde, ils vont marcher en héros, ils vont souffrir, combattre, convertir et triompher par l'effusion de leur sang ; et cet esprit de grâce, de force et de bonté opérera tout en eux.
Si vous avez reçu l'Esprit de bonté, toutes vos pensées ne respireront que le bien, tous vos désirs ne se porteront qu'au bien, toutes vos paroles ne tendront qu'au bien, et vous ne travaillerez que pour le bien.


SENTIMENTS

Source inépuisable de douceurs célestes et divines, Esprit de bonté, venez à moi, donnez-vous à moi, opérez en moi une bonté universelle qui soit un précieux écoulement et une parfaite image de la vôtre. Mes infidélités sans nombre me rendent indigne de vos bontés ; mais faites-moi la grâce de m'admettre aujourd'hui dans la compagnie des saints que vous honorez de votre visite. Dieu de bonté, descendez jusqu'à mon néant ; lumière éternelle, éclairez-moi ; feu céleste, purifiez mon cœur et rendez-moi tout brûlant de votre divin amour ; force divine, soutenez ma faiblesse ; plénitude adorable de grâces et de bonté, enrichissez-moi de vos trésors ; éloquence au-dessus de toute éloquence, faites-moi parler le langage du ciel, et apprenez-moi à combattre, à souffrir, à vaincre et à mourir pour votre amour.


FRUIT DU SAINT-ESPRIT

La patience

La patience est une vertu héroïque et chrétienne qui fait supporter les travaux les plus pénibles et les plus longs sans se plaindre et sans se décourager ; on se soutient au milieu des afflictions et des persécutions les plus cruelles, sans chercher d'autres secours et d'autres consolations qu'en Dieu seul. Que l'amertume de ce fruit précieux ne vous dégoûte point ; vous y trouverez une véritable douceur qui tempérera vos peines et vous procurera des douceurs éternelles : demandez-le au Saint-Esprit.






Reportez-vous à Instruction sur la Fête de la Pentecôte, Méditation sur la Fête de la Pentecôte : ils furent tous remplis du Saint-EspritMéditation pour le Dimanche de la Pentecôte : Le Saint-Esprit que mon Père enverra en mon nom, vous enseigneraVeille de la Pentecôte : Je prierai mon Père, et il vous donnera, pour demeurer éternellement avec vous, un autre consolateur, qui est l'Esprit de vérité que le monde ne peut recevoirPreuves directes de la divinité du Saint-Esprit : noms, attributs et œuvres, Le Saint-Esprit dans l'Ancien Testament, promis et figuré, Troisième création du Saint-Esprit : l’Église, Jésus, Sagesse glorieuse et triomphante, Méditation de l'Avent : La vertu de patience, Méditation pour le Samedi après la Pentecôte, Méditation pour le Vendredi après la Pentecôte, Méditation pour le Mercredi après la Pentecôte, Méditation pour le Mardi après la Pentecôte, Méditation pour le Lundi de Pentecôte, Accueillir le Saint Esprit de Dieu, Méditation pour la veille de la Pentecôte, Méditation pour le Jeudi d'après l'Ascension, Méditation pour le Jeudi après la Pentecôte, Méditation pour le Mercredi d'après l'Ascension, Méditation pour le Lundi d'après l'Ascension, Méditation pour le Dimanche d'après l'Ascension, L'institution du Carême et la manière dont les premiers chrétiens le passaient, Méditation pour le Mercredi Saint, Litanie du Saint-Esprit, Dévotion au Sacré-cœur de Jésus : Don de l'Esprit et Vie intérieure, Quelques passages prophétiques et références sur l'Esprit-Saint dans la Bible et Notre-Dame du Bon conseil.