vendredi 27 février 2015

Kit de survie des victimes du Diable


Vous vous sentez mal (physiquement, moralement), votre vie a basculé (problèmes dans le travail, dans votre vie de couple, financiers, de santé...). Dans votre vie, plus rien ne se déroule de façon rationnelle, et vous constatez que des phénomènes étranges se produisent sans réussir à en définir la cause. Vous pensez être persécuté. Il est possible que vous soyez la proie d'œuvres démoniaques.



Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer (1e épître de Saint-Pierre).


Saint Michel Archange
Saint Michel Archange
Les conseils que nous vous donnons ne seront valables que lorsque vous vous serez tournés vers Notre Père du Ciel, Jésus-Christ, la Sainte Vierge Marie, les Anges et tous les Saints, et aurez entrepris une entière conversion à la foi catholique. Les informations publiées dans ce blog sont issues de l'expérience et de témoignages de prêtres et de personnes ayant subi des troubles démoniaques. Nous nous appuyons sur l'Église catholique, les Écritures saintes et ouvrages qui traitent des cas de possession, infestation et vexation diaboliques. Les démons peuvent en effet infester, malmener, obséder et posséder l'homme.
Nous vous invitons fortement à vous entretenir avec un prêtre-exorciste ou un prêtre de votre paroisse. Si vous avez l'appréhension de parler à un prêtre, il est fort probable que cette crainte soit inspirée par le Démon qui fera tout pour perdre votre âme et se dissimuler, car une fois découvert, il sait que la partie est perdue pour lui.


Définitions :


Possession : Un ou plusieurs démons sont entrés dans le corps d'une personne, prennent donc "possession" d'elle et peuvent la contrôler et l'influencer dans le mal (en pensée, en parole, par action et par omission).

Vexation : Il s'agit de tourments qui ne vont pas jusqu'à la possession. 

Obsession : Pensées obsédantes, absurdes, blasphématoires dont il est impossible de se défaire.

Infestation : L'infestation peut toucher les lieux, les maisons, les objets ou les animaux.

(Lire "Pour se défendre du Malin" et "Peut-on se libérer des esprits impurs ?" par Mgr Tournyol du Clos)


Voici ce que nous vous préconisons :


- Invoquer le Saint Nom de Jésus-Christ (Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur, Aie pitié de moi pauvre pécheur) et de la Sainte Vierge Marie (Lire "Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge" de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort). Reportez-vous à Litanie du Saint Nom de Jésus.

- Le signe de la Croix (Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit). Le Malin craint la croix ; C'est par elle qu'il a été vaincu par le Christ. Ne vous levez pas, ne vous couchez pas sans faire le signe de croix. Reportez-vous à Catéchisme, Leçon XIII : Des autres prières.
Vous faites le signe de la croix ? Faites-le bien. Pas de geste estropié, hâté, qui n'ait aucun sens. Non ! Un signe de croix, un vrai, lent, large, du front à la poitrine, d'une épaule à l'autre. Sentez-vous comme ce geste vous enveloppe ? Recueillez-vous. Rassemblez dans ce signe toutes vos pensées et tout votre cœur. Vous sentirez combien il vous prend tout entier, corps et âme ; combien il vous saisit, vous sacre, vous sanctifie. (Romano Guardini, prêtre et liturgiste allemand d'origine italienne).

- La Parole de Dieu,

- La prière quotidienne (priez comme vous respirez), du matin et du soir (se procurer impérativement le Livre de prières, de cantiques et d'exercices spirituels ou Livre bleu). Supplication : on prie à genoux ; Proclamer sa foi et louer Dieu : on prie debout ; Oraison/Méditation et contemplation : en position assise. La prière passe par le corps : mains jointes, yeux fermées...

- Le Jeûne (un VRAI Jeûne) : (Cf. Tobie XII, 8 ; II Rois XII, 16 ; Judith VIII, 6 ; Joël II, 12 ; Esther XIV, 2 ; II Machabées XIII, 12 ; Matthieu VI, 16-18 et XIV, 15 : Actes XIII, 2-3 ; II Cor. VI, 5 et XI, 27, Méditation sur la Loi du jeûne, et Jeûner aux jours commandés)
> Faire intervenir la vertu de Prudence !

Cette sorte de démons ne sort que par la prière et par le jeûne (Mt 17, 21).
 

(La dernière traduction liturgique a fait sauter le jeûne... le Diable peut dormir sur ses deux oreilles...)

Lire L'institution du Carême et la manière dont les premiers chrétiens le passaient.



Nous vous recommandons de vous procurer la Sainte Bible selon la Vulgate (Bible officielle de l’Église catholique), traduite en français par l'abbé J.B. Glaire. (Voir ici), la Bible Fillion selon la Vulgate, Crampon ou Lethielleux.



Reportez-vous à
Spiritus Paraclitus du Pape Benoît XV.



- N'auriez-vous pas un petit morceau de pain à me donner ? dit doucement le prêtre. Je n'ai rien mangé depuis trois jours.

Tout ému, le brave homme appela sa femme et fit servir au pauvre curé une solide collation, à laquelle il ajouta un verre de vin rouge.
- Mais qu'est-ce que vous avez fait ? demanda-t-il, tandis que l'abbé Vianney, après quelques mots de remerciement, commençait à manger.
- Ce genre de démon ne peut être chassé que par la prière et par le jeûne, répondit le prêtre, en émiettant un morceau de pain.
- Je ne comprends pas. Qu'est-ce que vous voulez dire ?
- Je parle de lui, du grappin. Notre-Seigneur a dit, dans l’Évangile, qu'on ne peut vaincre le démon que par la prière et le jeûne. J'ai voulu le chasser, mais il se moque de moi et les choses en sont là maintenant : j'en suis réduit à mendier un morceau de pain auprès de mes bons paroissiens.
- Vous exagérez réellement, Monsieur le Curé.
- Le diable aussi exagère, répondit le prêtre d'une voix sourde.

("Le Vainqueur du Grappin, Le Saint Curé d'Ars" du Père Hunermann) 

  
- Dévotion à Marie (Pensez à réaliser un oratoire à la Sainte Vierge Marie),

- Faire oraison (très important), et la contemplation,

- Lisez les Pères (Saint Jérôme, Saint Ambroise, Saint Grégoire le Grand, Saint Augustin, Saint Jean Chrysostome, Saint Basile, Saint Athanase, etc. - Infaillibilité quand tous les Pères tombent d'accord sur un même sujet), Docteurs (Saint Thomas d'Aquin, Saint Alphonse de Liguori, Saint François de Sales, Saint Bernard, Saint Jean de la Croix... seuls ceux qui ont le pouvoir de prêcher peuvent devenir Pères ou Docteurs de l’Église catholique) et le Magistère de l’Église (enseignement des Papes jusqu'à Pie XII inclus), et votre catéchisme (Catéchisme de Saint Pie X par exemple, Catéchisme du Concile de Trente, ou le Catéchisme historique mis en ligne sur ce blog, et voir la liste d'ouvrages à la fin de ce billet). Faites des lectures spirituelles (Reportez-vous à Avis pour la lecture spirituelle). Gardez l'esprit de l’Église catholique en vous ancrant dans ses fondations.

- Crucifix (avec la médaille de Saint Benoît),

- Croix bénie autour du cou,

- Encens béni (l'encens non béni ne vous servira à rien) à brûler dans la maison en cas d'infestation démoniaque (utiliser les encens recommandés par l’Église - pontifical en granulés, par exemple -, et pendant la prière), eau bénite (L'eau bénite, mélange d'eau et de sel béni, est un sacramental. En vertu des prières de l’Église, l'eau bénite aide les fidèles à écarter les attaques du démon, à se purifier des fautes vénielles dont ils ont déjà quelque regret et à se libérer des peines temporelles dues à leurs péchés. Ils entendent ainsi la sainte messe dans de meilleures dispositions - "Livre de prières et d'exercices" de l’œuvre de Coopération paroissiale du Christ Roi), sel et huile d'olive exorcisés qui vous permettront aussi d'éliminer (mais cela prend du temps) les maléfices ingurgités. Mais c'est surtout par la perfection chrétienne, le jeûne, la mortification et la pénitence que vous régurgiterez les maléfices. Vous pouvez mettre de l'huile exorcisée dans vos salades ou autre plat une fois servi ; certains mettent également quelques gouttes d'huile exorcisée dans leur tisane. Et quand vous cuisinez, priez pour que le Seigneur bénisse le plat que vous faites de vos mains, salez avec du sel exorcisé en faisant le signe de croix (au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit) à chaque fois et avec foi. L'eau bénite n'est pas à prendre comme une boisson, mais en boire en cas d'attaques physiques du démon vous soulagera beaucoup. Demandez à un prêtre de bien vouloir bénir votre encens, l'huile ou l'eau que vous aurez apportées (eau minérale en bouteille ou du robinet). NB : Ne prenez pas l'eau du bénitier de l'église !
Quand nous n'avons plus accès aux sacrements et aux sacramentaux, Notre Seigneur Jésus-Christ envoie directement les grâces dont chacun a besoin pour se sanctifier et persévérer. (Reportez-vous à Consolations pour les fidèles en temps de persécutions, de schismes et d'hérésies)

- Images saintes bénies (en mettre au moins une dans chaque pièce de la maison), médailles bénies, crucifix béni dans la maison...

Des scènes de ce genre, moins violentes cependant, se produisaient chaque fois qu'on mettait les possédés en contact avec un crucifix, un chapelet ou quelqu'autre objet bénit. Toujours la même terreur, la même épouvante, les mêmes invectives, la même frénésie. Tout ceci prouve la puissance étonnante, l'efficacité merveilleuse des sacramentaux, qui sont pour le chrétien animé de la foi une arme excellente contre les tentations et les attaques de l'ennemi de notre salut. ("LE DIABLE, SES PAROLES, SON ACTION DANS LES POSSÉDÉS D'ILLFURT (Alsace), d'après des documents historiques")

- Dévotion aux saints (les démons ont toujours un ou plusieurs saints et saintes en horreur, nos frères et sœurs du ciel vous seront de précieux alliés ; à vous d'être à l'écoute de leurs inspirations et d'aller à leur rencontre, ils se feront connaître de vous). Il y a des saints plus efficaces que d'autres, car même au Ciel, il n'y a pas d'égalité. Chaque saint a une spécialité. Ne priez donc pas n'importe quel saint pour n'importe quel besoin. Informez-vous bien avant d'entreprendre une neuvaine ou toute autre prière.

Bientôt, il n'y eût plus d'espoir dans l'état du vénéré malade, et il devint évident que le climat de Paray, qu'on avait cru lui devoir être favorable, lui était au contraire nuisible. On parle alors de conduire le Père à Lyon, ou même à Vienne en Dauphiné ; là il respirerait l'air natal. On prend toutes les mesures voulues ; le voyage est décidé. Un des frères du Père de la Colombière arrive, pour l'emmener le lendemain, 29 janvier 1682. Mais tout devait se faire en secret. Mlle Catherine Mayneaud de Bisefrand, une de ses pénitentes, apprend cette nouvelle et, tous ensemble la défendent de la communiquer. Elle sollicite la permission d'avertir pourtant la Sœur Alacoque, ce qu'ayant obtenu, elle se hâte de faire. À cette annonce, Sœur Marguerite-Marie demande à son amie de dire au Père de la Colombière de ne point partir, si cela se pouvait sans contrevenir en rien à l'ordre de ses supérieurs. Le message est transmis avec le même empressement. Mais, le Père désire être plus précisément informé des motifs qui font ainsi parler la vénérable Sœur et, en quelques mots de sa main, il la prie de s'expliquer elle-même davantage par écrit. Ce qu'elle fait aussitôt. Sa réponse, immédiatement remise au malade, l'arrêta tout court dans ses projets. Le billet en question portait ces mots, que voici sans y rien changer, au témoignage des Contemporaines : « Il m'a dit qu'il veut le sacrifice de votre vie ici. » Le Père de la Colombière resta donc à Paray, pour obéir à l'ordre céleste, que lui transmettait la Sainte et il y mourut le dimanche 15 février 1682, à sept heures du soir. Le lendemain à cinq heures, Mlle de Bisefrand revenait au monastère annoncer la mort du saint jésuite à la Sœur Alacoque, qui lui dit d'un ton fort triste : « Priez, et faites prier partout pour lui. » Mais sur les dix heures du matin, elle écrivit à la même : « Cessez de vous affliger, invoquez-le, ne craignez rien ; il est plus puissant pour vous secourir que jamais ». (« VIE DE SAINTE MARGUERITE-MARIE ALACOQUE » DE L'ORDRE DE LA VISITATION SAINTE-MARIE)

- Médaille miraculeuse de la rue du bac à Paris. Lorsque le démon cause des difficultés respiratoires par exemple lors de la prière, appuyez avec foi la médaille au niveau de la gorge, les maux s'estomperont.

Attention : Votre première arme, c'est votre foi ! Tout ceci sera vain si vous n'avez pas la foi ! Dire "Je crois", c'est facile. Le Diable aussi croit que Dieu existe. Il connaît même les Saintes Écritures sur le bout des doigts. Si vous avez une approche magique des choses de Dieu, vous vous perdrez gravement.


Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Les démons le croient aussi et ils tremblent. (Jc 2, 19)




À faire impérativement :


- Faire bénir sa maison par un prêtre, et même faire exorciser le lieu par un prêtre-exorciste.
- Sanctifier votre Maison (votre lieu de vie et votre âme). Faites de votre foyer une petite église.
- Vous débarrasser de tous les objets susceptibles d'être maléficiés (vous aurez à mener une véritable enquête) ou offerts par des personnes douteuses, tordues.
- S'éloigner des mauvaises personnes.
Quiconque va trop loin et ne se tient pas à l'enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. Mais celui qui se tient à cet enseignement, celui-là reste attaché au Père et au Fils. Si quelqu'un vient chez vous sans apporter cet enseignement, ne le recevez pas dans votre maison et ne lui adressez pas votre salutation, car celui qui le salue participe à ses œuvres mauvaises (2e épître de Saint Jean, 9-11).
- Vous débarrasser de tous les objets et images de superstition, représentatifs d'un autre culte ou qui représentent des idoles, des monstres ou qui ont des formes démoniaques (Voir Phénomènes possibles en cas de possession démoniaque et signes de délivrance).
- Se convertir entièrement, ce qui signifie : se faire baptiser si vous ne l'êtes pas, faire sa première communion, puis la confirmation, aller à la messe au mieux régulièrement, au moins tous les dimanches, se confesser régulièrement, communier, réserver à Jésus un temps d'adoration dans la semaine. Se marier également à l’Église si vous n'êtes marié que civilement, présentez votre union à Dieu, Il la bénira. Tout cela implique de suivre le catéchisme de l’Église catholique romaine. Prenez le temps d'étudier un peu chaque jour la doctrine de l’Église catholique, à partir d'un bon enseignement, de lectures spirituelles, etc. Et prenez connaissance de vos devoirs en tant que catholique. Reportez-vous aux différentes méditations mises en ligne sur notre blog. Commencez avec Méditation sur l'emploi du Temps.
- Renoncer au péché, corriger ses imperfections, car le démon s'accroche au moindre défaut (attention, le démon vous flattera pour vous enorgueillir, car l'orgueil est le péché du Diable, celui qui amène à tous les autres péchés). Gardez à l'esprit que rien n'est impossible à Dieu et qu'il nous a montré le chemin de la sainteté à travers son fils Jésus-Christ. Ne vous découragez surtout pas ! Le Diable fera tout pour...
- Réciter chaque jour le chapelet à Marie (le Rosaire quand vous pouvez, vous constaterez les fruits) à genoux (même si vous êtes fatigué - dans la mesure du raisonnable - le démon en sera que plus affaibli), en marchant ou en accomplissant votre devoir d'état si possible (Reportez-vous à Méditation sur la piété extérieure d'un homme du monde). En tant que dévotion d’Église, la prière du chapelet (à Marie) est à privilégier avant toute autre dévotion. Apprenez à aimer prier. Ne faites pas votre prière par automatisme. Entretenez en vous l'amour de la prière.
Cependant, pour attacher plus indissolublement cette âme au joug de son amour, Notre-Seigneur permit qu'une étrange maladie vînt encore faire faire de plus sérieuses réflexions à Marguerite. Elle tomba dans un tel état de faiblesse et de maigreur, qu'au bout de deux années, sa mère la retira du couvent. Revenue dans sa famille, elle y fut encore longtemps la proie de cet inexplicable mal, « Je fus environ quatre ans sans pouvoir marcher, » dit-elle, « les os me perçaient la peau de tous côtés. » Aucun remède ne se montrait efficace ; mais dès que la jeune infirme eut fait vœu à la sainte Vierge d'être un jour une de ses filles, si elle la guérissait, toute trace de ses précédentes souffrances disparut. Dès lors, Notre-Dame se fit la céleste directrice de celle qu'elle venait de rendre à la vie. Elle la reprenait des moindres fautes. Un jour, Marguerite avait pris la liberté de s'asseoir en disant son rosaire. Jamais elle n'oublia la réprimande maternelle que lui en adressa cette Reine de miséricorde : « Je m'étonne, ma fille, que tu me serves si négligemment. » (« VIE DE SAINTE MARGUERITE-MARIE ALACOQUE » DE L'ORDRE DE LA VISITATION SAINTE-MARIE)
Prudence : Ce n'est pas parce que vous ferez 200 chapelets par jour que vous sauverez votre âme. Le but n'est pas d'accumuler le plus de dévotions ou de prières possibles, mais d'accomplir la volonté de Dieu. Le démon peut vous pousser jusqu'à l'épuisement et à l’écœurement de la prière en vous incitant à multiplier toutes sortes de dévotions, pour en fin de compte vous éloigner de celles que le bon Dieu veut que vous entreteniez et de vos devoirs. Le but n'étant pas non plus de passer ses journées à compter les indulgences gagnées (l'obsession des indulgences ne vient pas de Dieu). Et vous ne serez pas non plus un meilleur chrétien simplement parce que vous donnez plus d'argent aux pauvres ou à des œuvres que les autres fidèles. Une petite aumône faite avec dévotion et prise de notre nécessaire est bien plus importante que trente aumônes prises de notre superflu. (Cf. dans le Nouveau Testament l'obole de la veuve)
- Réciter le chapelet à Saint Michel, le Prince de la milice céleste tiendra ses promesses.
- Apprendre par cœur : le Notre Père, le Je vous salue Marie, la Supplique à Saint-Michel, la prière à Saint Gabriel, à Saint-Raphaël, à l'Ange Gardien, la Prière à Saint-Joseph, une prière au Saint-Esprit, l'exorcisme de la croix de Saint Benoît, la prière à la Reine des Anges, des prières courtes ou extraits de psaumes (Reportez-vous à Méditation sur les Offices de l'Église), connaître les actes de foi, d'espérance, de charité et de contrition. Connaître toutes ces prières vous permettra entre autres de vous défendre à tout moment, à l'extérieur quand vous n'avez pas vos bouquins sous les yeux.
- Les litanies, notamment la litanie des Saints, sont insupportables aux démons.
- Eau bénite et huile d'olive exorcisée à passer sur votre corps, en traçant le signe de la croix, là où les démons se manifestent et placez-y le crucifix pour les affaiblir. Jetez des gouttes d'eau bénite là où est située la vibration, là où se manifeste la douleur provoquée par le Démon, là où il est positionné. Les démons ne supportent également pas que l'on exerce une pression sur les points du corps où ils sont logés (en invoquant le nom de Jésus et la Sainte Vierge Marie).
- Aspergez d'eau bénite les pièces de la maison et priez pour libérer les lieux et les personnes. Voir la liste d'ouvrages ci-dessous. Prière (en aspergeant de quelques gouttes d'eau bénite) : Seigneur Jésus-Christ, Vous qui avez accordé à vos Apôtres d'invoquer la paix sur ceux qui habitent les maisons, sanctifiez nous vous en prions cette maison. Éloignez de nous les embûches de l'ennemi et chassez toute emprise maléfique. Répandez sur elle vos bénédictions et l'abondance de votre paix. Que le salut vienne en elle comme il est venu dans la maison de Zachée lorsque vous y êtes entré. Accordez à tous ceux qui habitent cette maison de vous plaire par leurs œuvres de vertus afin de mériter quand l'heure sera venue d'être accueillis dans votre céleste demeure. Nous le demandons par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il.
Et si vous avez un jardin, vaporisez de l'eau bénite, de l'eau de Lourdes, de la Salette ou de l'eau de la source de Saint-Joseph, également sur la façade de votre maison. Cela semble exagéré, mais c'est pourtant une bonne manière de déstabiliser les démons qui infestent le lieu.
- Placez une coupelle avec un peu d'huile d'olive et de sel exorcisés dans les pièces où vous entendez du bruit. Accompagnez ce geste d'une prière faite avec foi à Notre Seigneur Jésus-Christ afin que les esprits impurs qui infestent les lieux les libèrent. Le contenu venant à se salir avec le temps (poussières), versez le restant d'huile et de sel dans votre jardin. Remettez-le à la terre.
- Pèlerinages.
- Contemplez le Cœur sacré de Jésus : Méditez sur le Sacré-cœur de Jésus, ses battements, les plaies lumineuses du Christ crucifié, informez-vous sur les apparitions de notre sauveur à Marguerite-Marie Alacoque et gardez à l'esprit (et dans votre maison) l'image du sacré-cœur de notre Seigneur. Reportez-vous à Litanies du Sacré-Cœur de Jésus.
- Méditez Jésus sur la Croix, méditez sur Sa Passion (Reportez-vous à Jésus crucifié est le Livre des Élus et La Passion corporelle de Notre Seigneur Jésus-Christ expliquée par un chirurgien), puis sur la descente de son corps et les douleurs de Marie au pied de la Croix. Lorsque les démons vous inspirent de mauvaises images, de mauvaises pensées, immédiatement, opposez-leur les souffrances du Christ sur la Croix ou le Sacré-cœur de Notre Seigneur. (Faire chaque année une retraite spirituelle des exercices de Saint Ignace de Loyola dans le milieu de la tradition (Non una cum )).
- Répéter régulièrement et avec foi : "Je renonce à Satan, à ses séductions et à ses œuvres."
- Portez toujours une tenue décente lors du chapelet, des oraisons, etc. Mais que cela ne vous empêche pas de prier ou de chanter des louanges en toutes occasions, même sous votre douche ! (rire)
- Éliminer impérativement toute croyance en cette fausse religion qu'est l'évolutionnisme ! Reportez-vous à La terre a six mille ans.


Enfin, puisez votre énergie dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l'équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable. Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes. Pour cela, prenez l'équipement de combat donné par Dieu ; ainsi, vous pourrez résister quand viendra le jour du malheur, et tout mettre en œuvre pour tenir bon. Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l'ardeur à annoncer l’Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d'éteindre toutes les flèches enflammés du Mauvais. Prenez le casque du salut et le glaive de l'Esprit, c'est-à-dire la parole de Dieu. (Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens, 6, 10-18)


"Quoique Jésus l'ait vaincu lors de la tentation au désert en lui ordonnant : Arrière, Satan (Mt 4, 10), puis à Gethsémani et enfin à la croix au Golgotha, il est plus acharné que jamais car il sait qu'il lui reste peu de temps (Ap 12, 12). (...) Le Nouveau Testament nous dit que le combat contre cet ennemi est une victoire déjà remportée lorsque le Royaume de Dieu est proclamé. Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair (Lc 10, 18)." (Le combat spirituel de Jean Pliya)




Fort de nombreuses constatations, et après de longues prières à Notre Seigneur Jésus-Christ et à la Sainte Vierge Marie pour être guidé vers la vérité, notre groupe s'est par la suite tourné vers les Non Una cum, et a pu par cette décision fondamentale avancer efficacement dans le combat spirituel et découvrir la véritable Église catholique. Ne brûlez pas les étapes, mais ayez toujours le désir de la vérité. C'est l'amour de la vérité qui vous sauvera et vous mènera au Ciel !

Dans la situation que nous vivons, où il est très difficile d'entendre la parole de Dieu de la bouche de prêtres fidèles à la doctrine de l’Église catholique, nous vous proposons une liste d'ouvrages qui pourront vous soutenir dans cette crise des hommes d’Église.





LIVRES


Pour un combat avancé et une bonne formation doctrinale


Catéchisme de l’Église catholique
(Catéchisme du Concile de Trente, Catéchisme du Cardinal Gasparri, Catéchisme de Saint Pie X, Catéchisme de Spirago - Voir ce lien) Reportez-vous au catéchisme que nous avons mis en ligne en attendant de trouver un bon prêtre qui vous enseignera : Leçon I. Lire également ce Cours de Doctrine catholique et Exégèse Évangiles.
LA BIBLE (selon la Vulgate) Lire le Nouveau Testament, mais avant de vous lancer dans la lecture de l'Ancien Testament, nous vous conseillons de lire les interprétations de Dom Jean de Monléon (Lire Histoire Sainte de Dom Jean de Monléon, et Reportez-vous à L’œuvre de Dom Jean de Monléon et à cet article). Écoutez la Bible Crampon ici.
Bible d'une grand-mère (Lire)
Livre de prières, de cantiques et d'exercices spirituels ou Livre bleu
Missel d'avant 1958 (à chercher dans les vide-greniers, etc.) 
L'IMITATION DE JÉSUS-CHRIST à écouter sur ce site ou à lire ici.
Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge (Lire) et Le secret admirable du Très Saint Rosaire (Reportez-vous à ce billet) de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.
Pouvoir de Saint Joseph par le Père Huguet
Abrégé de la Pratique de la Perfection Chrétienne (R.P. Alphonse Rodriguez)
Les Trésors de Cornelius a Lapide, commentaires sur l’Écriture Sainte (Abbé Barbier) (Lire)
Pie X du R.P. Jérôme DAL GAL (Lire)
Actes de S. S. Pie X (Voir ce lien)
Somme théologique
de Saint Thomas d'Aquin ou une synthèse, ce texte n'étant pas à la portée de tout le monde. (Reportez-vous à Résumé de la Somme théologique et Litanie de Saint Thomas d'Aquin)
Mystère d'iniquité (Lire),
La Situation actuelle de l'Église et le devoir des catholiques (R.P. Noël Barbara)
Les Saints Évangiles des Dimanches et principales Fêtes de l'année, avec des notions liturgiques, un commentaire littéral, des réflexions pratiques et des prières (Télécharger).
Somme morale, Horloge de la Passion, Préparation à la mort, Les Gloires de Marie (Tome 1, Tome II), De l'oraison mentale et de la Retraite, Le grand moyen de la prière de Saint Alphonse de Liguori
Confiance en la Divine Providence du Père Jean-Baptiste Saint-Jure (ouvrage que consultait le Saint Curé d'Ars)
La providence et la confiance en Dieu (Réginald Garrigou-Lagrange)
Traité sur la confiance en Dieu pour mettre une âme en repos et en état de recevoir toutes sortes d'afflictions avec beaucoup de plaisir et de profit (R.P. Nicolas Du Sault)
Traité de la paix intérieure (R.P. de Lombez)
Le combat spirituel (Lorenzo Scupoli)
Le Discernement des esprits (P. J. B. Scaramelli)
La confession, La communion, Le Dogme de l'infaillibilité et L'Enfer de Mgr de Ségur (Voir ce lien proposant les œuvres complètes de Mgr de Ségur)
Le Tiers-Ordre de Saint François et Le séraphique Saint François de Mgr de Ségur (à lire dans ce Tome).
Légende de Saint François d'Assise par ses trois compagnons, manuscrit du XIIIe siècle
(Lire) ou Saint François d'Assise raconté par ses premiers compagnons (Lire), Fioretti ou petites fleurs de Saint François d'Assise par M. l'Abbé A. Riche (Lire)
L'année liturgique de Don Guéranger
LA CONTRITION PARFAITE, Clé d’Or du Paradis (Lire) de Johannes VON DEN DRIESCH
Traité de l'Enfer de Saint Françoise Romaine (Lire)
Les patriarches
, Moïse, Josué et le Juges, Le Roi David, Le commentaire sur le Prophète Jonas, Le Prophète Daniel, Les Noces de Cana, Le Cantique des Cantiques, Le sens mystique de l'Apocalypse, Les Instruments de la Perfection, Traité sur l'oraison, Le Christ Roi et Les Douze degrés de l'Humilité par Dom Jean de Monléon (Lire Histoire Sainte de Dom Jean de Monléon).
L’Évangile médité avec les Pères (P. Thiriet)
Les quatre Évangiles en un seul (Chanoine Weber)
Abrégé des Interprétations de l'Apocalypse du Vénérable Holzhauser (Lire)
Histoire biblique (Abbé Bouvet)
Histoire populaire de l’Église (Abbé Barbier)
Le Signe de la Croix, l’Angelus, Le Bénédicité, Le Cimetière (Lire), La Profanation du Dimanche, L'eau bénite, Abrégé du Catéchisme de persévérance (Lire), Traité du Saint-Esprit (Tome 1, Tome II), Le bon larron (Lire), Biographies évangéliques (Tome 1, Tome 2) de Mgr Gaume (reportez-vous à La Foi Catholique, seule Consolatrice au milieu des souffrances)
Le Démon, cause et principe des maladies - Moyens de les guérir (Lire)
L'âme de tout apostolat de Dom Chautard (à télécharger ici)
Abrégé de démonologie (Lire), Occultisme et foi catholique, Réflexions sur les ennemis et la manœuvre (Lire), La bataille préliminaire (Lire) et La personnalité de l’Ante-Christ de Jean Vaquié 
La conjuration antichrétienne de Mgr Delassus (Voir ce lien)
Esprit du R.P. Avrillon, pour passer saintement l'Avent, le Carême... (Lire)
Le mois de Novembre consacré au souvenir des âmes du Purgatoire (Lire)
Les merveilles du Mont Saint-Michel de Paul Féval (Télécharger)
La dévotion aux neuf Chœurs des saints anges par M. Boudon (Télécharger)
Méditations sur les souffrances et la croix de N.S. Jésus-Christ par l'auteur du Culte Public 
Méditations selon la méthode de Saint Ignace sur la Vie et les Mystères de Notre Seigneur Jésus-Christ (5 tomes)
Le mois d'août consacré au Très Saint Cœur de Marie
Abrégé des Méditations  du Père Louis Du Pont
Des rapports de l'homme avec le démon de Joseph Bizouard, et lire également les auteurs Jules-Eudes de Mirville et Gougenot des Mousseaux (Voir dans cette liste)
La magie au XIXe siècle, Les moyens et médiateurs de la magie, Pratique et mœurs des démons, Les hauts-phénomènes de la magie (Gougenot des Mousseaux)
Des esprits et leurs manifestations diverses (Marquis de Mirville) en 7 volumes (vol. 2 important)
Histoire abrégée de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (Lire)
Catéchisme spirituel de la Perfection Chrétienne du Père Surin
L'Homme de Dieu, en la personne du R.-P. Jean-Joseph Surin par H.-M. Boudon
Le Marteau des Sorcières, Malleus Maleficarum (ou Bréviaire des Inquisiteurs) par Henry Institoris et Jacques Sprenger
Lucifer et le pouvoir occulte (Marquis de la Franquerie)
Les Manuscrits autobiographiques de Sainte Thérèse de Lisieux
Le Vainqueur du Grappin, Le Saint Curé d'Ars (Père Hunermann)
Les Saints Patrons des Corporations et protecteurs spéciaux (Louis du Broc de Segange)

Écouter cet entretien sur l'anti-libéralisme et les auteurs anti-libéraux et consultez cette bibliographie catholique et cette autre bibliothèque. Consultez ce site : Guide-doctrinal.com.


Littérature

1984
de George Orwell


Pour débuter dans le combat


Auteurs conciliaires


Pour se défendre du Malin
de Don Fusco (présenté par Mgr Tournyol du Clos) pour les indications pratiques (reportez-vous cependant aux notes qui sont à la fin de ce billet et qui vous invitent à la plus grande prudence concernant certaines dévotions). Voir ce document reprenant une partie de l'ouvrage, avec quelques modifications requises (ne pas faire la prière de la croix de dozule qui est une fausse révélation). Faire le tri dans cet ouvrage en raison d'erreurs de doctrine (par exemple : la croyance aux âmes errantes)
PEUT-ON SE LIBÉRER DES ESPRITS IMPURS ? (Mgr Tournyol du Clos)





Soyez très prudent lorsque vous souhaitez vous procurer un livre. Ne sautez pas sur la première parution venue du dernier "philosophe" en vogue qui croit avoir toutes les vérités. Privilégiez les Pères et Docteurs de l’Église catholiques (jusqu'en 1958), les ouvrages rédigés par des prêtres ou par des laïcs dont les références ne laissent aucun doute sur leur légitimité à traiter du sujet, et non ceux d'auteurs qui utilisent leur célébrité pour gagner de l'argent avec des ouvrages qui n'apportent rien. Ce n'est pas parce qu'un livre parle des anges qu'il est forcément bon.
Certains conférenciers peuvent être très compétents dans un domaine de l'ordre du naturel, mais au niveau religieux, manquant de foi, ils ne prennent pas en compte le surnaturel.
Prudence également avec certaines émissions catholiques (Radio ou TV) et des magazines qui ne sont pas à cheval sur le combat contre le Mal (notamment lorsqu'il s'agit de parler de doctrines contraires à la foi catholiques ou du Démon...). Faites preuve de discernement.

Vérifiez toujours la véracité des informations (et que l'information donnée soit complète), quel que soit le média, et prudence avec les médias et milieux se prétendant de la "dissidence", ou flirtant avec le nazisme. Ne soyez rien d'autre que CATHOLIQUE.

Et surtout, concentrez-vous sur votre sanctification, le seul vrai combat à mener pour votre salut. Ne perdez pas de temps ni sur les réseaux sociaux, ni sur les forums à débattre, ni à amasser le plus de connaissances possibles en matière d'actualités de toutes sortes. Dépouillez-vous de l'esprit du monde et de ses cris qui ne sont là que pour vous détourner du recueillement, de vos exercices de piété, de la contemplation des vérités divines ; qui vous empêchent de vous unir à Dieu, et qui retardent vos progrès dans la perfection chrétienne et la vie intérieure. Privilégiez les pieuses et saintes lectures, approfondissez plutôt votre catéchisme et le Magistère de l’Église catholique jusqu'à Pie XII, dernier Pape légitime ; cherchez à augmenter en vertu et à imiter l'exemple des saints.

Ne vous laissez pas facilement influencer par les personnes qui vous entourent. DISCERNEMENT ! Vous devez supplier la Sainte Vierge de vous obtenir ce discernement et de le protéger en vous comme un trésor inviolable. Sans discernement, vous serez comme une girouette tournoyant au gré du vent, et le démon n'aura plus qu'à refermer son piège sur vous.


En matière de politique, nous n'avons qu'un seul désir : le Règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ ! Qu'un seul parti : celui du Christ-Roi !




Voir : Documentaire réalisé par "Le Jour du Seigneur" sur l'exorcisme : "Sors de cet homme !"

 





Reportez-vous à De la conduite qu'il faut tenir à l'égard des Énergumènes, par le R.-P. Jean-Joseph SurinDes opérations malignes, par le R.-P. Jean-Joseph SurinMiracles de Sainte Hildegarde, Sainte Hildegarde et le combat spirituel, victoire de l'esprit sur la chair, Les possessions démoniaques sont rares uniquement pour ceux qui ne combattent pas le démon, Passer de l'attrait du laid à l'attrait du beau, Summis desiderantes affectibus, Bulle apostolique du Pape Innocent VIII, contre l'hérésie des sorcières, Histoire de la possession des Ursulines de Loudun, et des peines du Père Surin (1/4), Le Diable dans les possédés d'Illfurt : Les victimes, Les murs ont des oreilles ou les démons espions, La réalité des apparitions démoniaques, Ce qu'est l'oraison mentale, par le R.P. D. Laurent Scupoli, La réalité des apparitions angéliques, La terre se couvrit de ronces et d'épines, Quand le démon se cache durant les exorcismes, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Litanies des Saints exorcistes, Prières à dire en temps de maladies ou de calamités, Pratiques de dévotion envers Marie : L'Ave Maria, Le roi de la Cité du Mal, Les princes de la Cité du Mal, La communication de Satan avec l'homme, La possession démoniaque chez les enfants est-elle possible ?, Le démon et la folie, Par quelles armes battre le Tentateur ?, Traité de l'Enfer de Sainte Françoise Romaine, Symptômes de possession ou infestation démoniaques, Phénomènes possibles en cas de possession démoniaque et signes de délivrance, Du discernement des esprits en tant que vertu acquise par le travail et l'industrie, Prières de délivrance et coupure des liens maléfiques, L'Année liturgique avec Dom Guéranger : Le Troisième Dimanche de Carême, Lorenzo Scupoli et "Le combat spirituel" et Savoir-Vivre dans l’Église.


Lire Quelle est la vérité sur le pendule et le magnétisme ? et Exi, immunde spiritus ! Pars, esprit immonde !.