samedi 28 janvier 2017

Quand les dieux du paganisme avouent qu'ils ne sont que des démons



Extrait de "Traité du Saint-Esprit" de Mgr Gaume :

Horus, faux dieu et démon
Au reste, entre les chrétiens et les païens le point en litige n'était pas la présence des esprits dans les oracles, mais la nature de ces esprits. Les païens soutenaient que ces esprits étaient des dieux, et ils les adoraient. Les chrétiens, au contraire, prouvaient que c'étaient des démons, et ils avaient horreur de leur culte. Mais, nous le répétons, tous étaient d'accord sur la présence d'agents surnaturels dans les oracles. Nous avons dit que les chrétiens prouvaient que tous ces dieux inspirateurs d'oracles n'étaient que des esprits malfaisants, et leurs arguments étaient sans réplique.
D'une part, ils forçaient ces prétendus dieux à confesser eux-mêmes qu'ils n'étaient que des démons. « Vous savez bien, disait Minutius Félix à ses anciens coreligionnaires, que vos dieux, Saturne lui-même, Sérapis, Jupiter, et tous les autres que vous adorez avouent qu'ils ne sont que des démons. Or, il n'est pas croyable qu'ils mentent eux-mêmes pour se déshonorer, surtout en votre présence. Croyez-les donc et reconnaissez qu'ils sont des démons, puisqu'eux-mêmes en rendent témoignage. »
D'autre part, résumant, d'après les auteurs païens eux-mêmes, les oracles des dieux et les actes qui en avaient été la suite, ils montraient avec l'évidence de la lumière, qu'ils avaient constamment commandé les sacrifices humains et des impudicités qui font rougir ; enseigné la magie, provoqué des guerres et des meurtres ; loué des impies et des scélérats et anéanti la liberté humaine, en soutenant partout le dogme de la fatalité où du destin.
« Et vous regardez comme des dieux, leur disait Lactance, ceux qui outragent de la sorte l'humanité et la vérité ! Oui, dieux, mais dieux malfaisants et pervers, c'est-à-dire, esprits rebelles qui veulent usurper le nom de Dieu et le culte qui lui est dû. Non qu'ils désirent des honneurs, il n'en est point pour ceux qui sont perdus sans ressources ; non qu'ils aient la prétention de nuire à Dieu, nul ne le peut : mais aux hommes. À tout prix ils veulent les détourner de la connaissance et du culte de la majesté suprême, afin de les priver de l'immortalité bienheureuse, qu'eux-mêmes ont perdue par leur malice. Ils obscurcissent la vérité par des ténèbres et des nuages, afin que le genre humain ne connaisse ni son créateur ni son père. Pour mieux y réussir, ils se cachent dans les temples, ils se mêlent aux sacrifices, ils font des prestiges qui étonnent et qui font rendre les honneurs divins à des simulacres de dieux. »

De ce qui précède résultent deux faits : le premier, que le monde païen était plein d'oracles : ils l'entouraient comme une ligne de circonvallation entoure une ville assiégée : oraculis stipatus. Telle est, entre mille, la déclaration de Plutarque et de Tertullien, deux témoins oculaires, placés aux antipodes l'un de l'autre, et par là étrangers à toute connivence. Le second, que ces oracles étaient rendus par des esprits.




Lire cet article : Pergame, la ville du trône de Satan.


Reportez-vous à Comment Saint Nicolas abat les temples des idoles et détruit les lieux dédiés aux superstitions païennes, et comment le démon tenta de se venger, Culte de la pierre, de l'arbre, de la source : traditions et origines magiques de ces dieux, Culte de la pierre, de l'arbre, et de la source (4/4), Summis desiderantes affectibus, Bulle apostolique du Pape Innocent VIII, contre l'hérésie des sorcières, La réalité des apparitions démoniaques, Les murs ont des oreilles ou les démons espions, La terre se couvrit de ronces et d'épines, État religieux et moral de l'univers au temps de l'établissement du Christianisme, Histoire religieuse des deux cités, La communication de Satan avec l'homme, Les princes de la Cité du Mal, Le Roi de la Cité du Mal, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Satan veut déformer l'homme afin d'effacer en lui l'image de Dieu, Les efforts incessants de Satan pour se reformer une Cité, Résultats du spiritisme : la folie et le suicide - Dernier obstacle à l'envahissement satanique : la papauté, Par quelles armes battre le Tentateur ?, Et le Dragon persécuta la femme qui enfanta le fils, Neuvaine de protection contre les attaques de magie, Traité de l'Enfer de Sainte Françoise Romaine, Le Diable existe-t-il ?, L'existence du surnaturel et du surhumain, Vie de Saint Cyprien et Sainte Justine, Martyrs à Nicomédie, et Exorcisme de Saint Cyprien contre les maléfices, Exorcisme de Saint François de Sales pour les époux dont la fécondité du mariage est entravée par le démon ou par des maléfices, Les pièges du Diable, Satan est présent dans votre vie !, Transport aérien des corps, voyages des âmes, pérégrinations animiques et bilocations, Les Anges, princes et gouverneurs de la grande Cité du bien, Médiums et faux exorcistes : disciples de Satan, Méditation transcendantale, hypnose et forces démoniaques, Interprétation des rêves : mise en garde, Symptômes de possession ou infestation démoniaques, Phénomènes possibles en cas de possession et signes de délivrance et Message de Notre-Dame de la Salette.