mercredi 18 janvier 2017

Votre mémoire est une boîte à tentations dans laquelle le démon pioche






Qu'il est long et difficile le combat que nous devons mener contre le monde, le démon et la chair.

C'est une lutte de chaque seconde qui ne se terminera qu'à l'heure de notre mort, si nous avons su rester les enfants de Marie.

Résister aux tentations ne se peut qu'avec la volonté de combattre et le secours de la grâce divine.

Oui, supplions la Sainte Vierge Marie, à qui Notre Seigneur Jésus-Christ ne peut rien refuser, de nous obtenir la grâce de savoir repousser les tentations.

La boîte à tentations du démon, c'est votre mémoire, vos souvenirs, les plus terribles, les plus honteux, les plus éloignés de Dieu, pour faire revivre en vous avec violence et de manière à ce que vous ne puissiez résister, toutes les mauvaises actions passées, toutes les sensations, les délectations d'alors.

À l'aide de votre imagination et de vos souvenirs, le démon détient une arme de poids contre l'allègement de votre âme de tout ce qui peut la souiller.

Excitez en vous une profonde honte de vous-même ! Ne permettez pas à l'ennemi de vous garder trop longtemps dans cet état ! Réagissez immédiatement ! Ne laissez pas les secondes même défiler dans cette paralysie de la mémoire, comme si vous étiez figé sous l'influence de ses images insidieuses.

Cette résistance est un véritable combat ! Rien n'est facile ! Mais, comme nous l'avons déjà écrit dans nos précédents billets, le démon ne peut rien contre la bonne volonté, mais surtout, notre Sainte Mère, La Vierge Marie, Mère de Dieu, Mère de Miséricorde, n'abandonnera jamais ses enfants dans la lutte et vous obtiendra de progresser dans le combat spirituel.

Les tentations diminuent par l'accomplissement d'actions qui regardent notre devoir d'état, par l'affirmation de notre foi, par l'étude du catéchisme, de la tradition, des Pères, du Magistère de l'Église catholique (jusqu'à Sa Sainteté le Pape Pie XII inclus) et par les œuvres de miséricorde (Dieu nous a donné des talents et il est du devoir de chacun de les faire fructifier - cf. la parabole des talents et reportez-vous à Méditation sur l'usage qu'un Chrétien doit faire de ses talents). Celui qui se complaît dans l'ignorance, qui reste fainéant dans l'étude, tombera dans l'engrenage de l'ennemi.

Le démon vous attaque par une image, un souvenir, par votre défaut particulier... il passera de l'un à l'autre pour vous faire tomber dans le péché. Vous emportez une bataille, il profite de ce que vous pensez être un moment de répit pour vous attaquer sur un autre front. Vous repoussez une image vous incitant au péché de la chair, il vous rappellera l'amertume, etc. Persévérez dans la prière, plus encore si vous vous sentez essoufflé.

Ce billet est un encouragement ! Vous n'êtes pas seuls !

Croyez en la Communion des Saints ! Croyez en la force de nos prières unies !

Ne nous contentons pas d'une dévotion quelconque à la Sainte Vierge Marie. Consacrons-nous à son Cœur immaculé. Devenons esclaves d'amour de Jésus en Marie. Là où la Sainte Vierge domine, Satan ne domine pas ! Les vrais serviteurs de Marie ne périront pas !


Dans une révélation faite par elle-même à sainte Brigitte, la très Sainte Vierge s'est comparée à une mère qui, voyant son fils entre les épées de ses ennemis, n'épargnerait aucun effort pour lui sauver la vie. C'est ainsi que j'agis, ajouta-t-elle, et que j'agirai toujours en faveur de mes enfants, quelque coupables qu'ils soient, pourvu qu'ils invoquent mon secours. Voilà donc le moyen de vaincre l'enfer, et de le vaincre à coup sûr, dans tous les combats qu'il nous livre ; nous n'avons qu'à recourir à celle qui est la Mère de Dieu et la nôtre, en disant et en répétant sans cesse : « Je me réfugie sous votre protection, ô sainte Mère de Dieu. » — Combien de victoires les fidèles n'ont-ils pas remportées sur l'enfer par cette courte mais puissante prière ! C'est par ce moyen qu'une grande servante de Dieu, la sœur Marie-Crucifiée, bénédictine, triomphait toujours des démons. ("Les gloires de Marie" de Saint Alphonse de Liguori)


Nous avons pu constater que les fidèles méprisant la vraie dévotion à la Sainte Vierge ou exprimant leur désintérêt pour la retraite Montfortaine, résistent par la suite moins aux tentations et se laissent peu à peu dominer par l'orgueil, des idéologies, des philosophies, des obsessions, etc., les éloignant de la vraie foi. Le bon Dieu permettrait-il au démon d'emporter une bataille afin que l'on comprenne toute l'importance de la dévotion à sa tendre Mère ? N'offensons pas Notre Seigneur en repoussant l'appel de sa Sainte Mère, de la toute pure Vierge Marie !

Nous sommes enfin très irrités de constater également à quel point des prêtres prennent bien soin de taire la sainte Vierge Marie, sa consécration, sa vraie dévotion et l'enseignement de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort. Ne pas parler de quelque chose est le meilleur moyen de le faire oublier. On peut exposer une statue de Marie, mais une statue se fond vite dans le décors. Ne pas parler de la vraie dévotion à Marie, ne pas informer les fidèles de la consécration et de la retraite Montfortaine, ce n'est rien d'autre que de vouloir faire oublier la sainte Vierge.

Enfants de Marie, vous qui lui êtes consacrés, faites connaître et aimer la très sainte Vierge ! Et faites ainsi reculer l'Ennemi !




Pratique
:
Lorsque vous serez prêts, faites une retraite Montfortaine en vue de votre consécration à la Sainte Vierge Marie. Il s'agit d'une préparation de 33 jours qui peut être faite chez vous en suivant le livre d'or ou à l'aide de ces documents : Explications sur la Consécration, Examen de conscience de l'esclave d'amour de Jésus en Marie, Exercices préparatoires à la consécration par le Père Dayet ou Préparation à la Consécration à la Très Sainte Vierge par le Père Texier, Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge Marie de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (Livre) et L'Imitation de Jésus-Christ. Nous vous recommandons de vous faire imposer par un prêtre valide le Scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel le même jour de votre consécration à Marie.


Lire
"Les gloires de Marie" de Saint Alphonse de Liguori (Tome 1, Tome II) et "Les noces de Cana" de Dom Jean de Monléon.





Reportez-vous à L'inimitié entre Satan et MariePrière d'un enfant de Marie, La Vierge Marie et les derniers Temps, De la réformation de la mémoire, par Le R.-P. Jean-Joseph Surin, De l'imagination de l'homme, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Des tentations et des illusions, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Jésus crucifié est le Livre des Élus, Méditation sur la dévotion envers Marie, Si un chrétien peut trop aimer et trop honorer la Sainte Vierge, De l'humilité de Marie, Pratiques de dévotion envers Marie : L'Ave Maria, Pratiques de dévotion envers Marie : Recourir souvent à Marie et aux Saints qui lui sont proches, Les possessions démoniaques sont rares uniquement pour ceux qui ne combattent pas le démon, Les sept fausses dévotion à la Sainte Vierge Marie, Inimitiés entre les enfants de Marie et les esclaves du Diable, Figure biblique de la parfaite dévotion à la Sainte Vierge Marie : Rébecca et Jacob, Jésus, Sagesse glorieuse et triomphante, Jésus glorifié veut glorifier sa Mère, Discours sur les douleurs de Marie, La Sainte Vierge Marie, Mère de Miséricorde, Quand le démon se cache durant les exorcismes, Et le Dragon persécuta la femme qui enfanta le fils, La vraie dévotion à la Sainte Vierge Marie, Fidentem piumque, du Pape Léon XIII, pour le mois du Rosaire, Litanies de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Les tentations sont inévitables en cette vie mortelle, Le Christ triomphant des tentations, Discernement des esprits, Triple serment à l'attention de la jeunesse, du Pape Pie XII, Les œuvres de miséricorde et Les apparences que peuvent prendre les démons.