lundi 20 février 2017

DES VERTUS DE MARIE : Charité de Marie envers le prochain



Extrait de "Les gloires de Marie" (Tome II) de Saint Alphonse de Liguori :





§ III. De la Charité de Marie envers le prochain


Le même précepte qui nous ordonne d'aimer Dieu, nous commande aussi d'aimer le prochain (Joan. 4, 21) ; car celui qui aime Dieu aime tout ce qui est aimé de Dieu. Ste Catherine de Gênes disait un jour à Dieu : Seigneur, vous voulez que j'aime le prochain, et je ne puis aimer que vous. Dieu lui répondit : Celui qui m'aime aime en même temps tout ce qui m'est cher. Mais comme il n'y a jamais eu et qu'il n'y aura jamais de créature qui aime Dieu plus que Marie, il n'y en a aussi jamais eu et il n'y en aura jamais à laquelle le prochain soit plus cher qu'il ne le fut à la Mère de Dieu. Marie fut tellement pleine de charité, pendant qu'elle vivait sur la terre, qu'elle secourait les indigents, sans même qu'ils le demandassent.
Au festin des noces de Cana, elle demanda à son Fils le miracle du vin, en lui exposant l'affliction de cette famille. Quel empressement n'a-t-elle pas toujours montré à secourir le prochain ? On le voit en particulier dans la visite qu'elle rendit par charité à sa cousine Élisabeth. Elle ne put donner de plus grandes marques de cette charité, qu'en offrant son Fils à la mort pour notre salut. « Marie, dit S. Bonaventure, a tellement aimé le monde, qu'elle a donné son Fils unique » et cette charité de Marie envers nous, loin de s'être affaiblie dans le ciel, y a pris un nouvel accroissement. Personne ne prie Marie qu'il n'en reçoive les grâces qu'il demande de sa grande charité. Malheur à nous si Marie ne priait point pour nous !
Bienheureux, dit la Mère de Dieu, bienheureux celui qui m'écoute, et qui, à mon exemple, exerce la charité envers les autres (Prov. 8. 34). S. Grégoire de Nazianze dit que nous n'avons point de moyen plus sûr pour mériter l'amour de Marie, que d'être charitables envers notre prochain. Dieu et Marie seront miséricordieux envers nous, comme nous l'aurons été envers les autres (Luc. 6, 63 et 38). La charité envers le prochain nous rend heureux et en cette vie et en l'autre (2 Tim. 3. 5) S. Chrysostôme dit « qu'en soulageant les indigents, on fait Dieu son débiteur. » Ô Mère de miséricorde, vous êtes pleine de charité pour tout le monde, n'oubliez donc pas mes misères. Elles sont toutes présentes à vos yeux. Recommandez-moi à ce Dieu qui ne vous refuse rien... Obtenez-moi la grâce de vous pouvoir imiter dans la vertu de charité envers Dieu et envers le prochain. Ainsi soit-il.






Lire "Les gloires de Marie" (Tome 1, Tome II).


Reportez-vous à Méditation pour le Mercredi suivant le dix-septième Dimanche d'après la Pentecôte : Le Commandement d'aimer le prochain est semblable au Commandement d'aimer Dieu, De la Charité à l'égard du prochain : Du mérite et de l'excellence de cette vertu, Pratiques de dévotion envers Marie : L'Ave Maria, Des Vertus de Marie : L'humilité, Des Vertus de Marie : Amour de Marie envers Dieu, Des Vertus de Marie : La Foi, Jésus glorifié veut glorifier sa Mère, Discours sur la Visitation de Marie, Discours sur la Purification de Marie, Discours sur l'Assomption de Marie, Discours sur les douleurs de Marie, La Sainte Vierge Marie, Mère de Miséricorde, La vraie dévotion à la Sainte Vierge Marie, Figure biblique de la parfaite dévotion à la Sainte Vierge Marie : Rébecca et Jacob, Et le Dragon persécuta la femme qui enfanta le fils, Inimitiés entre les enfants de Marie et les esclaves du Diable, Prière de Pie XII pour la Neuvaine à l'Immaculée Conception, Histoire de Notre-Dame de Genazzano, Le Chapelet ou "Petite couronne", Litanie de la Sainte Vierge Marie, Litanie du Cœur immaculé de Marie, Votre mémoire est une boîte à tentations dans laquelle le démon pioche, Ineffabilis Deus sur le Dogme de l'Immaculée Conception, Dévotion au Très Saint Rosaire et Fabriquer un oratoire en l'honneur de Marie.