dimanche 2 juillet 2017

Méditation sur l'application personnelle que l'on doit se faire à soi-même des maximes évangéliques








1er point. On admire ces maximes, mais on ne les pratique pas.

Pour peu qu'on réfléchisse sur ces grands préceptes d'un amour de Dieu supérieur à tout autre sentiment, d'un amour du prochain qui égale celui que nous avons pour nous-mêmes, d'un renoncement aux rétentions de l'amour-propre, qui élève un homme au-dessus de la terre, au-dessus de tous les intérêts humains ; qui pourrait s'empêcher d'admirer des maximes si pures, si sublimes, et si raisonnables ? Mais quel est le fruit de cette admiration ? On n'en est ni plus attentif à tous ses devoirs, ni plus détaché des biens de ce monde.


2e point.
Cause de ce désordre.

II vient en partie de ce qu'en admirant les préceptes et les maximes de l'Évangile, on n'a pas soin de s'en faire une application personnelle, c'est-à-dire, de les appliquer à son état, à ses inclinations, à ses défauts et aux circonstances particulières où l'on se trouve. On dira bien que rien n'est plus estimable qu'un véritable Chrétien ; mais on ne dit pas : Le suis-je, et que dois-je faire pour le devenir ? D'où il arrive que l'on est Chrétien dans la spéculation sans l'être dans la pratique.




Pratique : Lire L’Épître de Saint Jacques.



Reportez-vous à Méditation sur la Foi, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur les moyens d'acquérir la connaissance de nos devoirs, Méditation sur les moyens d'acquérir la connaissance de Dieu, Méditation sur la vanité des sciences humaines, Méditation sur la science du salut, Méditation sur les murmures, Méditation sur l'inquiétude de l'avenir, Méditation sur la disposition habituelle où les Chrétiens doivent être à l'égard de leur mort, Méditation sur le mépris de la vie, Méditation sur le désir de la mort, Méditation sur la crainte de la mort, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale considéré dans ceux qui sont spécialement obligés d'édifier le prochain par leurs bons exemples, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur l'état d'une âme qui conserve encore la grâce du Baptême, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leur fin, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leurs progrès, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leur origine, Méditation sur deux règles qu'un Chrétien doit toujours observer pour faire son salut dans le monde, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur ce qu'un Chrétien doit penser des richesses et des grandeurs du monde, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur deux sortes d'occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, Méditation sur l'homicide, Méditation sur les moyens d'acquérir la pureté du cœur, Méditation sur la pureté du cœur, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, Méditation sur la voie étroite, et Méditation sur la crainte de Dieu.