vendredi 26 janvier 2018

Méditation sur la distinction du nécessaire et du superflu








1er point. Un Chrétien doit regarder cette distinction comme un des plus importants objets de son attention et de ses scrupules. 1°, Il n'est que le dispensateur et l'économe des biens qu'il possède ; il sera donc comptable au Jugement de Dieu de l'usage qu'il en aura fait. 1°, À ce Jugement, Dieu fera lui-même la distinction du nécessaire et du superflu. Il sera dit que l'un appartenait au riche, et que l'autre était dû tout entier aux pauvres. Il est donc de la dernière importance pour le salut du riche, de savoir distinguer exactement l'un de l'autre ; puisque, s'il employait à son usage ce superflu, qui ne lui appartient pas, il serait condamné au Tribunal de Dieu, comme un administrateur infidèle.


2e point.
Cette distinction est fondée ; 1°, sur les bienséances essentielles et indispensables de la condition ; 2°, sur les forces du revenu. Toutes les fois que la dépense passe quelqu'une de ces deux bornes, ou toutes les deux ensemble, c'est une dépense superflue, et par conséquent tout le bien que vous y mettez appartient au pauvre. La seule qualité de riche n'est donc pas un titre suffisant pour autoriser de grandes dépenses ; elle suppose seulement un superflu plus considérable, et par conséquent, une obligation étroite de soulager un plus grand nombre de pauvres, ou de leur procurer de plus grands soulagements.




Reportez-vous à Méditation pour le Mardi suivant le quatorzième Dimanche d'après la Pentecôte : Vous ne pouvez point servir à Dieu et aux richesses, Le Saint Curé d'Ars dans sa conversation : Amour de M. Vianney pour les pauvres, Méditation sur les prières des pauvres, Méditation sur la Libéralité, Méditation sur les devoirs des riches dans les malheurs publics, Méditation sur le malheur des temps, Méditation sur le goût de la dépense, Méditation sur la charité envers les Pauvres, Méditation sur l'inégalité des conditions, Méditation sur l'honneur que l'on rend à Dieu par l'aumône, Méditation sur le Luxe, Méditation sur l'abus des richesses, Méditation sur les richesses, Méditation sur ce qu'un Chrétien doit penser des richesses et des grandeurs du monde, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur le vrai bonheur, Méditation sur le bonheur des Pécheurs comparé à celui des Justes, Méditation sur les moyens de se sanctifier dans le monde, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur la vaine gloire, Méditation sur l'usage qu'un Chrétien doit faire de ses talents, Méditation sur les petites actions de VertuMéditation sur le mérite des petites actions de vertu, Méditation sur le rapport des actions à Dieu, Méditation sur l'habitude des fautes légères, Méditation sur la négligence à éviter les fautes légères, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur l'outrage que nous faisons à Dieu par le péché, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur la grièveté du Péché, Méditation sur la haine du péché, Méditation sur la différence des devoirs, Méditation sur les obligations attachées aux Charges et aux Dignités du monde, Méditation sur l'ambition, Méditation sur l'objet de l'examen de conscienceMéditation sur la flatterie, Méditation sur la Foi, Méditation sur le fondement de l'espérance Chrétienne, Méditation sur la gloire de Dieu, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les dangers du monde, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur la fidélité que la Religion nous inspire à l'égard des devoirs de notre état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, et Méditation sur l’œil qui scandalise.