lundi 22 janvier 2018

Méditation sur l'état de tiédeur








1er point. C'est un état ordinaire parmi ceux mêmes qui font profession de piété. On est exempt des grands crimes et des vices grossiers ; mais on est sans ardeur pour les biens du Ciel, sans goût pour la prière, sans application au travail sans ferveur et sans piété dans la pratique de ses devoirs ; dans cet état on n'a, pour ainsi dire, ni vice, ni vertu. On évite le mal sans faire le bien ; c'est ce qu'on appelle un état de tiédeur et de négligence dans les voies du salut.


2e point.
Danger de cet état. On peut le comparer à une fièvre lente et cachée, qui mine peu à peu les forces de l'âme, et qui consume de jour en jour sa vie et sa substance. On demeure tranquillement dans cet état, parce qu'on ne se sent coupable d'aucun crime. On avoue que l'on n'est pas du nombre des Chrétiens fervents ; mais on ne croit pas devoir être dégradé jusqu'au rang des pécheurs. Nous voyons cependant que le Seigneur rejette également l'âme tiède et l'âme infidèle ; nous voyons qu'il prononce les mêmes malédictions et contre celui qui abandonne totalement l'œuvre de Dieu, et contre celui qui le fait avec négligence : Maledictus qui facit opus Dei negligenter.




Reportez-vous à Méditation sur la constance des Martyrs, Méditation sur la vaine gloire, Méditation sur l'usage qu'un Chrétien doit faire de ses talents, Méditation sur les petites actions de VertuMéditation sur le mérite des petites actions de vertu, Méditation sur le rapport des actions à Dieu, Méditation sur l'habitude des fautes légères, Méditation sur la négligence à éviter les fautes légères, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur l'outrage que nous faisons à Dieu par le péché, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur la grièveté du Péché, Méditation sur la haine du péché, Méditation sur la différence des devoirs, Méditation sur les obligations attachées aux Charges et aux Dignités du monde, Méditation sur l'ambition, Méditation sur l'objet de l'examen de conscienceMéditation sur la flatterie, Méditation sur la Foi, Méditation sur le fondement de l'espérance Chrétienne, Méditation sur la gloire de Dieu, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les dangers du monde, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur la fidélité que la Religion nous inspire à l'égard des devoirs de notre état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur la piété extérieure, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, et Méditation sur l’œil qui scandalise.