jeudi 5 mars 2015

Satan est présent dans votre vie !


Adam et Eve chassés du Paradis terrestre

Le seul but de Satan et des anges déchus est de vous éloigner de Jésus, Notre Dieu, et de la Sainte Vierge Marie.



Satan et les autres démons, dont parlent la Sainte Écriture et la Tradition de l’Église, alors qu’ils étaient des anges créés bons par Dieu, se sont transformés en méchants, car, par leur choix libre et irrévocable, ils ont refusé Dieu et son Règne, donnant ainsi naissance à l’enfer. Ils tentent d’associer l’homme à leur rébellion contre Dieu ; mais Dieu affirme dans le Christ sa victoire assurée sur le Malin. (Compendium du Catéchisme de l’Église catholique - CEC, n°74)

Satan est là pour nous détruire (spirituellement et matériellement) afin d'arriver à son but ultime : arracher notre âme de la voie de la sainteté et nous empêcher d'atteindre le royaume des Cieux, de sorte que nous lui soyons acquis dans des souffrances éternelles.

L'homme a été créé à l'image de Dieu et à sa ressemblance. Satan a haï l'idée même de notre création, l'idée qu'une humble humaine, la Vierge Marie, deviendrait Reine des Anges, l'idée qu'il devra se soumettre à un être inférieur comblé de vertus. Il s'est révolté contre le plan de Dieu, contre l'idée même de l'incarnation. Satan nous hait de toutes ses forces et, durant notre séjour sur terre, nous dresse contre Dieu ; c'est ce qu'il a réussi à faire avec Adam et Ève qui ont été chassés du paradis terrestre... (Écoutez cette conférence sur le péché originel et ses conséquences)

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?    
La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.
La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.
Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures.
Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.
Mais l'Éternel Dieu appela l'homme, et lui dit : Où es-tu ?
Il répondit : J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché. Et l'Éternel Dieu dit : Qui t'a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger ? L'homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m'a donné de l'arbre, et j'en ai mangé. Et l'Éternel Dieu dit à la femme : Pourquoi as-tu fait cela ? La femme répondit : Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé.
L'Éternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
Il dit à la femme : J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.
Il dit à l'homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre : Tu n'en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,
il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs.
C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.
Adam donna à sa femme le nom d'Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.
L'Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit.
L'Éternel Dieu dit : Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.
Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris.
C'est ainsi qu'il chassa Adam ; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie.


(Gn 3, 1-24)

Mais nous sommes sauvés, Jésus, Notre Dieu, s'est fait homme pour porter nos péchés, et sur la croix glorieuse, a vaincu le pouvoir de Satan. À celui qui fait librement le choix du bien, à celui qui choisit librement l'étendard du Christ, victoire sera donnée.

Satan est toujours parmi nous, mais Jésus nous aide à chaque instant, avec la Sainte Vierge Marie, les Anges et les Saints pour que nous résistions aux ruses du diable, lui qui se cache en nous (cas de possession démoniaque) et autour de nous pour nous entraîner dans sa chute.

"La tentation" est son arme (il est le Tentateur, le Séducteur...) ; en y tombant nous nous éloignons toujours plus de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Une conversion sincère, une foi pure et la ferveur de la prière nous permettent de lutter.

Il est difficile pour un simple humain dans un monde corrompu à la violence, aux vices... de comprendre comment entrer efficacement dans le combat.
Ce combat ne se gagne pas au nombre de poings. Si nous montons sur le ring dans cet état d'esprit, le seul KO, ce sera le nôtre, et notre âme sera brulée par le brasier de notre colère que le démon aura activée au plus profond de nous-mêmes.

Dans cette épreuve, nous devons nous livrer à un combat spirituel, contre le démon, et contre nous-mêmes. Nos Armes sont la prière, le jeûne, la pénitence, la messe (dite de Saint Pie V), la tradition de l’Église catholique et la lecture quotidienne de l'Évangile, la dévotion aux Saints qui nous sont chers (si vous n'en connaissez pas, ils viendront à vous, vous rejoindre dans le combat) et surtout à la Sainte Vierge Marie, car nous ne pourrons accéder au Père qu'en passant par le Fils et Notre Puissante Mère, Notre Porte du Ciel.

La Sainte Vierge Marie a un grand pouvoir de protection contre les esprits impurs, les démons, l'Antique serpent qu'elle écrase par son Humilité. Sous son manteau, Notre Mère nous garde (Lire "Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge" de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort).

Toute personne est plus ou moins sous l'influence du mal... dans toutes actions, pensées, paroles, si vous ne vous sentez pas en Paix, la Paix du cœur qui rend doux et humble... Si vous ne sentez pas cette Paix du cœur, c'est que le démon a su se frayer un chemin. Il rode, invisible, mais bien présent.
Si vous êtes sujet à des cas d'angoisses, de paranoïa, de persécution... de maux physiques, psychologiques, de blocages dans votre travail et dans les relations amicales et que ces phénomènes n'ont pas d'explications naturelles, c'est que vous êtes la proie du démon (Lire "Symptômes de possession ou infestation démoniaques").

Nous avons regroupé plusieurs témoignages de personnes souffrant de persécutions démoniaques que vous pouvez d'ores et déjà et pourrez découvrir dans ce blog.

Ces personnes ont été données en sacrifice aux forces démoniaques au cours de rituels sataniques dont elles ignoraient être victimes, et donc pour lesquels elles n'ont jamais consenti.
Des personnes de leur entourage se sont adonnées à ces pratiques par pure méchanceté et jalousie, et surtout pour obtenir le pouvoir, l'argent, la réussite matérielle, etc. que Satan leur donne en échange de ces ignobles sacrifices.

Ces victimes du Diable ont fait des études universitaires, avaient une situation stable, et sont considérées comme entrant dans la catégorie CSP+ (Catégorie socioprofessionnelle supérieure).

L'inconscient collectif se trompe fortement : les victimes du Diable, ceux qui souffrent de possession démoniaque ne sont pas seulement des personnes dépravées, faibles socialement et intellectuellement, pleines de vices. Le démon peut investir n'importe quelle catégorie socioculturelle. Il prendra, un "malin" plaisir à mettre en œuvre toute sa subtilité pour faire tomber les justes, ceux qui sont sur le droit chemin ou qui s'en approchent (Lire le Livre de Job dans la Bible).

Cependant, les adeptes de sectes, d'occultisme, les voleurs, les fraudeurs, ceux qui ont pour dieu l'argent, les orgueilleux et ceux qui méprisent et écrasent le prochain, les joueurs de poker (et autres jeux d'argent)... ont implicitement ou consciemment pactisé avec le diable. Ils sont devenus librement les jouets du démon, ils sont des relais pour faire le mal dans toutes les catégories socioprofessionnelles. Leurs actions plaisent au diable qui les gratifiera de pouvoir et d'argent, mais tout cela a un prix : celui d'abord de sacrifier des innocents, de les livrer au démon, mais aussi d'accepter de perdre son âme. Il faut savoir que les âmes de ces bourreaux sont déjà acquises par Satan. Eh oui, le démon n'a pas d'ami, celui qui se prétend être son ami n'est qu'une marionnette entre ses griffes, et lorsque le Diable décide que celui qui l'a invoqué ne lui est plus d'aucune utilité, il l'élimine ! Cependant, rien n'étant impossible à Dieu, certains peuvent être sauvés, s'ils se repentent et s'emplissent d'une foi pure. Mais l'épreuve alors est pour eux terrible, car ils ont fait corps avec le Diable. Certains même ne seront jamais délivrés ici-bas.

Si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres ! Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. (Mt 6, 23-24)

(Reportez-vous à Psaume 48 : L'homme comblé ne dure pas)


Sachez que vous paierez tout compromis fait avec le Malin,
car il est beaucoup plus intelligent et rusé que vous et qu'il veut pour l'homme la Mort éternelle.


Et s'il est facile de repérer et de s'éloigner de la personne "tatouée" à l'effigie du diable, portant fièrement des cartes de jeux, des dés, le numéro de la bête, des dragons et autres monstres diaboliques, araignée sur le bras ou le dos, ou de la caricature du sataniste, il vous sera par contre beaucoup plus difficile de vous prémunir contre le diable habillé en ange de lumière. Car il existe des chefs d'entreprises, des cadres, des gentils "Messieurs tout le monde" qui le soir font des messes noires et jettent des sorts sur leurs concurrents, collègues de travail, voisins, proches... (Lire le Livre de Ben Sira ou Siracide notamment le Chapitre 12 sur le discernement).


Les sorciers opèrent de différentes manières, toujours dans le même but : tuer ! : maléfices par attouchement (un simple contact, un simple tapotement enclenche le maléfice), mauvais œil (maléfice par les yeux, le regard), maléfice par les poudres (tout le danger se trouve dans l'intention maléfique que le sorcier y met), par les graisses, par les moyens modernes (téléphone), ensorcellement par le souffle, maléfice par ligature (empêchement), par chevillement...


Attention : La magie blanche n'est pas anodine ! Toute magie fait appel au Démon quelles que soient vos intentions. Si vous utilisez la magie blanche, avec la disposition de faire le bien, celui que vous invoquez, lui, veut tuer l'homme ! (ex : médecines d'incantations)



« Après que Thiébaut eût été transféré dans l'établissement de Saint-Charles à Schiltigheim il resta calme et tranquille les trois premiers jours. Au soir du quatrième jour cependant le démon se manifesta de nouveau dans son corps : Je suis là, s'écria-t-il tout à coup, et je suis furieux ! Les sœurs lui demandèrent alors qui il était : Je suis le Prince des Ténèbres.
- Où est ta demeure ? En Enfer ?
- En Enfer ! Oui !
- Ne voudrais-tu pas aller au Ciel ?
- Si, mais il n'y a plus pour moi d'espoir d'y arriver !
- Qui t'a chassé du Ciel ?
- Michel, le sal..., Michel avec son glaive !
- Que ferais-tu pour pouvoir y arriver de nouveau ?
- Je ramperais des milliers d'années sur des pointes d'aiguilles ; je me glisserais sur des lames aiguisées !
- Mais pourquoi donc en as-tu été chassé ?
- Je voulais être le premier !
- Quel est ton nom ?
- Cela ne te regarde pas !
Et il ajouta qu'il était le Prince de l'Enfer, Commandant d'une légion de diables dans les airs et que, si ces démons avaient des corps comme les hommes, on ne verrait plus la lumière du jour, tellement ils sont nombreux. On lui demanda un jour s'il ne voulait pas voir le Bon Dieu.
- Oh si, je voudrais le voir.
- Alors, adore-le.
- Non, jamais, fut sa réponse, je ferai n'importe quoi jusqu'à la fin du monde, mais jamais je ne l'adorerai.
Il attesta que l'Église catholique enseigne la vérité au sujet de l'Enfer, mais fit remarquer : Le feu de l'Enfer n'est pas ce que vous vous imaginez. Vous ne pouvez pas vous en faire une idée. Il est beaucoup plus chaud, plus brûlant, on y souffre d'une façon atroce. » ("Pour éviter les pièges de Satan écoutons ses aveux" du Père Sutter).





Voir Les magiciens et les démons (analyse réalisée par un protestant).


Reportez-vous à Transmission de la sorcellerieLe roi de la Cité du Mal, Les princes de la Cité du Mal, La communication de Satan avec l'homme, Vie de Saint Cyprien et Sainte Justine, Martyrs à Nicomédie, et Exorcisme de Saint Cyprien contre les maléfices, Exorcisme de Saint François de Sales pour les époux dont la fécondité du mariage est entravée par le démon ou par des maléfices, Par quelles armes battre le Tentateur ?, Extrait du Message de Notre-Dame de la Salette, Neuvaine de protection contre les attaques de magie, Traité de l'Enfer de Sainte Françoise Romaine, Le Diable existe-t-il ?, Histoire religieuse des deux cités, L'existence du surnaturel et du surhumain, Satan veut déformer l'homme afin d'effacer en lui l'image de Dieu, Les efforts incessants de Satan pour se reformer une Cité, La protection des saints Anges contre les démons, particulièrement au sujet de leurs différentes tentations, Prière pour casser toute magie et affaiblir les forces sataniques, Les pièges du Diable, Inimitiés entre les enfants de Marie et les esclaves du Diable, La fraude : ce par quoi le Démon vous appâte, En union de prière contre les forces démoniaques et les actes de sorcellerie, La puissance des démons réglée par la sagesse divine, Transport aérien des corps, voyages des âmes, pérégrinations animiques et bilocations, L'Année liturgique avec Dom Guéranger : Le Troisième Dimanche de Carême, Quand les dieux du paganisme avouent qu'ils ne sont que des démons, Message de Notre-Dame de la Salette, Comment Satan a égaré l’humanité dans ses voies, après lui avoir fait perdre la connaissance du vrai Dieu : magie naturelle, magie noire, idolâtrie, divination, mystères et sociétés secrètes, et La possession démoniaque est une grâce !




Lire "Traité de l'Enfer"
de Sainte Françoise Romaine, "Abrégé de démonologie" de Jean Vaquié, "Traité du Saint-Esprit" de Mgr Gaume, "La conjuration antichrétienne" de Mgr Delassus, "Des rapports de l'homme avec le démon" de Joseph Bizouard, "La magie au XIXe siècle", "Les moyens et médiateurs de la magie", "Pratique et mœurs des démons", "Les hauts-phénomènes de la magie" de Gougenot des Mousseaux, "Des esprits et leurs manifestations diverses" du Marquis de Mirville (Voir dans cette liste) et "Pour se défendre du Malin" présenté par Mgr Tournyol du Clos (conciliaire) pour les indications pratiques (reportez-vous cependant aux notes qui sont à la fin de ce billet et qui vous invitent à la plus grande prudence concernant certaines dévotions - Voir ce document reprenant une partie de l'ouvrage, avec lquelques modifications requises - ne pas faire la prière de la croix de dozule qui est une fausse révélation).




Voir ce reportage sur le naufrage de Lapérouse.