mardi 30 mai 2017

Méditation pour le Mardi d'après l'Ascension : Jour de recueillement




Saint François d'Assise en prière (Murillo)



LE MARDI D'APRÈS L'ASCENSION

Jour de recueillement


PRATIQUE

Passez ce jour dans un parlait recueillement, détournez toutes les affaires dissipantes, toutes les distractions qui viendront de vous-même et de votre prochain. Occupez-vous d'une pensée ou d'une vérité capable do mous toucher. Imaginez-vous être dans le cénacle avec les apôtres : imitez leur modestie, leur recueillement et leur ferveur.


MÉDITATION

1er point. Pour pratiquer ce recueillement, il faut combattre les ennemis qui lui sont opposés. Il y en a deux considérables : le premier est extérieur, c'est le monde, c'est son esprit, c'est son langage, ce sont ses entretiens, se sont ces nouvelles, ce sont ses manières ; le second est intérieur, c'est nous-mêmes, c'est notre cœur, ce sont les pensées de notre esprit, sa légèreté, sa vivacité, sa curiosité et la multitude de ses pensées inutiles ; ce sont les affections de notre cœur, ses penchants, ses attaches, sa légèreté et sa paresse.
Mettez tout en usage pour combattre ces ennemis du recueillement, vous aurez la paix, votre âme jouira d'un vrai repos, et par là méritera que le Saint-Esprit repose sur elle, comme il s'est reposé sur les apôtres.

2e point. L'esprit de recueillement, disent les Saints Pères, est une disposition de l'âme qui la rend toujours prête à se livrer à l'Esprit de Dieu, à penser à ce divin objet, à lui parler cœur à cœur, à l'entendre avec plaisir et docilité ; toujours facile à se mettre en mouvement à la moindre de ses inspirations, et toujours ardente et prompte à lui obéir en toutes choses, malgré tous les obstacles, ne âme qui a l'esprit de recueillement ne sort jamais d'elle-même pour se répandre parmi les créatures, ou si elle en sort quelque moment, par fragilité ou par nécessité, elle y rentre aussitôt pour y trouver son Dieu et pour lui parler cœur à cœur.


SENTIMENTS

Ah ! Seigneur, rapprochez ce grand intervalle qui me fait gémir, et faites-vous voir à mon âme d'une manière plus sensible ; si je ne puis monter jusqu'à vous, parce que je suis encore attaché à la terre, descendez par honte jusqu'à mon néant. Aidez-moi à recueillir toutes mes puissances, afin de ne sortir jamais de l'esprit de recueillement ni de votre divine présence. Apprenez-moi, Seigneur, à retenir les saillies de mon esprit, les égarements de mon cœur, les regards de mes yeux, pour ne me dissiper jamais et ne pas sortir de l'esprit de recueillement.


DON DU SAINT-ESPRIT

L'entendement


Le Saint-Esprit ne favorise du don de l'entendement que les âmes fidèles qui vivent de la vie intérieure, qui pratiquent la présence de Dieu, et qui ont l'esprit de recueillement : ainsi l'on peut dire que le recueillement procure le don précieux de l'entendement. Pour le mériter, ayez une grande toi et un grand amour pour l'oraison et la vie intérieure, une grande docilité d'esprit et de cœur.
Demandez humblement ce don au Saint-Esprit, qui en est l'auteur, et vous ferez vos délices du recueillement.




Reportez-vous à Méditation sur le renoncement au monde, Parle, Seigneur, ton serviteur écoute !, Avis pour la lecture spirituelle, Neuvaine préparatoire à la Fête de la Pentecôte : Prière pour demander les sept Dons du Saint-Esprit, Méditation pour le Samedi d'après l'Ascension, Méditation pour le Vendredi d'après l'Ascension, Méditation pour la Fête de l'Ascension, Méditation pour le Jeudi d'après l'Ascension, Méditation pour le Mercredi d'après l'Ascension, Méditation pour le Lundi d'après l'Ascension, Méditation pour le Dimanche d'après l'Ascension, Méditation pour le Mercredi après la Pentecôte, Méditation pour le Mardi après la Pentecôte, Méditation pour le Lundi de Pentecôte, Méditation pour le Jeudi après la Pentecôte, Méditation pour le Samedi après la Pentecôte, Accueillir le Saint Esprit de Dieu, Litanie du Saint-Esprit, Méditation pour le Jour de la Pentecôte, Jésus, Sagesse glorieuse et triomphante, Jésus glorifié veut glorifier sa Mère.