vendredi 12 mai 2017

Méditation sur les richesses


Lazare et le mauvais riche (Gustave Doré)






1er point. On peut se sanctifier au milieu de l'opulence ; 1° par le détachement des richesses.

On n'est pas obligé de s'en dépouiller réellement pour faire son salut. Ce renoncement extérieur est un conseil de perfection ; mais le renoncement intérieur est de précepte. Oui, tout Chrétien est étroitement obligé d'être disposé à perdre et à sacrifier tous ses biens plutôt que de violer la Loi de Dieu. C'est dans cette disposition vraie, sincère, habituelle et persévérante que consiste le détachement des richesses sans lequel on ne peut être sauvé. Il ne vous est pas même permis de partager votre cœur et vos sentiments entre Dieu et les richesses : Vous ne pouvez, dit le Sauveur, servir deux Maîtres à la fois. Il faut opter entre l'un et l'autre ; être tout à Dieu, ou tout aux richesses, à qui donnez-vous la préférence ?


2e point. 2° Par le bon usage des richesses.

Vous n'en êtes que le dépositaire et l'économe ; vous n'êtes pas le maître de les employer à tous les usages inutiles ou déréglés que le caprice est capable de vous suggérer. L'usage que vous en faites doit toujours être conforme aux règles de la justice, de la charité et de la tempérance chrétienne. 1°, De la justice, pour rendre à chacun ce qui lui est dû. 2°, De la charité, pour soulager les pauvres. 3°, De la tempérance chrétienne, pour se borner au pur nécessaire, sans porter aucune sorte de dépense au-delà des bienséances indispensables de son état. Que de réflexions à faire sur ces maximes ! que de raisons de craindre et de trembler pour le salut des riches !





Reportez-vous à Méditation sur la restitution, Méditation sur les prières des pauvres, Méditation sur la Libéralité, Méditation sur les devoirs des riches dans les malheurs publics, Méditation sur le goût de la dépense, Méditation sur la charité envers les Pauvres, Méditation sur l'inégalité des conditions, Méditation sur l'honneur que l'on rend à Dieu par l'aumône, Méditation sur le Luxe, Méditation sur l'abus des richesses, Méditation sur la distinction du nécessaire et du superflu, Jeudi de la deuxième semaine de Carême : Jour de frayeur, Lettre encyclique du Pape Léon XIII sur le Tiers-Ordre de Saint François, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur les moyens de se sanctifier dans le monde, Méditation sur le bonheur des Pécheurs comparé à celui des Justes, Méditation sur le vrai bonheur, Méditation sur la distinction de l'âme et du corps, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, Méditation sur le jurement, Méditation sur la pureté du cœur, Méditation sur les moyens d'acquérir la pureté du cœur, Méditation sur l'homicide, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur la voie étroite, Méditation sur le discernement des bons et des mauvais exemples, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, Méditation sur la douceur, Méditation sur la flatterie, Méditation sur l'ambition, Méditation sur les murmures, Méditation sur l'obligation de porter sa croix, Méditation sur le renoncement à soi-même, Méditation sur les défauts d'autrui, Méditation sur les scrupules, Méditation sur l'emploi du temps, Méditation sur l'observation des Lois de Dieu et Méditation sur la crainte de Dieu.