vendredi 11 mai 2018

Méditation sur la curiosité








1er point. Il y a une curiosité louable et nécessaire que l'on doit avoir. Si vous avez des inférieurs à placer ou à conduire, des enfants à élever, des pauvres à soulager ; veillez sur ces inférieurs, connaissez les mœurs, le caractère et les inclinations de ces enfants ; examinez les vrais et les faux besoins de ces pauvres. C'est une curiosité louable et nécessaire.


2e point.
Il y a une curiosité dangereuse et criminelle, qu'on doit réprimer. S'informer curieusement des mœurs et de la conduite des autres, sans avoir ni le désir, ni la volonté, ni le pouvoir de tirer d'autre utilité de cette connaissance, que le plaisir malin de les critiquer et d'en médire ; c'est là une curiosité dangereuse et criminelle, puisqu'elle devient le germe et le principe de nos jugements téméraires, et l'aliment éternel de nos médisances et de nos calomnies. Voulez-vous éviter ces faux jugements, ces calomnies et ces médisances ? Arrêtez-les jusque dans leur source ; suivez le conseil de Saint Bernard : Cave alienoe conversationis esse curiosus explorator : ne vous informez pas si curieusement de ce que les autres font, et demandez plutôt à Dieu la grâce de vous connaître vous-même : Nosce te ipsum.



Reportez-vous à Méditation sur la Médisance, Méditation sur les moyens d'éviter les jugements téméraires, Méditation sur la fausseté des jugements téméraires, Méditation sur les prétextes qu'on emploie pour justifier le jugement téméraire, Méditation sur les jugements téméraires, par le défaut d'équité, Méditation sur les jugements téméraires, par le défaut de connaissance, Méditation sur les jugements téméraires, par défaut d'autorité, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les bornes que l'on doit mettre à la défiance et aux soupçons, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur les Prières que l'on adresse à Dieu pour ses besoins temporels, Méditation sur les dispositions où doit être un Chrétien quand il demande à Dieu des grâces temporelles, Méditation sur les Prières que l'on fait à Dieu pour ses besoins spirituels, Méditation sur la soumission à la volonté de Dieu, Méditation sur le Jugement de Dieu, Méditation sur la justice de Dieu, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur les divers sentiments des hommes à l'égard de la vérité, Méditation sur les divertissements du monde, Méditation sur la grandeur d'âme, Méditation sur l'humilité des Saints, Méditation sur la pratique de l'humilité Chrétienne, Méditation sur l'ignorance de l'homme à l'égard de l'état de grâce, Méditation sur les petites actions de Vertu, Méditation sur l'habitude des fautes légères, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur la différence des devoirs, Méditation sur les obligations attachées aux Charges et aux Dignités du monde, Méditation sur la gloire de Dieu, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les dangers du monde, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état, et Méditation sur l’œil qui scandalise.