mardi 15 juin 2021

Dans quels sentiments devons-nous célébrer la fête du Sacré-Cœur de Jésus ?



C'est dans les sentiments de l'amour le plus vif et le plus tendre que nous devons célébrer cette fête : le plus vif pour payer l'amour dont ce Cœur de Jésus nous a aimés d'un généreux retour ; le plus tendre, pour compatir aux opprobres et aux douleurs de ce divin Cœur outragé. Nous le savons, Jésus obéissait à l'amour dont son cœur était embrasé pour nous, lorsqu'il se faisait homme, enfant, le dernier des hommes, rassasié d'ignominies, mourant dans l'opprobre et les douleurs de la croix. Ce n'était pas trop pour un cœur qui nous aimait infiniment ; mais le cœur bas et rétréci des hommes n'a rien compris à cet excès d'amour. Aveugles et endurcis, ils n'ont eu ni des yeux assez purs pour reconnaître le codeur d'un Dieu, à ces traits d'un amour infini, ni des cœurs assez grands pour les ressentir, y correspondre.
Les cœurs ingrats ont été plus loin : ils ont outragé ce Cœur tendre et paternel, qui les aimait malgré leur ingratitude : enfin les cœurs impies sont venus ; mais ç'a été pour déchirer ce Cœur sacré où le sang ruisselait encore, lui arracher toute consolation et combler ses douleurs ! À la vue de tant de maux quel codeur fidèle ne serait ému ? Au récit de ces sanglants outrages, dont le douloureux souvenir ira arracher des larmes aux cœurs généreux et compatissants de tous les siècles, quel cœur parmi nous si insensible et si dur pourrait refuser à ce divin Cœur abreuvé d'amertume un amour plus ardent, une fidélité plus constante, une commisération plus tendre ? Quel bonheur, quelle consolation vraiment ineffable si parmi nous il se trouvait un seul cœur assez fervent, assez tendre, assez pur, assez ardent, pour faire oublier en ce jour au Cœur de Jésus ses profonds ennuis et ses amères douleurs à force d'amour, de reconnaissance, d'adorations et d'hommages !

(Manuel des petits séminaires)


Reportez-vous également à Sur l'excellence de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, Comment l'Église de France a-t-elle contribué à l'établissement de la fête du Sacré-Cœur de Jésus ?, Depuis quand l'Église a-t-elle institué la fête du Sacré-Cœur de Jésus ?, Sur l'institution de la fête du Sacré-Cœur : Quelle fête célébrons-nous en ce jour ?, Prière au Sacré-Cœur de Jésus, Prière fondée sur les Promesses faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ à Sainte Marguerite-Marie, Dévotion au Cœur Sacré de Jésus : Actes de communion spirituelle, Neuvaine de confiance au Sacré-Cœur, La dévotion au Cœur sacré de Jésus : Réparation, immolation, pénitence, confiance et pur amour, Amende honorable à Jésus-Christ dans le Saint-Sacrement, Amende honorable au Sacré-Cœur de Jésus, La dévotion au Sacré-Cœur, remède spécial aux maux qui désolent l'Église dans ces derniers temps, Méditation sur la Fête du Sacré Cœur de Jésus-Christ : Dieu a envoyé dans vos cœurs l'Esprit et le Cœur de son Fils, Instruction sur la Fête du Sacré Cœur de Jésus-Christ, Petite consécration au Sacré-Cœur de Jésus, Neuvaine au Sacré-Cœur, Miserentissimus Redemptor du Pape Pie XI sur notre devoir de réparation envers le Sacré-Cœur de Jésus, Acte de consécration du genre humain et de réparation au Sacré-cœur, Litanie de Sainte Marguerite Marie Alacoque, Litanie du Sacré-Coeur de Jésus, Sœur Benigna, petite secrétaire de l'amour de Dieu (1/9), Dévotion au Sacré-cœur de Jésus : Don de l'Esprit et Vie intérieure, et Amende honorable au Sacré-Cœur de Jésus.