mardi 25 avril 2017

Méditation sur l'emploi du temps




Extrait de « Méditations pour tous les jours de l'année ; sur les principaux devoirs du Christianisme » par Henri Griffet.



1er point. Rien de plus précieux que le temps.

Il nous est donné pour servir Dieu, pour le glorifier, pour mériter le Ciel : ce n'est donc pas un bien qui nous appartienne en propre, et dont nous puissions disposer comme il nous plaît. C'est un talent* qui nous est confié pour le mettre en valeur, et dont il nous faudra un jour rendre compte au souverain Juge. Il est d'autant plus précieux que sa durée est également rapide et incertaine. Il passe comme un éclair, il s'évanouit comme un songe. Déjà le passé n'est plus, le présent nous échappe et l'avenir est incertain. Tous les moments de notre vie sont comptés, et il n'en est aucun qui n'augmente le trésor de nos mérites, ou le nombre de nos péchés. Le vrai Fidèle est avare de son temps, il craint de le perdre, il le partage tout entier entre les devoirs de la Religion et les devoirs de son état ; c'est ce que l'Écriture appelle des jours pleins, des jours de salut : Dies pleni, dies salutis.


2e point. Rien de plus mal employé que le temps.

Quel usage en fait-on dans le monde ? À quoi se passe la vie de la plupart des hommes ? Des visites inutiles, des conversations frivoles, dangereuses ou criminelles. Un jeu sans fin, des amusements éternels en absorbent la plus grande partie ; la dissipation, l'oisiveté, l'inutilité, la paresse emportent tout. Les occupations sérieuses et utiles sont toujours les plus courtes et les plus négligées. On plaint et on abrège le temps qu'on est obligé de leur donner. Ne permettez pas, Seigneur, que j'abuse plus longtemps pour ma perte, de ces moments précieux qui ne doivent être employés que pour mon salut.



* Cf. la parabole des talents dans le Nouveau Testament.






Reportez-vous à Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur le délai de la conversion, Méditation sur l'incertitude de l'avenir, Méditation sur le bon usage du temps présent, Méditation sur l'inquiétude de l'avenir, Méditation sur le souvenir des jours que l'on a passé dans l'oubli de Dieu et de ses devoirs, Méditation sur les désirs, Méditation sur l'oisiveté, Méditation sur l'observation des Lois de Dieu, Méditation sur la crainte de Dieu, Méditation sur le rapport des actions à Dieu, Méditation sur les défauts d'autrui, Méditation sur le renoncement à soi-même, Méditation sur l'obligation de porter sa croix, Méditation sur l'impatience, Méditation sur les murmures, Méditation sur l'ambition, Méditation sur la flatterie, Méditation sur les richesses, Méditation sur la douceur, Méditation sur la voie étroite, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, Méditation sur le discernement des bons et des mauvais exemples, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur la pureté du cœur, Méditation sur les moyens d'acquérir la pureté du cœur, Méditation sur l'homicide, Méditation sur l’œil qui scandalise, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur le jurement, Méditation sur la vigilance chrétienne, Méditation sur le Sacrement de la Pénitence, Méditation sur la réparation du péché, Méditation sur l'expiation du péché, Méditation sur la force des penchants qui nous portent au péché, Respecter l'autorité du Chef de famille.