mercredi 26 avril 2017

Respecter l'autorité du chef de famille


La Tour de Babel (Gustave Doré)


Combien pouvons-nous constater dans les familles, à quel point le chef est détrôné. Comme la créature a détrôné son Créateur en se révoltant contre ses Lois et son autorité, nous reproduisons le « Non serviam » de Lucifer dans nos familles, la Révolution dans nos foyers.
Comment cela se produit-il ? Quand dans les familles, les rôles définis par Dieu sont bouleversés : quand la femme veut tenir le rôle du mari, quand elle laisse l'enfant manquer de respect au père ou à tout autre chef d'une autre maison (beau-frère, grand-père, etc.), quand les actes de l'enfant sont toujours justifiés et que l'on ne lui inculque plus la politesse, l'obéissance, etc., quand l'on prend parti pour l'enfant au lieu de faire respecter l'adulte (le péché est d'autant plus grave que la personne offensée a une place importante selon les lois de Dieu, c'est-à-dire, selon que la personne représente l'autorité, notamment dans sa famille), quand l'on s'érige à la place de chef de famille alors que Dieu nous a donné une tout autre place, ou quand l'on détrône le chef de famille pour mettre à sa place un autre individu : la mère qui met les règles du beau-fils au-dessus des règles du père de famille (c'est-à-dire de son mari) sous son propre toit, la fille qui se révolte contre son mari sous l'avis de sa mère ou d'un autre membre de la famille parce que c'est « la famille avant tout » : oui, mais devant Dieu, comprenons bien que la famille première d'une épouse est à présent celle qu'elle forme avec son mari. C'est avec lui qu'elle va marcher pour mériter le Ciel, c'est avec lui qu'elle aura des enfants, etc. Elle quittera la maison de ses parents pour marcher main dans la main avec son époux. Dieu a établi des règles ; tâchons de les respecter sous peine de mettre la famille entière en situation de chaos, sous peine de voir, de génération en génération, les mêmes schémas se reproduire.
Dieu aime que l'on reste à la place qu'il nous a donnée. C'est là, l'humilité ! Bornons-nous à respecter toutes les hiérarchies ! Vouloir une tout autre place que celle que Dieu nous a donnée, c'est déjà vouloir prendre la place de Dieu. La loi de la jungle, la loi du plus fort, mettra Satan à la tête de la famille, et Dieu dehors. Soyez attentifs à vos devoirs avant de regarder vos droits. Aujourd'hui, l'employé se prend pour le patron, le locataire pour le propriétaire, l'élève pour le maître, parce que la pyramide a été inversée en ce monde, et de cette manière la Croix du Christ, par la contre-église et les ennemis de l'ordre établi par Dieu.
Comment ensuite réparer un tel déséquilibre ? Dieu veut rétablir sa justice, et sa malédiction sera sur la famille tant qu'elle n'aura pas réparé. Dieu peut reprendre alors le chef de famille à ceux qui l'avaient détrôné. Viennent les pleurs, les reproches faits à Dieu : Pourquoi lui ? Pourquoi Dieu nous a pris notre père, notre frère, notre mari, qui était si bon ? Réponse : Vous n'avez pas voulu du chef de famille, à présent, faites sans lui, je reprends ma créature, créature qui a souffert toutes vos révoltes.
Soit l'on reçoit le châtiment en gémissant et en continuant la révolte contre Dieu, soit l'on décide de réparer pour le bien de toute la famille. Réparer déjà en ne reproduisant pas le même schéma, ce qui implique que chacun doit se remettre en question et se corriger. En acceptant le châtiment et en excitant en son cœur un profond repentir. Puis en utilisant les moyens que Dieu nous a donnés dans sa miséricorde pour réparer : le sacrement de penitence avant tout, pour obtenir le pardon des péchés personnels, les actes de mortification et de pénitence, son Précieux Sang dans le Saint Sacrifice de la messe (Messe dite de Saint Pie V, messe de toujours, Non una cum), le chapelet des Saintes Plaies, le Chemin de Croix, etc.
Que le Chef de famille accomplisse son devoir d'état ! Que la Maîtresse de maison accomplisse le sien ! Ainsi, vous verrez l'équilibre se rétablir, les tensions disparaître, car chacun fera la volonté de Dieu en reprenant son rôle. Car aller contre la nature établie par Dieu, c'est installer le chaos, c'est couronner Satan. Il n'y a pas d'effets sans cause.





Reportez-vous à De la conduite de la jeunesse, par le R.-P. Jean-Joseph SurinExplication du quatrième commandement de DieuPrière pour son père et sa mère, Du Devoir des Pères de famille, par le R.-P. Jean-Joseph Surin, Méditation sur les devoirs des pères à l'égard de leurs enfants, Méditation sur l'Autorité, Méditation sur les prétendus avantages de la naissance, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Arcanum divinae du Pape Léon XIII, sur le mariage chrétien, Le Chapelet des Saintes Plaies, Acte de consécration au glorieux Saint Joseph, Le retour d’Égypte, Sermon pour la Fête de Saint Joseph, Méditation : Marie est donnée en mariage à Saint Joseph, Leçon XV : De la Naissance de Jésus-Christ, Litanies de Saint Joseph, Supplique à Saint Joseph, Méditations et Exemples pour le Mois de Saint Joseph, La possession démoniaque dans le couple, Discours aux sages-femmes du Pape Pie XII, Discours de Pie XII aux jeunes filles, sur la mode, Casti Conubii du Pape Pie XI, La possession démoniaque chez les enfants est-elle possible ?, Lettre encyclique de Pie XI sur l'éducation chrétienne de la jeunesse, Méditation sur l'emploi du temps, Méditation sur l'observation des Lois de Dieu, Diuturnum illud du Pape Léon XIII, sur le pouvoir civil, et Lettre encyclique de Pie XII sur le cinéma, la radio et la télévision.