jeudi 27 avril 2017

Méditation sur la crainte de Dieu


Plaie de la peste (Gustave Doré)



Extrait de « Méditations pour tous les jours de l'année ; sur les principaux devoirs du Christianisme » par Henri Griffet.



1er point. L'OBLIGATION d'aimer Dieu n'exclut pas l'obligation de le craindre.

L'amour et la crainte ne sont pas deux sentiments incompatibles. On aime son père et on le craint. Le serviteur fidèle aime son maître et il le redoute. Ces différents sentiments naissent de la différence des rapports qu'on envisage dans un même objet. Quand je considère le Dieu qui m'a créé, et par ce qu'il est en lui-même, et par les grâces que j'ai reçues de sa bonté, je sens que je luis dois tout : je l'aime plus que moi-même. Lorsque je pense aux effets terribles de sa puissance et de sa justice, une crainte religieuse s'empare de mon âme ; je m'abîme, je m'anéantis devant ce Maître tout-puissant, ce Jude inexorable.


2e point. Cette crainte seule ne suffit pas pour remplir nos obligations dans toute leur étendue.

Elle n'est que le commencement de la sagesse, elle doit nous conduire à la pratique de tous les préceptes ; et le premier est celui de l'amour. Vous qui craignez le Seigneur, dit le Sage, n'en demeurez pas là, songez à l'aimer : Qui timetis Dominum, diligite illum. Jamais Dieu n'a dit précisément : Craignez-moi de tout votre cœur ; mais il a dit cent fois : Aimez-moi de tout votre cœur. Or si l'amour doit occuper tout le cœur, la crainte n'y doit entrer que pour y introduire l'amour, pour se perdre et s'abîmer dans l'amour. Craignez Dieu et observez Ses Commandements, en commençant par le premier qui renferme tous les autres. Car c'est là tout l'homme. C'est en cela que consiste le salut, le bonheur et la perfection de l'homme.




Écoutez cette prédication sur le Principe et fondement : L’homme est créé pour louer, révérer et servir Dieu, de l'Abbé Vérité.


Reportez-vous à Méditation sur le Sacrement de la Pénitence, Méditation sur la réparation du péché, Méditation sur l'expiation du péché, Méditation sur la force des penchants qui nous portent au péché, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur la soumission à la volonté de Dieu, Méditation sur la crainte de la mort, De quels religieux respects nous devons entourer le Saint-Sacrement, Méditation pour le Vendredi d'après l'Ascension, Méditation sur la pureté du cœur, Méditation sur les moyens d'acquérir la pureté du cœur, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur l’œil qui scandalise, Méditation sur le jurement, Méditation sur l'homicide, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur le discernement des bons et des mauvais exemples, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, Méditation sur la voie étroite, Méditation sur la douceur, Méditation sur les richesses, Méditation sur la flatterie, Méditation sur l'ambition, Méditation sur les murmures, Méditation sur l'impatience, Méditation sur l'obligation de porter sa croix, Méditation sur le renoncement à soi-même, Méditation sur les défauts d'autrui, Méditation sur l'emploi du temps, Méditation sur l'observation des Lois de Dieu, Méditation sur le rapport des actions à Dieu, et La pensée du Purgatoire nous instruit sur la gravité du péché véniel.