samedi 30 décembre 2017

Méditation sur l'Autorité
























1er point. Tout homme qui exerce dans le monde quelque portion d'une autorité publique ou particulière doit, 1°, à Dieu, la même obéissance qu'il exige de ceux qui lui sont soumis. S'il porte à leur égard le nom de père ou de seigneur, il veut être obéi, et il réclame hautement les droits attachés à ces titres, pour peu que l'on s'écarte de la soumission qui lui est due. Quand je parle à mon serviteur, disait le Centurion, je lui dis : faites cela, et il le fait. Or, le Dieu que nous servons n'a-t-il pas à notre égard les titres et les droits de Père et de Seigneur : Le fils honore son père, disait-il à son peuple par le Prophète Malachie, et l’esclave son seigneur ; mais si je suis père, où est l'honneur qui m'est dû ; et si je suis seigneur, où est l'obéissance que l'on ne peut me refuser sans crime ?


2e point.
1°, On affermit sa propre autorité en se soumettant à celle de Dieu ; c'est par lui que les Rois règnent, et que les Législateurs font de justes Lois. L'homme qui désobéit hautement et continuellement à son Dieu, ne semble-t-il pas exciter ceux qui lui sont soumis à la désobéissance ? Ses exemples ne doivent-ils pas affaiblir ses Commandements ? Un père ou un maître connu dans sa maison pour un homme sans foi, sans loi, sans mœurs et sans Religion, aura-t-il des domestiques fidèles, des enfants soumis et respectueux ? N'est-il pas naturel que tous les membres se ressentent des dérèglements de leur chef ?




Reportez-vous à Prière de Saint Pie X au glorieux Saint Joseph modèle des travailleurs, Méditation sur la différence des devoirs, Méditation sur les prétendus avantages de la naissance, Méditation sur la dévotion des Grands, Méditation sur les obligations attachées aux Charges et aux Dignités du monde, Méditation sur l'usage qu'un Chrétien doit faire de ses talents, Méditation sur l'objet de l'examen de conscience, Méditation sur la Foi, Méditation sur le fondement de l'espérance Chrétienne, Méditation sur la gloire de Dieu, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les dangers du monde, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur la fidélité que la Religion nous inspire à l'égard des devoirs de notre état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les bornes que l'on doit mettre à la défiance et aux soupçons, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur l'Espérance Chrétienne, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur la piété extérieure, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, et Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel.