samedi 30 décembre 2017

Méditation sur les obligations attachées aux Charges et aux Dignités du monde








1er point. Elles ne sont établies que pour le bien des particuliers, et pour l'utilité publique. Voilà quelle est la fin de leur institution. On n'est donc pas prince, magistrat, juge, maître et homme public pour soi, mais pour les autres : le nom même de charge que l'on donne aux emplois et aux dignités du monde, annonce en quelque sorte tout le poids des obligations qu'elles imposent à ceux qui en sont revêtus ; ils ne doivent plus vivre et travailler pour leur bonheur, et pour leur intérêt particulier ; ils ne doivent plus avoir en vue que le bonheur et l'intérêt des autres : leurs jours ne sont plus à eux, mais au public.


2e point.
On abuse donc des charges et des dignités du monde. Quand on en retranche les travaux pour en goûter les douceurs ; quand on se dispense de ce qu'elles ont de pénible, pour ne s'attacher qu'à ce qu'elles ont d'agréable ; quand on les prend uniquement pour illustrer son nom, pour nourrir son ambition, pour contenter sa vanité, pour flatter son orgueil ; quand on s'en tient au mauvais usage qu'en ont fait ceux qui nous ont précédés, sans examiner celui qu'ils en ont dû faire ; en un mot, quand on en néglige les devoirs, et que l'on regarde cette négligence comme une prérogative de son état.




Reportez-vous à Prière de Saint Pie X au glorieux Saint Joseph modèle des travailleurs, Méditation sur la grandeur d'âme, Méditation sur la charité envers les Pauvres, Méditation sur la différence des devoirs, Méditation sur l'Autorité, Méditation sur les prétendus avantages de la naissance, Méditation sur la dévotion des Grands, Méditation sur l'ambition, Méditation sur l'usage qu'un Chrétien doit faire de ses talents, Méditation sur la vaine gloire, Méditation sur l'objet de l'examen de conscienceMéditation sur la flatterie, Méditation sur la Foi, Méditation sur le fondement de l'espérance Chrétienne, Méditation sur la gloire de Dieu, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les dangers du monde, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur la fidélité que la Religion nous inspire à l'égard des devoirs de notre état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les bornes que l'on doit mettre à la défiance et aux soupçons, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur l'Espérance Chrétienne, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur la piété extérieure, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, et Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel.