jeudi 14 décembre 2017

Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état


Les sarcleuses (Jules Breton)






1er point. Un Chrétien trouve dans les devoirs de son état un exercice continuel de charité. Il n'y a aucun état dans le monde qui n'ait un rapport immédiat au bien général de la société. Or, il y a un Commandement de Dieu qui nous oblige d'aimer le prochain comme nous-mêmes, et par conséquent de travailler à le rendre heureux, et à lui procurer tous les avantages qui dépendent de nous. Il ne tient donc qu'à vous d'envisager dans toutes vos occupations le rapport direct qu'elles peuvent avoir à l'utilité publique ou particulière de votre prochain, et de vous proposer une fin si noble, si pure et si méritoire devant Dieu.


2e point.
Un Chrétien trouve dans les peines de son état un exercice continuel de pénitence. Point d'état qui n'ait ses chagrins et ses peines ; les Rois même n'en sont pas exempts sur le trône, et si ceux qui les approchent souffrent continuellement des assiduités et des complaisances qu'ils sont obligés d'avoir pour leurs maîtres, ceux-ci ne souffrent pas moins des fautes et des négligences de ceux qui les servent. Dans quel état ne trouve-t-on pas des croix et des épines, des assujettissements, de la gêne et de la contrainte. Il en faut profiter en s'y soumettant dans un esprit de pénitence, en les offrant à Dieu pour l'expiation de nos péchés, en les unissant à la croix et aux souffrances de Jésus-Christ.




Reportez-vous à Méditation sur les petites actions de Vertu, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur la fidélité que la Religion nous inspire à l'égard des devoirs de notre état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les prétendus avantages de la naissance, Méditation sur la dévotion des Grands, Méditation sur les obligations attachées aux Charges et aux Dignités du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur la fausseté des jugements téméraires, Méditation sur les prétextes qu'on emploie pour justifier le jugement téméraire, Méditation sur les jugements téméraires, par le défaut d'équité, Méditation sur les jugements téméraires, par le défaut de connaissance, Méditation sur les jugements téméraires, par défaut d'autorité, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les bornes que l'on doit mettre à la défiance et aux soupçons, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur l'Espérance Chrétienne, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur la piété extérieure, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, et Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel.