samedi 23 décembre 2017

Méditation sur l'objet de l'examen de conscience







1er point. Il doit rouler sur ces trois questions. Qu'ai-je fait ? Comment l'ai je fait ? Qu'ai-je manqué à faire ? La première regarde la nature de nos actions ; la seconde les circonstances qui les ont accompagnées, l'intention qui nous y a conduit ; parce qu'une action bonne en elle-même peut être vicieuse et déréglée par ses circonstances et par son motif ; la troisième regardé les péchés d'omission, qui sont quelquefois innombrables.


2e point.
On doit appliquer ces trois questions, non-seulement aux devoirs généraux communs à tous les Fidèles ; mais encore aux devoirs propres et particuliers de son état. 1°, Sur les devoirs généraux et communs à tous les Fidèles ; il faut voir en quoi on a péché contre Dieu, contre le prochain et contre soi-même, soit par des fautes directes et formelles, soit par des omissions. 2°, Sur les devoirs propres et particuliers de son état ; il faut examiner en quoi on a manqué, comme maître, comme citoyen, comme serviteur, comme fils, comme père de famille, comme personne publique, chargé d'un tel emploi, d'une telle fonction dans la société.




Reportez-vous à Méditation sur le Jugement de Dieu, Méditation sur la sévérité de l'examen de conscience, Méditation sur les défauts de l'examen de conscience, Bien choisir le sujet sur lequel on doit faire l'examen particulier, Cinq points pour l'examen général de conscience, Trois temps pour l'examen particulier, Combien l'examen de notre conscience est important, Degrés des vertus qu'on se propose d'acquérir, Méditation sur l'Autorité, Méditation sur les prétendus avantages de la naissance, Méditation sur la dévotion des Grands, Méditation sur la Foi, Méditation sur le fondement de l'espérance Chrétienne, Méditation sur la gloire de Dieu, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les dangers du monde, Méditation sur l'application aux devoirs de son état, Méditation sur la fidélité que la Religion nous inspire à l'égard des devoirs de notre état, Méditation sur le mérite attaché à la pratique des devoirs de son état, Méditation sur le motif qui doit nous conduire dans la pratique des devoirs de notre état, Méditation sur les dangers propres de chaque état, Méditation sur les vertus qu'on exerce en pratiquant les devoirs de son état, Méditation sur les défauts qui rendent un jugement téméraire, Méditation sur les bornes que l'on doit mettre à la défiance et aux soupçons, Méditation sur les soupçons, Méditation sur la défiance, Méditation sur la défense de juger le prochain, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur la connaissance des vertus et des vices, Méditation sur l'Espérance Chrétienne, Méditation sur les caractères de la vraie et de la fausse pénitence, Méditation sur la vraie pénitence, Méditation sur le respect humain, Méditation sur le crime du respect humain, Méditation sur la piété extérieure, Méditation sur les moyens de guérir les illusions de la fausse conscience, Méditation sur les péchés d'ignorance, Méditation sur l'aveuglement de la Conscience, Méditation sur le repos de la conscience, Méditation sur la conscience, Méditation sur la passion dominante, Méditation sur les moyens de connaître les passions dominantes, Méditation sur l'amour de la vie, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, et Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel.