samedi 17 juin 2017

Méditation sur ce qu'un Chrétien doit penser des richesses et des grandeurs du monde


Saint Diego d'Alcalá nourrissant les pauvres (Murillo)





1er point. Il ne doit pas les estimer, par ce qu'elles sont en elles-mêmes.

Ce serait en juger comme les mondains qui regardent ceux qui possèdent ces frivoles avantages comme des âmes privilégiées. C'est ce préjugé qui fait que la plupart des grands croient être des espèces de divinités pour qui tous les autres hommes sont obligés de se sacrifier. Idée fausse et pernicieuse qui a fait dans tous les temps le malheur du genre humain, et qui n'est pas moins contraire aux lumières de la raison qu'aux principes de la Religion et aux vrais sentiments de la nature.


2e point. Un Chrétien estime les richesses et les grandeurs du monde que far le bon usage qu'on en fait :

il ne regarde pas un pauvre comme le rebut du ciel, parce qu'il est le rebut du monde ; il ne juge pas de la différence des conditions par leur éclat apparent ; mais par leur usage. La pauvreté sanctifiée par la vertu lui paraît infiniment préférable aux richesses dont on abuse ; et il ne croit pas un homme digne de son estime pour être né ou pour se trouver dans la grandeur et dans l'opulence, s'il ne fait pas les employer utilement pour le bonheur des hommes et pour son salut.




Reportez-vous à Méditation sur l'inégalité des conditions, Méditation sur l'honneur que l'on rend à Dieu par l'aumône, Méditation sur l'abus des richesses, Méditation sur la distinction du nécessaire et du superflu, Méditation sur la gloire du monde, Méditation sur les jugements du monde, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur les moyens de se sanctifier dans le monde, Méditation sur le bonheur des Pécheurs comparé à celui des Justes, Méditation sur le vrai bonheur, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur le péché de scandale, Méditation sur deux règles qu'un Chrétien doit toujours observer pour faire son salut dans le monde, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur l'affaire du salut, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur deux sortes d'occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leur fin, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leurs progrès, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leur origine, Méditation sur le jurement, Méditation sur l'homicide, Méditation sur les moyens d'acquérir la pureté du cœur, Méditation sur la pureté du cœur, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, Méditation sur la voie étroite, Méditation sur le discernement des bons et des mauvais exemples, Méditation sur la douceur, Méditation sur les richesses, Méditation sur la flatterie, Méditation sur l'ambition, Méditation sur les murmures, Méditation sur l'obligation de porter sa croix, Méditation sur le renoncement à soi-même, Méditation sur les défauts d'autrui, Méditation sur les scrupules, Méditation sur l'emploi du temps, Méditation sur l'observation des Lois de Dieu et Méditation sur la crainte de Dieu.