dimanche 18 juin 2017

Méditation sur l'affaire du salut


Le fils prodigue reçoit son héritage (Murillo)






1er point. C'est la plus essentielle et la plus importante que nous puissions avoir en ce monde.

Tout le reste passe, tout le reste finit ; notre vie elle-même n'est qu'un songe qui doit disparaître à la première lueur du grand jour de l'éternité. Chaque moment qui s'écoule nous en approche, et nous conduit à l'entrée du Ciel ou de l'enfer. D'un côté nous sommes attirés par les plus magnifiques promesses et les plus glorieuses espérances ; effrayés de l'autre par les plus terribles menaces. Quoi de plus digne de nos soins et de nos réflexions qu'une éternité heureuse ou malheureuse ! Que sert à l'homme, dit le Sauveur, de gagner tout le monde, s'il vient à perdre son âme ? Y pense-t-on ? Y ai-je pensé jusqu'ici autant que le mérite une affaire qui doit nécessairement avoir de si grandes suites ?


2e point. L'affaire du salut est celle de toutes qui est la plus négligée.

On s'occupe sérieusement des affaires du monde ; on travaille, on s'agite, on se donne de grands mouvements pour les faire réussir ; on y pense, on en parle continuellement, et l'on oublie, on néglige l'affaire du salut. Ah ! si l'on voulait peser dans une juste balance, les biens de la vie présente et ceux de la vie future, que l'on serait honteux de placer si mal ses soins et ses travaux, et d'employer toutes les forces de son esprit et de son corps pour acquérir des biens que la mort nous ravit pour toujours, sans se mettre en peine d'obtenir cette meilleure portion, cet héritage céleste, qui ne saurait nous être ôté !




Reportez-vous à La mort est ordinairement conforme à la vie : L'exemple de deux Curés, Sermon sur l'Enfer, par M. J.-M.-B. Vianney, Extrait du Sermon sur la Mort de Saint Robert Bellarmin, Personne n'est-il revenu de l'Enfer ?, Méditation sur le fondement de l'espérance Chrétienne, Méditation sur les obstacles que le monde oppose à notre salut, Méditation sur l'éternité des peines de l'Enfer, Méditation sur le Sacrement de la Pénitence, Méditation sur la science du salut, Méditation sur le détachement des biens de ce monde, Méditation sur le renoncement au monde, Méditation sur l'état d'une âme qui conserve encore la grâce du Baptême, Méditation sur deux règles qu'un Chrétien doit toujours observer pour faire son salut dans le monde, Méditation sur les affaires du monde comparées à celles du salut, Méditation sur ce qu'un Chrétien doit penser des richesses et des grandeurs du monde, Méditation sur l'application personnelle que l'on doit se faire à soi-même des maximes évangéliques, Méditation sur l'illusion des prétextes dont on s'autorise pour ne pas quitter l'occasion du péché, Méditation sur la fuite des occasions prochaines du péché, Méditation sur deux sortes d'occasions prochaines du péché, Méditation sur la recherche volontaire de l'occasion prochaine du péché, Méditation sur l’œil qui scandalise, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leur fin, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leurs progrès, Méditation sur les péchés d'habitude considérés dans leur origine, Méditation sur le jurement, Méditation sur l'homicide, Méditation sur les moyens d'acquérir la pureté du cœur, Méditation sur la pureté du cœur, Méditation sur l'attache au péché véniel, Méditation sur la distinction du péché mortel et du péché véniel, Méditation sur l'exemple de la multitude, Méditation sur la nécessité des progrès dans la vertu, Méditation sur la voie étroite, Méditation sur le discernement des bons et des mauvais exemples, Méditation sur la douceur, Méditation sur les richesses, Méditation sur la flatterie, Méditation sur l'ambition, Méditation sur les murmures, Méditation sur l'obligation de porter sa croix, Méditation sur le renoncement à soi-même, Méditation sur les défauts d'autrui, Méditation sur les scrupules, Méditation sur l'emploi du temps, Méditation sur l'observation des Lois de Dieu et Méditation sur la crainte de Dieu.